Les auto-écoles en colère manifestent
habillage
banniere_haut

Les auto-écoles en colère manifestent

Publié le

A l'appel du Conseil national des professions de l'automobile, les exploitants d'auto-écoles venus de toute la France ont manifesté à Paris, le 2 juillet. Ils souhaitaient interpeller le Premier ministre, déplorant que la loi sur l'enseignement de la conduite n'ait pas été promulguée malgré quatre années de discussion. Les mesures législatives d'assainissement et de moralisation de la profession adoptées par le Sénat le 7 avril sont en attente à l'Assemblée depuis trois mois. Selon, le CNPA, la situation de l'enseignement de la conduite automobile n'a cessé de se dégrader. Le ministère des Transports a fait savoir que le projet de loi serait examiné dès la rentrée. Les dispositions législatives attendues permettront notamment d'assurer de meilleures garanties aux élèves consommateurs, grâce à l'instauration d'un contrat écrit entre l'établissement d'enseignement de la conduite et l'élève. Ce contrat comprendra notamment une description des modalités et du déroulement de la formation.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours