Les femmes, cible, aussi, de la réparation
habillage
banniere_haut

Les femmes, cible, aussi, de la réparation

Le service d'entretien rapide de Renault, Renault-Minute, tente de séduire les conductrices en offrant, pendant tout le mois de décembre, des coupons du parfumeur Marionnaud.

Par Joseph Gicquel
Publié le Mis à jour le

Nous avons évoqué, début novembre, la féminisation à l’œuvre dans le monde de l’automobile et, notamment, le plan d’action de Renault en ce sens dans la vente de véhicules. Voici venir l’offensive dans l’entretien.
 
Depuis le 1er décembre, les médias, notamment à forte audience féminine, ce qui est nouveau pour Renault, Closer, Maxi, Voici…, publient et les ondes diffusent les spots publicitaires de Renault Minute qui invitent les conductrices a faire l’entretien de leur voiture dans ses ateliers, moyennant quoi, elles se voient remettre des bons cadeaux à faire valoir chez le parfumeur Marionnaud et cela, du 1er au 31 décembre.
 
Bien entendu, Renault a pertinemment choisi son moment dans la perspective des fêtes de Noël. L’opération sous-tend une stratégie du constructeur pour étendre le rayonnement de son enseigne d’entretien rapide.
 

Conjurer la progression des centres auto et réseaux indépendants


 
Jusqu’ici, en effet, Renault-Minute s’est développée comme une extension, une excroissance des ateliers de réparation conventionnels des concessionnaires et des agents pour répondre aux demandes de changement d’équipements désormais classiques et simples : vidange, pots d’échappement, plaquettes de frein, pneus, etc.
 
En termes de business, il s’agissait pour Renault, comme pour Peugeot avec Peugeot Minute, de reprendre des parts de marché, ou ne plus en céder, aux centres auto (Speedy, Midas, Feu Vert, Norauto) et aux réseaux indépendants (AD, Top Garage, Precisium, et un dizaine de challengers qui progressent) qui se sont fait une spécialité de ce type de prestations.

Renault a donc décidé de donner une nouvelle envergure et une nouvelle impulsion à Renault-Minute en positionnant l’enseigne sur le même terrain que ces concurrents.
 
L’été dernier, directeur de la Qualité et des services à la Direction commerciale France de Renault, Philippe Peigney avait situé à L’argus la réorganisation de ses deux enseignes d’entretien : « Renault-Minute est l’enseigne du réseau Renault que nous voulons développer. Motrio reste l’enseigne des réparateurs indépendants multimarque. »
 

140 ouvertures en 2011


 
Le dirigeant disait faire progresser le nombre de 140 en 2010 pour atteindre le chiffre de 1000 en 2013. La progression devrait être plus lente puisqu’il en a ouvert 80 en 2010, vise 140 autres en 2011, mais le mouvement ascensionnel engagé et résolu comme en témoigne ce partenariat avec l’enseigne de la parfumerie.

Cela dit, il est étonnant que Marionnaud, en retour, ne valorise pas l’opération commune. Le 2 décembre, la page d’accueil de son web n’en faisait strictement aucune mention.
L'opération
 
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours