Les femmes pas si prudentes au volant, selon Axa
habillage
banniere_haut

Les femmes pas si prudentes au volant, selon Axa

Axa Prévention a décidé de se pencher sur le comportement des femmes au volant. Si elles se montrent exemplaires sur certains aspects, elles le sont beaucoup moins avec leurs téléphones.

Par Clément Boura
Publié le Mis à jour le

Gilles Labrouche



Selon Axa, les femmes sont pressées : 77 % des femmes interrogées ne respectent pas les feux oranges, contre 75 % des hommes. Egalement mis en avant par l’assureur, la propension plus importante des femmes (21 %) par rapport aux hommes (15 %), à consulter et envoyer des SMS en conduisant, d’après un sondage Axa réalisée auprès de 1065 personnes.
 
Premier comportement à être salué par le baromètre, la prudence des femmes après avoir consommé de l’alcool. Si elles sont 80 % à juger dangereux de conduire après avoir bu plus de 2 verres d’alcool (74 % chez les hommes), elles sont presque deux fois moins que leurs homologues masculins à le faire (18 % contre 34 %). Même constat du côté de la fatigue derrière le volant. Quand 42 % des hommes déclarent conduire 4 ou 5 heures d’affilée, 27 % seulement des femmes interrogées vont dans ce sens.
 
Dernier bon point distribué par Axa Prévention, le respect plus important des limitations de vitesse en ville et sur route par le gente féminine. Elles sont 42 %  à déclarer rouler à 65 km/h en ville (au lieu de 50 !) contre 49 % des hommes et 15 % à annoncer rouler à 160-170 km/h sur autoroute quand 23 % des hommes sondés le font.

 

Petit bout de la lorgnette

 

Malgré quelques comportements « déviants » les femmes restent plus prudentes au volant : 75 % des morts sur la route sont des hommes.  Et sur les 25 % de femmes victimes d’un accident mortel, un tiers d’entre elles étaient passagères, selon les statistiques de la Sécurité Routière.
 
D’autre part, selon une étude de l’Inserm intitulée « Téléphone et sécurité routière », seulement « un accident de la route sur dix serait associé à l’utilisation du téléphone au volant ». Concernant l’alcool, c’est « un accident mortel sur trois » d’après la Sécurité Routière.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours