Vous êtes ici :

Essai Lexus UX 250h : notre avis sur le nouveau SUV hybride

voir les photos
Le nouveau Lexus UX sera disponible début 2019. Ses tarifs oscillent entre 36 490 et 56 490 €. La version à 4 roues motrices revient 1 500 € plus cher.
Le nouveau Lexus UX sera disponible début 2019. Ses tarifs oscillent entre 36 490 et 56 490 €. La version à 4 roues motrices revient 1 500 € plus cher.

Avec l'UX, Lexus change de braquet : 6 000 ventes en 2018, 10 000 visées en 2020. Un objectif réaliste, car l'UX coche les bonnes cases : SUV compact, style fort, hybridation, prix raisonnable pour un « premium ». De surcroît, il est plaisant à conduire.

Voiture à l'essai : Lexus UX 250h

À partir de
36 490 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Lexus UX 250h : notre avis sur le nouveau SUV hybride 

Lexus est une jeune marque : pas même trente ans. D’emblée, elle a parlé la langue du « premium » : puissance, luxe et volupté. Mais pour rivaliser avec Mercedes, BMW et Audi, barons de ce royaume, Lexus a longtemps tâtonné car il lui manquait l’essentiel : une véritable identité. Elle l’a trouvée en deux temps. D’abord, une identité technique en 2004, avec le RX 400h, premier SUV hybride au monde. Certes, la division haut de gamme de Toyota n’a pas eu à chercher bien loin pour dénicher cette recette. Mais aujourd’hui, toute la gamme Lexus commercialisée en France propose une solution hybride : pas un simple pari technique, une conviction, un engagement.

Ensuite, une identité stylistique avec l’IS (2013) et le NX (2014) : forte calandre trapézoïdale, traits acérés, des angles en veux-tu en voilà. Pour qui fait vœu de discrétion, le style Lexus peut sembler tapageur. Mais le succès en France du Toyota C-HR, SUV compact recouvrant d’une ligne guerrière un paisible moteur hybride de 122 ch, montre combien les mœurs des automobilistes ont changé…

La pente trÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã   ÃƒÆ’ƒÆ’Æ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚¡s prononcÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©e du hayon contraint le coffre mais participe ÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢  la fÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©linitÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚© du Lexus UX. Mais ÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©tait-il indispensable de doter un modÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã   ÃƒÆ’ƒÆ’Æ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚¡le purement urbain (16 cm de garde au sol) d'ÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©largisseurs d'ailes aussi volumineux et de forme carrÃÆ’Ãƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’ƒÆ’¢ââ€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã ÅşÃƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬ ÃƒÆ’ƒÆ’ƒÃ‚¢Ã¢â€Ã ¡Ã‚¬Ã¢â€Ã Ã ÅŞÃƒÆ’Ã¢â‚¬Å¡Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬ ÃƒÆ’Æ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Å¡Ã‚Â¬ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬ÅŞÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€ ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€žÂ¢ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¢ÃƒÂ¢Ã¢â‚¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Ã  ÃƒÆ’ƒâ€šÃ‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢Ãƒƒâ€ ÃƒÆ’Â¢Ã¢â€šÂ¬Ã¢â€şÂ¢ÃƒÆ’Ã†â€™Ãƒâ€šÃ‚Â¢ÃƒÆ’Ã‚Â¢ÃƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ã‚¬Ãâ€Å ÃƒÆ’‚¡ÃƒÃ†Ã¢â‚¬â„¢ÃƒƒÂ¢Ã¢â€šÂ¬Ã ¡Ãƒâ€Ã ¡Ãƒâ€šÃ‚©e ?

La pente très prononcée du hayon contraint le coffre mais participe à la félinité du Lexus UX. Mais était-il indispensable de doter un modèle purement urbain d'élargisseurs d'ailes aussi volumineux et de forme carrée ?

Ce parcours accompli, ne restait plus à Lexus qu’à entrer pleinement dans la compétition en lançant un modèle de large diffusion. Autrement dit, pour une marque venue d’un haut, un SUV compact. Il viendra en janvier prochain, et s’appelle UX. Un même empattement le prouve : l’UX est bâti sur une base de Toyota C-HR. Mais il est plus long (4,50 m,
+ 14 cm), et plus bas (1,52 m, - 4 cm), donc de traits plus effilés. Il se revendique d’ailleurs comme un croisement entre berline et SUV. Pour qui se rappelle à quelle altitude étaient posés les toits des premiers SUV, l’UX, sur ce critère, est effectivement bien plus près d’une berline que d’un 4x4.

La gamme du Lexus UX est brève 
: un moteur hybride essence 178 ch disponible en deux versions : traction, ou quatre roues motrices. Comme d’habitude chez Lexus, pas d’arbre longitudinal sous l’habitacle : un deuxième moteur électrique (puissance totale inchangée) anime les roues arrière en cas de perte d’adhérence du train avant.

Les tarifs de l'UX débute à 36 490 €, dans le premier des six niveaux d'équipements disponibles (base, Pack, Luxe, F Sport, Executive et F Sport Executive). La version 4x4 est facturée 1 500 € de plus, et reste la seule à s'associer aux deux finitions hautes... dont le prix culmine à 56 490 €. Le tout reste assorti d’une garantie de trois ans qui n’est pas la règle chez les marques Premium.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Lexus UX