Vous êtes ici :

Limitation de vitesse à 80 km/h : mettez-vous à jour

panneau 80 km/h compteur
Le 1er juillet 2018, la limitation de vitesse baisse de 90 à 80 km/h. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut s'assurer que les différents équipements (applications, cartographies GPS...) soient à jour.

Dimanche 1er juillet, la vitesse maximum autorisée sur route secondaire descend de 90 à 80 km/h. Mise à jour des GPS, mise en place des nouveaux panneaux, voici ce qu'il faut savoir avant de rouler sur le réseau secondaire.

Malgré la grande impopularité de cette mesure, la vitesse maximale autorisée sur route secondaire sans séparateur central passera bien de 90 à 80 km/h à partir du 1er juillet 2018.

La vigilance s’impose donc. Certaines technologies peuvent nous aider à conserver nos points de permis. Ainsi, les navigateurs GPS comme TomTom proposent une grande mise à jour de la cartographie et des limitations depuis fin juin. Coyote et bien-sûr Waze seront aussi à jour pour indiquer la bonne vitesse au bon endroit.

Les véhicules embarquant un GPS intégré indiquent généralement la vitesse maximale autorisée. Une mise à jour s’impose également mais elle est généralement payante. Un service qui peut être facturé plusieurs centaines d’euros !

lecture des panneaux Opel

Les conducteurs bénéficiant d’une voiture récente pourront compter sur le système de reconnaissance des panneaux. Cependant, il faut évidemment que les panneaux de limitations soient remplacés. En effet, la présidente du Conseil départemental de la Creuse, a tout simplement refusé d’acheter les nouveaux panneaux. Un cas isolé puisque la plupart des routes seront équipées d’ici à dimanche.

 

Radars automatiques à jour

Si l’on peut s’attendre à une certaine indulgence de la part des gendarmes pendant les premiers jours de la nouvelle réglementation, les radars automatiques, eux, ne feront pas de cadeaux.

Gendarmerie radar contrôle vitesse

Cette mesure devrait permettre, selon le gouvernement, de sauver de
350 à 400 vies par an. Une intention louable même si la plupart des conducteurs et surtout des motards la jugent déjà inefficace.

Afin de tenter d’apaiser la situation, le président Macron a indiqué que la baisse de la vitesse sera effective, mais pour une durée de deux ans. Le gouvernement prendra ensuite la décision de son maintien ou non.

Les réactions envers cette mesure sont-elles disproportionnées ? Après un petit calcul il s’avère qu’un trajet de 30 km nécessitera 3 minutes supplémentaires à partir du 1er juillet. Pour 50 km, il faudra compter
5 minutes de plus. Finalement, cela fait beaucoup de bruit pour si peu de temps perdu…

À lire. Limitation à 80 km/h : quel allongement du temps de parcours ?

 

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (47)
jumper60

Bonjour j'ai fais,hier 60 km sur une nationale ( donc limitée a 80) c'est ridicule ,vue que certains roulent maintenant a 70 même dans les lignes droites , qui ont maintenant souvent une ligne blanche sur 3 ou 4 km ,attendre derrière est vraiment stressant surtout quand ont pense a la surconsommation( ma bv auto 7 reste en 5) .En parlent pollution le hullo ont en l'entend pas a Nantes ? pour temps une voiture qui brûle pollue plus que des centaines de voitures qui roulent , quelle soit essence ,diesel ou gpl,a+

daniel303

bjr888 je viens seulement de faire de la nationale depuis ce changement et c'est une horreur, j'ai fait des dizaines de km à 73/76 au GPS donc (pour moi) à 67/ 70 compteur c'est super on a l'impression de courir à coté de la voiture irait plus vite :lol: sans compter les traumatisés habituels qui non seulement se prennent une marge confortable et plantent un coup de frein au niveau d'un radar tout en étant à un petit 70, bref ..... chez moi tous les nouveaux panneaux sont tagués à 0 km/h et tous les radars "poubellisés" c'est tout ce qu'ils ont gagnés pour le moment.

Bruno du 13

Je vais ajouter un commentaire, certes populiste mais j'assume: Quand je vois des "djeuns" brûler en 3 nuits une centaine de voitures, un LEP, une station -service, des équipements publics, avec très peu d'interpellations (et pour les peines à venir sans doute très laxistes); et l'acharnement anti-automobiliste à aller traquer le conducteur au-delà de 80km/h, qui lui n'aura aucun moyen d'échapper à la sanction (amende + retrait de point), je me dis qu'il y a vraiment deux poids, deux mesures. J'en avais parlé à des gendarmes vers chez moi, qui avaient reconnu qu'en cas d'incendie volontaire de véhicule, ils n'enquêtaient pas... c'est à l'assurance de régler ça selon eux... alors qu'ils vous convoquent à la gendarmerie si vous avez le malheur de contester un PV "d'infraction routière". Quand je vois certains commentaires justifiant le fait de taper sur les conducteurs... ils en pensent quoi, des trois dernière nuits nantaises? tout va bien en France?

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
140 171 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !