Marc Tressol reçoit le Prix français de la Qualité 2000
habillage
banniere_haut

Marc Tressol reçoit le Prix français de la Qualité 2000

Concessionnaire Citroën à Béziers, à Narbonne et à Pézenas, Marc Tressol a remporté ce prix dans la catégorie des PME-PMI indépendantes.

Par Jean-Pierre Genet
Publié le

Dans le monde du commerce et de la réparation automobile, Marc Tressol n'a plus à être présenté. Ce tribun, qui a dynamisé le groupement des agents Citroën - dont il a annoncé qu'il quittait la présidence - et qui a contribué au lancement de la Fédération des groupements de concessionnaires, est aussi un chef d'entreprise reconnu pour ses qualités de manager.

Le Prix français de la qualité 2000, dont il vient d'être honoré, n'est qu'une confirmation de plus du savoir-faire de ce concessionnaire Citroën. En 1986, il gagne le défi national de l'« année-service », organisé par la marque aux chevrons . En 1998, il est lauréat du Prix qualité Languedoc-Roussillon. L'année dernière, c'est sa fille, Magali Tressol, directrice de Tressol SA et P-DG de Tressol Pézenas, qui remporta le Prix Wakefield, récompensant une gestion sociale innovante.

Les recettes de ce concessionnaire exemplaire : l'implication du personnel considéré comme ambassadeur de l'entreprise, et la mesure de la satisfaction des clients au cours de chacun des cinq processus : vente de véhicules neufs, vente de véhicules d'occasion, service après-vente, vente de pièces de rechange et d'accessoires, location de véhicules de courte durée. Les indicateurs de qualité sont affichés et commentés lors des réunions de service. Les causes des réclamations sont analysées, afin que les attentes des clients puissent être anticipées.

Cette méthode porte ses fruits, et elle se traduit dans le développement de l'entreprise. Entre 1995 et 1999, le chiffre d'affaires de Tressol Sa a progressé de 35%, et les effectifs ont grossi de 126 à 146 salariés. L'année dernière, l'entreprise a dégagé un chiffre d'affaires de 383 millions de francs. Dans une enquête de notoriété réalisée dans la région, elle est la concession la plus souvent citée comme « garage sérieux » - 90,4 % contre 58 % et 20 % pour ses principaux concurrents.

Le Prix français de la qualité a été lancé en 1992 par le Mouvement français pour la qualité et le secrétariat d'Etat à l'Industrie, et il récompense les entreprises pour leur « niveau d'excellence ». Les établissements lauréats se distinguent par leur capacité à mener de front la satisfaction de leurs clients, de leur personnel et la prise en compte de leur environnement.

Les critères d'évaluation portent sur l'engagement de la direction, le leadership, la participation du personnel, l'écoute du client, et les résultats obtenus grâce à cette démarche.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours