Mazda annonce-t-il une MX-5 Coupé électrique ?
habillage
banniere_haut

Mazda annonce-t-il une MX-5 Coupé électrique ?

Mazda a publié quelques images d’un coupé compact vraisemblablement électrique. Serait-ce là un indice sur l’arrivée d’une MX-5 « zéro émission » à toit fixe pour la prochaine décennie ? Ce n’est pas impossible…

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

Mazda a discrètement dévoilé ce concept de coupé à travers quelques images.

Mazda

Au détour d’un communiqué de presse relatif à l’évolution de sa stratégie d’électrification, Mazda a dévoilé quelques images d’un petit coupé futuriste. Le véhicule en question n’a été montré qu’à l’état virtuel, alors que la présentation du constructeur évoquait l’horizon 2030 en alternant les séquences où l'on pouvait observer ce coupé avec d’autres, dont l’actuelle MX-5 est la star. Faut-il y voir un premier aperçu de la prochaine et cinquième génération de la petite sportive ?

Media Image
Image

Les ailes arrière du coupé sont particulièrement larges.

Mazda

Un style plus sage pour les futures Mazda ?

Commençons par enfoncer une porte ouverte : la voiture à l’image est un coupé alors que la Mazda MX-5 est traditionnellement un roadster, bien qu’une poignée de modèles à toit fixe aient vu le jour. Cela n’empêche pas ce concept-car sobrement nommé Vision Study Model de préfigurer potentiellement le style de la prochaine « Miata ». Toujours tout en courbe, le design de l’auto est plus doux, moins incisif que celui de l’actuelle MX-5 type ND. Très peu d’arêtes sont saillantes. Le capot plonge entre les ailes, généreusement galbées aux quatre coins.

Media Image
Image

De profil, on retrouve un air de RX-7.

Mazda

Media Image
Image

Cette image de glisse laisse deviner une architecture de propulsion.

Mazda

On retrouve les proportions typiques d’une propulsion sportive et compacte avec un capot relativement long, un habitacle reculé et un porte-à-faux arrière très court. Au-dessus d’une large calandre positionnée au ras du sol, les feux avant très fins semblent rétractables comme ceux de la toute première MX-5 (type NA) ; un clin d’œil littéral à la découvrable donc. Vue de profil, la partie arrière n’est pas sans évoquer celle de la Mazda RX-7 des années 1990 (type FD).

Une MX-5 électrique ou un coupé inédit ?

Mazda veut faire perdurer la MX-5 à moteur thermique aussi longtemps que possible, mais sa stratégie à cet effet reste à connaître. Il pourrait s’agir de prolonger la carrière de la ND ou de remplacer celle-ci par une nouvelle (et dernière ?) génération de MX-5 essence. Mais pour la prochaine décennie le passage à l’électrique pourrait être inévitable, et le concept-car du jour semble embarquer un groupe motopropulseur « zéro émission ». Son architecture se laisse furtivement apercevoir dans la présentation du constructeur. On y retrouve la base d’un châssis-poutre comme sur la MX-5, mais aucun moteur thermique n’est visible, et un caisson placé juste derrière l’habitacle pourrait renfermer une batterie. La possibilité de voir débarquer dans la gamme de la marque nippone un coupé électrique indépendant de la MX-5 n’est cependant pas à exclure. Mais pour en savoir plus il va falloir s’armer de patience.

Media Image
Image

Cette illustration du châssis met sur la voie d'une motorisation électrique.

Mazda

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours