Vous êtes ici :

Mazda 3 (2019) : L'argus déjà à bord de la nouvelle berline japonaise

voir les photos
nouvelle mazda 3 2019 rouge au salon de los angeles
La nouvelle Mazda 3 sera commercialisée au mois d'avril 2019 en France avec deux moteurs. L'inédit SkyActiv-X arrivera dans le courant du second semestre.

Avec la nouvelle Mazda 3, le constructeur japonais présente une génération voulue premium sous tous ses aspects. Au point de presque éclipser les prouesses des ingénieurs de la marque et leur Skayctiv-X, moteur essence potentiellement aussi efficient qu'un diesel.

Mazda révèle au salon de Los Angeles 2018 sa toute nouvelle génération de Mazda 3, voiture globale qui en est à sa 4e génération depuis 2003 et s’est vendue à plus de six millions d’exemplaires. Elle inaugure ici à la fois une nouvelle plateforme technique, une technologie moteur inédite avec le Skyactiv-X, un design de nouvelle génération mais aussi, une conception de la relation entre le véhicule et son propriétaire pensée comme unique et ce, à plusieurs niveaux. Cela passe par les interfaces et l’expérience générale à bord, voulue… premium, le mot est lâché.

Et dès la première phrase du dossier de presse, le message est clair : Mazda veut devenir un constructeur premium. Ce Graal qui fait rêver nombre de ses concurrents mais qui est l’un des objectifs les plus compliqués à accomplir, il suffit de voir le temps que cela a pris à Audi avant de trouver sa place actuelle. Mais surtout, alors qu’une petite révolution semble se préparer sous le capot (lire notre essai du prototype de la Mazda 3 avec le moteur Skyactiv-X), le constructeur met d’abord en avant l’expérience globale de conduite offerte au conducteur et aux passagers plutôt que les performances en consommation et émissions de son nouveau bloc.

 

Le premium comme leitmotiv

nouvelle Mazda3 2019 arriÃÃ ¡re rouge

La Mazda 3 incarne pour la première fois en série la dernière évolution du language Kodo design, vu sur les concepts RX-Vision (2015), Kai (qui préfigurait largement cette génération de 3) et le spectaculaire Vision Coupe qui a eu son heure de gloire au Festival International Automobile en début d’année 2018. Avec de tels gènes, pas étonnant qu’à son apparition sur la scène du NeueHouse de Los Angeles, elle en mette plein la vue des journalistes en provenance du monde entier rassemblés pour l’occasion. En toute simplicité, son thème de design est résumé dans une phrase-concept typique des designers japonais : en faire un objet de désir universel… Le tout avec un leitmotiv assez osé : Car as Art ou la voiture comme un art.

Mazda veut devenir un constructeur premium

Julien Montoussé, patron du design du studio d’Irvine, Californie, nous a expliqué comme tout est dans les jeux d’ombre et de lumière qui, en se réfléchissant sur les panneaux latéraux très travaillés, donne une impression de matière vivante.

A contre-courant des lignes franches adoptées par nombre de concurrents, elle ne montre pas de lignes de caractère, uniquement de subtiles inflexions, des courbes, des arrondis voulus comme changeants avec la lumière… Le résultat est étonnant, très rond et subtil, avec une allure générale râblée, presque compacte en l’absence de vitre de custode alors que c’est toujours une grande voiture : 4,46 m de long, 1,80 m de large et 1,44 m de hauteur en version à 5 portes, qui perd 11 mm en longueur mais gagne 25 mm en empattement. La version à 4 portes passe à 4,66 m de longueur. Côté coffre, c’est mitigé car la 5 portes se cantonne à un petit 295 l (en régression) alors que la 4 portes gagne un volume total de 444 l.

nouvelle Mazda3 2019 berline grise

On note aussi la couleur exclusive Polymetal Grey développée pour cette carrosserie et présentée en annexe de la scène, ou le travail minimaliste réussi au niveau des feux arrière. La version 4 portes se veut quant à elle plus mature et élégante.

 

Vie à bord

Dans l’habitacle, le précepte « less is more » (que l’on pourrait traduire par « moins, c’est mieux ») s’applique et les designers ont joué l’épure maximale, ce qui donne une atmosphère particulière à l’auto. De nouveaux grains uniques façon cuir ont été développés et un cuir rouge sombre de couleur spécifique revêt les sièges de certaines versions. Parmi les nouvelles façons de tenter d’élever le niveau de qualité perçue à l’intérieur, on note des revêtements jouant sur les transparences sur la console ou les très belles grilles en métal brossé.

L’impression de qualité est en progrès mais Audi reste encore loin devant

L’impression de qualité est en progrès, c’est certain, mais Audi reste encore loin devant. La planche de bord est dessinée de manière très épurée, sans place majeure réservée à un écran, d’une modeste taille de 8,8 pouces. Le système d’info-divertissement, une des faiblesses des Mazda actuelle, évolue ici avec un affichage plus affiné, une molette de commande très soignée (l’écran n’est plus tactile) et un retour haptique soigné.

nouvelle Mazda3 2019 habitacle

Au-delà de l’aspect design, la Mazda 3 se veut centrée sur le caractère humain (Human Centric) dans tous ses aspects, tant en design, en performance de conduite, avec une insonorisation travaillée en détails, des performances environnementales soignées et un niveau de qualité en hausse. Vaste programme, qui ne se traduit pas toujours de manière très claire dans la manière dont le travail sur la voiture est décrit – il nous tarde tout simplement de l’essayer pour nous faire une opinion. Par exemple, une des idées développées par les ingénieurs est de concevoir un châssis capable de réagir aux plus subtiles impulsions du conducteur…

Mais comment ? Chaque détail semble avoir été repensé, avec par exemple une position de conduite plus ajustable avec + 20 mm de réglage télescopique en plus sur la colonne. La console centrale, le levier de vitesse et l’accoudoir ont été déplacés vers l’avant, tandis que les sièges sont conçus pour maintenir le pelvis en place et la colonne vertébrale en position idéale. L’espace avant est très confortable tandis qu’à l’arrière, l’espace aux genoux est correct, sans plus.

Places arriÃÃ ¡re mazda 3 2019 5 portes
coffre mazda 3 2019

Sur le plan dynamique, les éléments contributeurs sont une caisse plus rigide, une suspension arrière à traverse déformable en lieu et place de l’essieu multibras du modèle précédent (espérons qu’elle ne perde pas d’efficacité au passage), avec pour promesse l’amélioration du plaisir de roulage pour le conducteur et les passagers, dans un feeling naturel.

 

Un seul moteur nouvelle génération

Sous le capot, on retrouve le moteur essence 2.0 Skyactiv-G 122 ch dérivé du modèle précédent qui sera l’entrée de gamme (le 1.5 n’est pas prévu en France) sous une forme un peu revue, au niveau de la forme de l’admission et des pistons, de l’injection et avec l’ajout d’une soupape pour régler le refroidissement. A son arrivée en avril 2019, il est attendu à un tarif de base en légère hausse à 24 100 € alors que la génération précédente débutait à 23 600 €. À ce tarif, l’équipement est en hausse également avec notamment des phares à LED, des compteurs digitaux sur un écran de 7 pouces), un affichage tête haute projeté, l’appel d’urgence, etc.

Moteur SkyActiv-X Mazda 3 2019
Moteur SkyActiv-X

On retrouve aussi le diesel 1.8 Skyactiv-D de 115 ch, mais celui qui s’attire toutes les questions est bien entendu le tout nouveau 2.0 Skyactiv X SPCCI (Spark Plugged Controlled Compression Ignition) et sa promesse de 20 % de gain en consommation en conditions réelles. A l’usage, ce moteur donné pour 181 ch à 6 000 tr/min et 222 Nm à 4 000 tr/min doit offrir aussi une meilleure réponse initiale, un couple supérieur, un comportement plus linéaire et des montées dans les tours libres. Un système de micro-hybridation en 24 volts nommé Mazda M Hybrid system est aussi de la partie, tant sur les moteurs Skyactiv-X que sur les Skyactiv G, à la fois pour offrir un peu de boost et régénérer au freinage.

Le système de transmission intégrale i-Activ AWD est annoncé avec 60% de pertes mécaniques en moins

A ce stade, difficile de jauger de l’efficacité de l’ensemble. Il faudra être un peu patient car le Skyactiv-X n’arrivera lui qu’au second semestre 2019. Notons aussi que le système de transmission intégrale i-Activ AWD est annoncé avec 60% de pertes mécaniques en moins, tandis que le répartition active de couple G-Vectoring Control Plus est de la partie. Les transmissions sont toutes à 6 vitesses, manuelles comme automatiques.

 

Conducteur sous surveillance

nouvelle Mazda3 2019

Enfin, les aspects concernant la sécurité active comme passive sont bien entendu évoqués. On retrouve en toute logique un régulateur de vitesse adaptative avec fonction active dans les bouchons et suivi actif de file. Plus original, le conducteur est surveillé par une caméra infrarouge pour détecter tout signe de fatigue et le prévenir ainsi plus en amont en cas de danger détecté. On note aussi une fonction Front Cross Traffic Alert, utile à l’abord d’une intersection aveugle, qui devrait fonctionner à la manière des fonctions similaires en manœuvres en marche arrière. Enfin, la nouvelle Mazda 3 est la première Mazda à intégrer un airbag de genoux de série.

 

Bilan découverte nouvelle Mazda 3 (2019)

Au final, voici une voiture ambitieuse en termes de design, de technologie embarquée, de positionnement même, un pari que l’on ne peut que lui souhaiter de gagner.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mazda Mazda 3