Mercedes Classe E
habillage
banniere_haut

Mercedes Classe E

À l'heure où les grandes routières, Audi A6 et BMW Série 5, prônent le dynamisme, l'actuelle Classe E est restée ancrée dans son classicisme bourgeois. Sa remplaçante, annoncée pour l'automne 2009, conciliera le traditionnel confort au plaisir de conduire... Une compromission de circonstance.

Publié le

Mercedes Classe E

  • présentation en septembre 2009
  • Nouveau modèle
  • Moteurs de 140 à 550 ch
  • À partir de 39 000 euros (estimation)

 

Les grandes routières frappées d'une étoile n'auraient-elles plus la cote qu'auprès des seniors et autres chauffeurs de taxi ? Aujourd'hui détrônée par l'Audi A6 et par la BMW Série 5, deux berlines plus récentes et à l'image plus dynamique, l'actuelle Classe E reste une avaleuse de kilomètres, au confort souverain.

 

Des qualités qui séduisent une partie de la clientèle européenne, mais à laquelle il faut désormais songer à ajouter celle des acheteurs en quête de davantage de vitalité. Les désirs de cette nouvelle cible, sensible tant au prestige qu'aux sensations de conduite, ont été pris en compte pour en élaborer la future génération.

 

Cette routière fut, jusqu'au début des années 1980, le socle de la gamme Mercedes. Mais elle ne cesse de voir son périmètre se réduire. En effet, elle ne représente plus que 11,8 % de part de marché, sa petite soeur, la Classe C, se taillant la part du lion avec quasiment 30 % des ventes. Les fidèles de la marque allemande se détournent de la berline conventionnelle, non seulement au profit de la CLS - qui dissimule la base technique de la Classe E sous une robe plus seyante -, mais aussi vers le vaste choix de SUV maison. ML, GL - et bientôt GLK - et l'inclassable Classe R sont autant de propositions disposant de motorisations et d'équipements sensiblement équivalents. C'est donc dans un contexte peu favorable que la Classe E, cru 2009, devra séduire les acheteurs.

 

Renouvelée à l'été 2007, la familiale Classe C sert de référence esthétique à la future E attendue au Salon de Francfort en septembre 2009. Non loin de son fief, Mercedes dévoilera ce modèle qui alliera arêtes vives et lignes tendues. Point d'orgue, le regard sera caractérisé par des optiques très géométriques reléguant au rang d'antiquités les phares elliptiques de l'actuelle.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours