Mercedes Classe E restylée (2020) : notre avis sur l'hybride diesel

voir les photos
Premier essai Mercedes Classe E restylée (2020)
La Mercedes Classe E, cru 2020 est disponible depuis le mois de juillet à partir de 64 350 € en version hybride rechargeable diesel 300 de.

Best-seller de Mercedes dans le monde, la Classe E se refait une beauté à mi-carrière. Dans cette version « E 300 de », elle persiste dans une solution abandonnée par les rares concurrents qui s'y sont essayés : l'hybride rechargeable... diesel. Convaincante ou surannée ?

Voiture à l'essai : Mercedes-Benz Classe E 300 de

À partir de
64 350 €
ni bonus
ni malus

Page 1Avis et essai Mercedes Classe E 300 de (2020) 

Avec la pléthore d’équipements technologiques incorporés au fur et à mesure dans la gamme Mercedes, il était logique pour le constructeur de profiter du passage obligé du restylage pour offrir à sa Classe E toutes les fonctions dernier cri. Aides à la conduite, info-divertissement, confort à bord et même protection antivol bénéficient ainsi des dernières innovations. Côté design aussi, la routière allemande évolue à cette occasion. Comme pour s’éloigner de l’image de taxi de la Mercedes la plus vendue au monde, les designers se sont attachés à lui donner des airs de famille avec les CLS et CLA, ainsi qu’une face avant inspirée des versions AMG avec une étoile géante intégrée dans la calandre plutôt que trônant sur le capot.

Mercedes Classe E restylée (2020)

La nouvelle calandre de la Classe E évoque les modèles AMG

Il existe cependant un pack optionnel pour en équiper les clients les plus nostalgiques. Plus dynamique, plus high-tech, la Classe E évolue aussi avec de nouvelles mécaniques comme le 4 cylindres essence micro-hybride en 48 V. Mais nous avons opté pour la récente version diesel hybride rechargeable, avec sa promesse d’un compromis performances/sobriété unique en son genre.

 

Prix Mercedes Classe E 300 de

Sans surprise, le ticket d’entrée pour s’offrir la Classe E version 2020 est élevé, surtout dans notre version d’essai. L’hybridation se paie cher : plus de 8 000 € de surcoût par rapport à la 220 d. Il faut compter 64 350 € dans la première version Avangarde Line à l’équipement généreux, mais comptant de vraies lacunes qui augmenteront la facture par le jeu des options et packs supplémentaires.

Mercedes Classe E restylée (2020)
Pas de bonus pour cette hybride rechargeable dépassant les 50 000 € à l'achat

Par exemple, il est difficile d’imaginer une telle grande routière sans l’indispensable pack d’aides à la conduite avec régulateur adaptatif (1 750 €). Et même pour connecter son smartphone, il faudra passer par la case options avec la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto facturée 500 €. Les 3 100 € demandés pour la version supérieure AMG Line (notre modèle d’essai) intègrent un freinage renforcé, une suspension abaissée de 15 mm et quelques spécificités esthétiques, notamment au niveau de la calandre, des jantes et du volant. Quant au break, compter un supplément de 2 200 €. Des tarifs élevés mais qui ne surprennent pas, sachant que le panier moyen pour les Classe E est de 70 000 € en France.

 

Au volant

Au volant de la Mercedes Classe E restylée (2020)
Mercedes Classe E restylée (2020)

L’association diesel et hybridationn’a pas laissé que des bons souvenirs et c’est avec une certaine appréhension que nous avons effectué les premiers tours de roues à bord de cette version. Mais nous avons été très vite rassurés, d’abord par le plaisir de sortir d’un parking et de s’élancer en ville et sur voies rapides en mode tout électrique (130 km/h maxi), au volant de cette très confortable berline allemande, classique du genre s’il en est. L’autonomie réelle peut être estimée à une quarantaine de kilomètres avec la batterie de 13,5 kWh, qui pourra être rechargée en moins de 2 heures sur borne publique (et certainement plus de 6 heures sur prise domestique).

C’est lors d’une forte sollicitation et quand la batterie est proche d’être vide que se fait l’entrée en action du 4 cylindres de la 220 d, tout en en douceur et de manière presque imperceptible sur route, surtout avec l’option Pack confort acoustique (1 200 €) de notre auto. En ville cependant, le bruit rauque du diesel reste un peu trop perceptible. Une fois sur autoroute, nous apprécions l’aide du régulateur de vitesse adaptatif, réactif et tout en douceur, combiné au nouveau volant équipé de capteurs capacitifs qu’il suffit d’effleurer pour qu’il prenne en compte la présence des mains. En partant à l’assaut des cols des Vosges de notre parcours d’essai, la puissance disponible parle et les 306 ch et 700 Nm cumulés donnent d’excellentes performances à la grande berline, en toute facilité avec l’excellente transmission automatique à 9 rapports.

Mercedes Classe E restylée (2020)
Confort pullman et comportement serein : la Classe E ne faillit pas à sa réputation, même lestée de 300 kilos avec l'hybridation. Ses performances sont impressionnantes, avec moins de 6 s au 0 à 100 km/h.

Etonnamment maniable, à son aise dans les petits virages, très efficace même en conduite dynamique, la Classe E hybride rechargeable fait vraiment oublier son embonpoint de 300 kilos. Une impression à relativiser par le fait que notre version allemande d’essai bénéficiait de la transmission intégrale 4Matic et de la suspension pneumatique, qui ne seront pas disponibles en France avec cette motorisation. La sensation au freinage (renforcé avec de gros disques ventilés dans notre version AMG Line) n’est pas trop perturbante ici, ce qui est une bonne surprise sachant qu’il mêle récupération d’énergie et freinage physique dans un savant dosage.

Côté consommation batterie déchargée, nous avons relevé au cours de notre essai environ 4,5 l/100 km sur route en conduite tranquille, 6,5 l/100 km sur autoroute à 130 km/h (où l'écart avec l'hybride essence est le plus flagrant) et jusqu’à 9,5 l/100 km en parcours montagneux rapide. Tout dépendra de l’usage fait de cette auto qui peut s’avérer très rapide et dynamique, mais alors avec une consommation qui monte en flèche. Elle est aussi capable d’être très confortable et économe en conduite souple, voire uniquement électrique pour des trajets quotidiens si l’on dispose des points de recharge requis. Là, une fonction spécifique Energizing (sièges massants en option) propose d’en profiter pour faire une micro-sieste réparatrice : Mercedes veut que ses clients restent zen au volant !


A bord de la Classe E AMG Line

Tableau de bord Mercedes Classe E restylée (2020)
Le double écran XXL de l'infodivertissement MBUX intègre la réalité augmentée pour la navigation (500 €). Quatre styles d'affichage sont proposés pour l'instrumentation. Ici, notre version AMG Line d'essai avec son nouveau volant spécifique.
Ecran Mercedes Classe E restylée (2020)
Les différents modes de conduite, flux d'énergie et analyse de consommation d'énergie sont affichés sur le très généreux écran de bord.
commandes au volant Mercedes Classe E
Les nouvelles touches capacitives pour commander les différents affichages agacent : elles sont trop sensibles quand elles sont effleurées par inadvertance.
Sièges avant Mercedes Classe E restylée (2020)
Les excellents sièges de la version AMG sont revêtus ici de cuir Napa (2 900 € de supplément).
Hi-Fi Burmester Mercedes Classe E restylée (2020)
L'installation hi-fi Burmester offre une qualité sonore remarquable. Mais c'est une option à 1 050 €.
Coffre Mercedes Classe E restylée (2020)
Une grande marche de 13 cm vient encombrer le plancher du coffre pour accueillir la batterie. Résultat, un volume sérieusement limité, qui perd 170 l au passage (370 l au lieu de 540 l).

 

Concurrence

Comment comparer une motorisation absolument unique sur le marché ? Peut-être d’abord en interne au sein même de la gamme Classe E, avec une E 220 d équipée du même moteur diesel (sans l’hybridation bien entendu) affichée 8 550 € moins cher (55 800 € en Avantgarde Line). Avec 194 ch et 400 Nm, ses performances sont déjà excellentes et ses consommations (5,2-6,2 l/ 100 km en WLTP) remarquables, mais selon la configuration choisie, elle sera soumise à un malus écologique. Il y a aussi dans la gamme la E 300 e, version hybride rechargeable essence (320 ch, 56 km en électrique, 62 550 €), mais elle ne représente que 5 % des ventes de PHEV en Classe E, les clients lui préférant le diesel. 
 
Audi A6
Audi A6
BMW Série 5
BMW Série 5
Chez les autres constructeurs premium, pas le choix, l’offre en hybride rechargeable est uniquement en essence. Audi propose son A6 en version TFSI e forte de 367 ch (46 km d’autonomie électrique, 62 200 €), BMW sa 530e (61 km, 292 ch, 66 249 €) et Volvo son break V60 T6 (56 km, 390 ch, 61 890 €), sans oublier l’arrivée prochaine de la DS9 (40 à 60 km et 225 à 360 ch selon les versions).

 

Bilan de l'essai Mercedes Classe E 300 de

Mercedes Classe E restylée (2020)

Toujours luxueuse et raffinée, de plus en plus technologique, avec un design plus dynamique, la Classe E restylée revêt un intérêt tout particulier dans cette version PHEV diesel très agréable à l’usage. Mais celle-ci ne justifiera son tarif élevé que pour les utilisateurs les plus enclins à effectuer des trajets quotidiens en électrique, voire devant souvent traverser des zones zéro émissions. Elle saura aussi offrir ses qualités de voyageuse au long cours, avec pour bémol son volume de coffre amputé. Reste la question du futur du diesel et de la valeur de revente dans quelques années de ce modèle à la fois « ange et démon » avec sa double motorisation.

A LIRE. Tout savoir sur l'hybride rechargeable

On aime

  • Agrément de conduite et performances
  • Compromis confort/comportement
  • Consommation en conduite tranquille
Feu arrière Mercedes Classe E restylée (2020)

On regrette

  • Coffre amputé sévèrement
  • Tarif élevé et lacunes dans l’équipement de série
  • Consommation en conduite sportive
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
SOURMORAD

Bonjour je suis impressionné par le nouveau modèle , j'en ai une de aout 2018 c'est-à-dire le dernier, j'ai le même cuir ( ou plutôt plastique de merde : napa )que sur la photo option à 2900 € à éviter : en plus c'est une publicité mensongère ce n'est pas du cuir !!! franchement à éviter trop fragile et l'usure garantie 100% , et hors garantie !!!! Bien sûre..... pour le reste j'attends la réaction du service client Mercedes France pour donner la suite aux problèmes rencontrés depuis plus de 1 ans et demi et toujours pas réparés c'est vraiment dommage qu'une telle marque prête peu d'intérêt, ou plutôt je dirais maltraite ses clients comme ça ... l'acquisition de nouveaux clients et simple mais le plus important c'est de les maintenir en tant que client .... je suis au terme de la garantie contractuel de 2 ans, dans une vingtaine de jours mais j'ai une extinction de 2 ans jusqu'à 2022 je sais pas à quoi celle-ci va me servir ... étant en galère sur 3 points Avec mon véhicule: - le train avant vibration et defaux d' amortisseurs et crémaillère - le pseudo Plastique appeler cuir 2900 € d'options - et le parc technologique à 7000 € qui bug ce des programmes impossible d'envoyer un texto exetera exetera J'espère le bon sens de la concession saint-fons 69, étoiles 69 de reconnaître les défauts qui pour ma part après quelques recherches s'avèrent récurrent sur le modèle Classe E . J'espère ainsi ne pas avoir à solliciter une expertise en effet le train avant est pour moi un point très important de sécurité pareil pour la crémaillère et les amortisseurs... Mr SOUR

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz E