Mercedes CLC Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Mercedes CLC

Fausse Cle clc s'apparente à une nouvelle berline Classe C tronquée. Pourtant, la base technique, identique à celle du Coupé Sport qu'il remplace, date de la génération précédente apparue en 2001... Gonflé !

Publié le

Mercedes CLC

Nouveau coupé

  • Lancement en juin
  • Six moteurs de 122 à 272 ch
  • À partir de 29 500 euros (estimation)

 

Mercedes CLC, D.R.Vous êtes attiré par l'étoile Mercedes, mais vous n'avez pas encore trouvé chaussure à votre pied dans une gamme pléthorique ? Votre exigence d'un gabarit compact élimine d'office les Classe A et Classe B. L'actuel Coupé Sport vous tend les bras, mais sa ligne arrière vous fait hésiter...

 

Son remplaçant, baptisé CLC, devrait vous satisfaire. L'avant est identique à celui de la nouvelle Classe C Avantgarde, et l'arrière perd la seconde vitre, logée sous le becquet de coffre. Ce nouveau dessin allonge de 11 cm la longueur, qui atteint 4,45 m.

 

Le CLC conserve le profil du Coupé Sport actuel ainsi que la baguette latérale avec jonc chromé.

 

Mercedes CLC, D.R.Plus directe

Dans l'habitacle, on retrouve la planche de bord de l'ancienne Classe C. Elle est toutefois un peu plus moderne via un GPS avec navigation par DVD, positionné sur la console centrale, mais dont l'équipement fait l'impasse sur la molette de commande multimédia. En revanche, on apprécie le contrôle des lecteurs MP3 USB et autres iPod depuis les commandes au volant, livrées de série.

 

Afin que ramage et plumage soient en parfait accord, les ingénieurs ont doté le CLC d'une direction plus « directe » dans l'esprit de celle de la nouvelle Classe C. Un choix nécessaire pour dynamiser la conduite de ce modèle qui conserve la plate-forme technique, plutôt typée confort, de l'ancienne Classe C. La BMW Série 1, rivale désignée, n'a qu'à bien se tenir. Cette direction est associée au Pack Sport, qui se différencie par des jantes de 18 pouces et des phares aux bordures foncées.Mercedes CLC, D.R.

 

Hormis le 200K, qui passe de 136 à 184 ch, la palette de motorisations du Coupé Sport est reconduite. Au menu, quatre blocs à essence : 180 K de 143 ch, 200 K de 184 ch en quatre-cylindres et, pour les V6, 230 K de 204 ch et 350 K de 272 ch. L'offre diesel repose sur le 200 CDI de 122 ch et sur le 220 CDI de 150 ch.

 

Ces blocs sont associés à une boîte mécanique à six rapports ou, en option, à une version automatique à cinq rapports (sept pour les V6). Les acquéreurs du Pack Sport auront droit aux palettes derrière le volant.

 

Mercedes CLC, D.R.confort et sécurité

Mercedes annonce des consommations en baisse, mais n'a pas jugé utile d'augmenter la puissance des blocs du CLC comme sur la nouvelle C.

 

Côté équipement, le CLC est livré avec six airbags et l'ESP. En option, l'éclairage adaptatif, associé aux projecteurs au xénon, améliore la visibilité notamment aux carrefours. La climatisation à deux zones est en série : un choix judicieux si l'on adopte le vaste toit vitré panoramique. Enfin, pour ne pas érafler les jolis boucliers, les aides au stationnement avant et arrière sont tout indiquées.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin avec la MERCEDES-BENZ Classe C

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...

Guides d’achat