Mercedes EQA (2021). Tout sur le SUV 100% électrique dérivé du GLA
habillage
banniere_haut

Mercedes EQA (2021). Tout sur le SUV 100% électrique dérivé du GLA

Troisième modèle de la gamme électrique de Mercedes, l'EQA reprend de nombreux éléments techniques du SUV GLA. Il sera commercialisé dans le courant du printemps dès 44 900 €, avec une autonomie de plus de 400 km. D'autres modèles, plus puissants ou plus aventuriers (4x4), sont prévus par la suite.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Mercedes a présenté officiellement son EQA à la presse française. L'argus a pu monter à son bord. Son tarif démarre dès 44 900 €.

[Mis à jour le 07/05/2021] Après la révélation du style du Mercedes EQA et la publication de ses tarifs, retrouvez notre essai du SUV compact électrique en version EQA 250 de 190 ch. Plutôt une bonne surprise grâce à l'agrément de conduite et à la finition luxueuse, mais il ne faut pas être gourmand avec l'autonomie...

 

mercedes eqA 2021 presentation hauteur
L'EQA est très légèrement plus haut (environ 1 cm) que le GLA.

***

Le GLA électrique est arrivé… Il s’appelle EQA et devient le troisième membre de la famille EQ de Mercedes, ces modèles 100 % électriques. Pourquoi donc évoquer le GLA ? Ce nouveau véhicule n’est autre qu’un cousin technique et esthétique du SUV compact renouvelé courant 2020. Une nouvelle offre dans un catalogue comptant déjà pas moins de huit propositions :

L’EQA reprend la silhouette du GLA

Mercedes eqa 2021 dimensions
La Mercedes-Benz EQA mesure 4,46 m de long et repose sur un empattement de 2,73 m.

La recette est simple, Mercedes réitère ce qui a été fait entre le Classe V et l'EQV ou le GLC et l’EQC. Ainsi, pour développer l’EQA, les ingénieurs ont repris de nombreux éléments de la base technique du GLA deuxième du nom : l’empattement, la largeur et la hauteur sont, peu ou prou, les mêmes. Seule la longueur diffère significativement (+ 5 cm en faveur de l’EQA) en raison de boucliers légèrement remodelés ; un bouclier protège la batterie à l’avant de tout contact avec un éventuel corps étranger. Les masques avant et arrière sont d’ailleurs les deux principaux éléments esthétiques différenciants. L’EQA arborant une calandre noire fermée surmontée d’un jonc de fibre optique, l’ensemble offre un rendu homogène avec le grand frère EQC.

Mercedes eqa 2021 bandeau lumineux
L'EQA arbore un bandeau lumineux qui court sur toute la largeur du hayon.

À l’arrière, le dessin du hayon est transfiguré par l’adoption d’un bandeau reliant les feux qui conservent, pour leur part, la même forme effilée que sur le GLA II. En revanche, le bas volet est désormais plein avec l’étoile en son centre, renvoyant ainsi la plaque d’immatriculation à la base du bouclier. Pour le reste, les arches de roue légèrement aplaties à leur sommet, le dessin du vitrage, le capot nervuré…, tout provient du GLA.
 

L’intérieur de l’EQA est celui du GLA

Mercedes eqa 2021 interieur
L'agencement intérieur est strictement identique à celui du GLA.

Le constat est identique à l’intérieur, où l’agencement du nouveau venu est calqué sur celui du SUV compact de Mercedes. La double dalle numérique, faisant office de compteurs et de système d’info-divertissement MBUX (proposé de série), trône sur le tableau de bord. Elle est de 7” dans la version de base et grimpe jusqu’à 10,25” sur les modèles les plus huppés.

mercedes eqA 2021 presentation info-divertissement
Le pavé tactile tombe parfaitement sous la main pour commander le système d'info-divertissement.

Les trois aérateurs centraux sont soulignés par la même barrette de commandes pour la climatisation. Quant à la console centrale, elle se pare du même pavé tactile et du même accoudoir s’ouvrant en deux parties. L’ambiance lumineuse bleutée agrémentée d’un insert couleur or rose permet de différencier l’EQA du GLA. De série, le volant en cuir dispose de palettes qui servent à modifier la puissance de la récupération d’énergie au freinage.

 

Les impressions à bord de l'EQA

mercedes eqA 2021 presentation places arriere
A l'arrière, l'espace est excellent, notamment grâce aux dossiers avant très creusés.

À l’arrière, l’espace habitable est vraiment idéal, notamment au niveau des jambes : l'empattement est identique à celui du GLA (2,73 m). Les dossiers de sièges avant sont généreusement creusés, offrant ainsi de l’aisance. Les caves à pieds sont plus limitées, en raison de la présence des batteries. A noter que le tunnel de servitude est plus que minime. En revanche, dommage que les assises ne soutiennent pas mieux sous les cuisses. La banquette est, à la différence de celle du GLA, fixe. Par ailleurs, Mercedes annonce un volume de coffre de 340 l, c’est 95 l de moins que celui du GLA. La faute aux batteries…
 

L’EQA 250 est annoncé à 426 km

Mercedes eqa 2021 traction
Dans un premier temps, l'EQA sera disponible avec un seul moteur sur l'essieu avant. Par la suite, une version à quatre roues motrices sera proposée.

Cet élément incontournable à bord d’un véhicule 100 % électrique prend de la place et pèse la bagatelle de 495 kg, soit près d’un quart du poids total de la voiture (2 040 kg). La version de lancement, EQA 250, est équipée d’un pack de batteries d’une capacité de 66,5 kWh – de quoi fournir une autonomie de 426 km (selon le cycle WLTP) – qui alimente un électromoteur asynchrone de 140 kW (soit 190 ch) entraînant les roues avant.

mercedes eqA 2021 presentation moteur electrique
L'EQA 250 dispose d'un moteur électrique asynchrone placé sur l'essieu avant.

Par la suite, Mercedes annonce une gamme (EQA 260) pouvant aller jusqu’à 200 kW (soit 272 ch), disponible avec une transmission intégrale, sans oublier une version dotée d’une autonomie étendue à 500 km (cycle WLTP). Concernant les versions 4x4, l'EQA se verra implanté un électromoteur synchrone sur l'essieu arrière. Dans cette configuration, l'auto disposera d'un équilibre typé propulsion.

À LIRE. Guide d'achat. Quelle voiture électrique choisir en 2021 ?
 

Mercedes propose de faire une sieste en rechargeant

Mercedes eqa 2021 batterie
Cette batterie affiche une capacité de 66,5 kWh.
Mercedes eqa 2021 recharge 11 kw
Sur une prise de 11 kW, il faut 5 h 45 pour recharger la batterie à 100 %.

Afin de maximiser cette autonomie, Mercedes équipe de série son EQA d’une pompe à chaleur. Par ailleurs, il est possible de préchauffer l’habitacle avant de partir grâce à l’application « Mercedes me ». Cette dernière donne également accès à un réseau de bornes rapides vers lesquelles le système de navigation calculera l’itinéraire le plus adéquat en fonction de la topographie ou de la météo. Concernant cette version de 66,5 kWh, Mercedes annonce 30 min pour recharger la batterie (de 10 à 80 %) sur une prise délivrant une tension de 400 V. Un temps qui peut grimper à 5 h 45 sur une prise de 11 kW pour atteindre la charge complète. À noter que, pour faire passer ce délai d’attente, Mercedes propose en option le programme PowerNap (sieste éclair) qui facilite la relaxation grâce à des ambiances lumineuses et sonores.
 

Un équipement proche de celui du GLA

Mercedes eqa 2021 cuir
Le cuir perforé de cette version Edition 1 laisse entrevoir un tissu bleu dessous.

Au rayon des équipements de série, Mercedes propose :

  • Le freinage automatique d’urgence, avec détection des piétons.
  • L’alerte de franchissement de ligne.
  • Les phares à LED hautes performances avec commutation automatique.
  • Le hayon électrique mains libres.
  • Des jantes de 18”.
  • La caméra de recul…

Il faudra se plonger dans a liste des options pour disposer de l’affichage tête haute ou encore de la navigation avec réalité augmentée.
L’EQA 250 est capable de tracter une remorque pouvant aller jusqu’à 750 kg. Cette charge sera plus importante pour les versions à transmission intégrale.
 

Mercedes eqa 2021 gla

Le style extérieur est très proche de celui du SUV compact, le GLA. Les deux voitures partagent de nombreux éléments.

La production de l’EQA a d’ores et déjà débuté dans l’usine allemande de Rastatt, ainsi que dans celle de Pékin (Chine). Le lancement en concession est prévu pour le début du mois de mai prochain. Les tarifs, officiellement dévoilés par Mercedes, s'étalent de 44 900 à 49 900 €, hors bonus.
 

L'argus déjà au volant du Mercedes EQA

Ce nouveau SUV 100 % électrique, L'argus a déjà pu en prendre le volant. Notre galop d’essai s’est déroulé à Malakoff (Hauts-de-Seine). Un court trajet (30 min) qui nous a toutefois permis d’apprécier la vivacité et la maniabilité du SUV compact. Les différents modes de conduite (Sport, Confort et Éco) confèrent plus ou moins de tempérament au crossover. Grâce à notre courte escapade, nous avons pu constater que l'EQA en avait sous la pédale ! Le système de récupération d’énergie au freinage permet presque de se passer du frein, mais n'autorise pas l’arrêt complet du véhicule comme c’est le cas chez Nissan.
Mercedes EQA au volant

L'argus a pu se glisser au volant de l'EQA une trentaine de minutes.

Plusieurs niveaux (D, D – ou D – –) sont proposés via les palettes au volant. Le mode D – – nous a clairement bluffé. Il réclame toutefois une certaine habitude pour ne pas avoir constamment la tête dans le pare-brise. Le freinage est puissant. L'EQA profite également d’un mode roue libre (D+) à privilégier sur autoroute pour rouler à l'économie. L'argus vous proposera très prochainement un essai complet du Mercedes-Benz EQA.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Landais Le 21/01/2021 - 11:58
Ou est le progrès ? 2 tonnes pour réduire la consommation d’énergie.... vraiment pas une voiture verte ! Intéressant de connaître les consommations en électricité qui sera issue en majorité des éoliennes et du solaire 👍😊
Voir tous les commentaires (1)