Vous êtes ici :

Mercedes GLB : le futur petit SUV baroudeur débusqué en Espagne

Futur Mercedes GLB 2019 SUV vue avant camouflé
Baptisé GLB et dérivé de la nouvelle Classe A, ce petit SUV Mercedes devrait être commercialisé l'an prochain.

Déjà constituée de sept modèles, la grande famille des SUV Mercedes Benz comptera un nouveau rejeton à l'automne 2019 : le GLB. Il s'intercalera entre le GLA et le GLC et reposera sur la base technique de la nouvelle Classe A. Première photos camouflées.

[Article mis à jour le 29 mai 2018] Le Mercedes GLB sera commercialisé à l’automne 2019. Il sera assemblé dans l’usine d’Aguascalientes au Mexique dans le cadre d’une « joint-venture » entre Daimler et Nissan.

Mercedes calque sa stratégie sur celle de la concurrence. En effet, Audi construit son nouveau Q5 au Mexique tandis que  BMW produit la plupart de ses SUV (X3, X4, X5, X6 et futur X7) dans l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud.

Futur Mercedes GLB 2019 SUV vue avant camouflé
Le Mercedes GLB a tous les attributs d'un SUV. Look robuste et anguleux et esprit familial avec jusqu'à 7 places.

Inventeurs du concept SUV dès les années 1950, les Etats-Unis restent toujours très friands de véhicules de loisirs. Ce sera d’ailleurs le marché prioritaire pour le nouveau GLB. Selon nos confrères d’Automotive News, le Mercedes GLB participera l’offensive SUV de la marque qui espère, y écouler, dès 2020, 60 % de véhicules de loisirs pour 40 % de berlines. En 2014, la proportion était exactement inverse. Pour autant, outre-Altantique, Mercedes ne se focalise pas uniquement sur les SUV. La marque va commercialiser une version tricorps de la nouvelle Classe A qui deviendra sa nouvelle entrée de gamme, sous le CLA et la Classe C. En revanche, la version à hayon, que nous avons en Europe, n'y sera proposée.

***

En 2019, Mercedes proposera un SUV inédit qui se glissera entre le GLA (4,42 m) et le GLC (4,66 m). Il se nommera logiquement Mercedes GLB et disposera de la plateforme technique MFA2 que vient tout juste d’étrenner la nouvelle Mercedes Classe A. Décliné en versions à 5 et à 7 places, le Mercedes GLB sera comme son patronyme l’indique une proposition complémentaire au monospace Mercedes Classe B. Ce dernier sera renouvelé au Mondial de l'automobile de Paris en octobre 2018 mais il se limitera à accueillir 5 passagers.


GLB, un mini-Classe G à 7 places !

Futur Mercedes GLB 2019 SUV vue arrière camouflé

Le hayon est quasi vertical et les minces feux arrière sont en deux parties.

Pourquoi ajouter un SUV de plus à la gamme ? La réponse est simple, le GLA est un crossover, autrement dit, il n’est pas assez typé baroudeur face à un BMW X1 ou à un Audi Q3. Sans aller jusqu’à emprunter le registre formel cubique du Mercedes Classe G, le Mercedes GLB arborera des lignes nettement plus viriles que le GLA tout en étant évidemment plus familial. Ce dont témoignent ces photos prises dans le sud de l’Espagne.

 


Des moteurs Renault pour le GLB

Futur Mercedes GLB 2019 SUV vue de profil camouflé
Le Mercedes GLB aura un gabarit proche de 4,50 m de long.

Le Mercedes GLB reprendra les motorisations de la Classe A, à savoir un moteur essence 1.3 de 163 ch (GLB 200 ) conçu par Renault et un bloc 2.0 turbo d’origine Mercedes (code interne M60) fort de 224 ch (GLB 250).

En diesel, l’offre devrait débuter avec le GLB 180d animé par un moteur 1.5 dCi de 116 ch bien connu dans la gamme Renault. Au-dessus, on devrait retrouver des propositions autour de 140 ch (GLB 200d) et de 180 ch (GLB 220d). La transmission sera assurée par la boîte de vitesses automatique 7G-DCT. En outre, en bon baroudeur, le GLB disposera la de transmission intégrale 4Matic. Toutefois, les versions d'accès à la gamme GLB abaisseront leur prix et leurs émissions de CO2 avec des versions à deux roues motrices. 

Comme la nouvelle Classe A, le Mercedes GLB disposera d’une version hybride et devrait également s’encanailler avec une version AMG tutoyant les 400 ch.

Source : PhocarMedia/ Motor.es

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
bfrançois

Ou comment réinventer le GLK, injustement mal-aimé à sa sortie, à l'échelle 9/10e. Ce sera toujours mieux que le Q5, pardon, GLC , trop consensuel à mon goût. Bon, pour changer des SUV, je vais chercher ma classe E. Bye.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Mercedes-Benz