Mercedes GLC-Classe C. Conduites de gaz de climatisation à rectifier
habillage
banniere_haut

Mercedes GLC-Classe C. Conduites de gaz de climatisation à rectifier

Procédé mal connu qui vise notamment à limiter les risques d'explosion, l'inertage ou inertisation peut poser problème sur les Classe C et GLC en cas d'accident en raison d'un raccordement défectueux. Mercedes rappelle donc plus de 10 000 exemplaires de sa gamme familiale.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Mercedes rappelle plus de 10 000 exemplaires de Classe C et GLC pour un problème de raccordement des conduites du système d'inertisation, un procédé visant notamment à limiter les risques d'explosion.

Daimler AG - Global Communications Mercedes-Benz Cars

Après avoir longuement freiné des quatre fers, Mercedes a dû se résoudre à employer le gaz de climatisation R1234yf dans ses véhicules. Si la marque à l'étoile s'était tant opposée à l'obligation d'utiliser ce fluide, en vigueur en Europe depuis 2011, c'est notamment parce qu'elle le jugeait trop inflammable. Mais aujourd'hui, c'est un autre gaz, l'argon, qui est à l'origine d'un rappel pour l'ancienne Classe C (W205) et le SUV GLC. Son rôle initial consiste pourtant à limiter les risques d'explosion, puisqu'il est utilisé dans le cadre d'un système d'inertisation. Aussi appelé inertage, ce procédé méconnu consiste à remplacer l'air par un gaz inerte, en l'occurrence l'argon, pour éviter une potentielle réaction chimique dangereuse entre l'oxygène et le R1234yf.

 

10 896 exemplaires rappelés en France

rappel mercedes classe c et GLC inertage
L'argon, un gaz employé pour éviter une potentielle réaction chimique dangereuse entre l'oxygène et le R1234yf, pourrait ne pas jouer pleinement son rôle en cas d'accident.

Malheureusement, sur ces deux modèles familiaux, le raccordement des conduites de gaz de ce système d'inertisation pourrait se montrer défectueux et empêcher l'argon de remplir pleinement sa fonction de bouclier. Dans les cas extrêmes, à la suite d'un accident de la route, le R1234yf pourrait ainsi entrer en contact avec des éléments chauds du compartiment moteur, augmentant le risque d'incendie. Pour éviter cela, Mercedes procède au contrôle de ce raccordement, et à une rectification si besoin. Une intervention qui prend normalement une trentaine de minutes. Au total, 10 896 exemplaires de Classe C et GLC, fabriqués entre le 5 février 2016 et le 3 novembre 2020, sont rappelés en France. Les propriétaires concernés seront normalement tous avertis par courrier recommandé.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours