Mercedes lancera sept véhicules électriques d'ici à 2023

voir les photos
mercedes eqs spyshots teaser usine Sindelfingen
Entre 2021 et 2023, Mercedes compte mener une grande offensive électrique, avec cette grande berline EQS en guise de porte-drapeau.

Dès 2021, Mercedes entamera sa vaste offensive sur le marché des modèles électriques avec pas moins de sept modèles proposés d'ici à 2023. EQA, EQB, EQE ou EQS : tous les segments seront servis, de la compacte à la limousine, sans oublier les sacro-saints SUV.

[Mise à jour le 14/12/2020] Dans les mois à venir, la gamme 100 % électrique de Mercedes, actuellement limitée à l’EQC et à l'EQV, va s’agrandir de façon spectaculaire avec l’arrivée de sept nouveaux modèles allant de l’EQA, dévoilé dès le 20 janvier 2021, à l’EQS. Cette grande berline sera d’ailleurs le tout premier véhicule de la marque à reposer sur la nouvelle plateforme EVA destinée aux véhicules fonctionnant uniquement à l’électricité.


 

700 km pour l’EQS

mercedes eqs spyshots teaser feux arriere
Bâtie sur une plate-forme différente de celle de la Classe S et habillée d'une silhouette plus dynamique, l'EQS sera en revanche construite dans la même usine de Sindelfingen à partir du premier semestre 2021.

Ainsi, à l’instar du groupe Volkswagen avec sa base MEB, ou du groupe Renault avec son système CMF-EV, Mercedes disposera sous peu de la plateforme modulaire EVA (Electric Vehicle Architecture), dont l’EQS (code V297) sera la première bénéficiaire. L’auto se positionnera, en termes de prestations, dans le sillage de la récente Classe S, en proposant un confort et une technologie embarquée dignes d’une limousine. Elle sera d'ailleurs produite dans la même usine de Sindelfingen que sa soeur thermique, malgré ses soubassements différents. Selon la marque, l’engin disposera d’une autonomie de près de 700 km, selon le cycle WLTP, et disposera de la possibilité de récupérer 250 km en 15 minutes de charge.

 

MMA : l'autre plateforme électrique

mercedes eq gamme 2021

Outre l'EQS, au premier plan, Mercedes proposera également l'EQA, l'EQB, l'EQE et deux versions SUV des EQS et EQE. Seul l'EQT manque ici à l'appel

Qui dit plateforme modulaire, dit une multitude de modèles pouvant l’adopter. Il en va ainsi pour cette nouvelle base technique qui, en plus de l’EQS, servira également à la berline routière EQE (code interne V295), qui sera aussi lancée en 2021. Ces deux modèles seront, par la suite, déclinés en SUV dont les codes internes sont X296 (dérivé de l’EQS) prévu pour 2022, et X294 (dérivé de l’EQE) prévu pour la fin de cette même année, avec une production cette fois assurée outre-Atlantique. Toutefois, Mercedes poursuivra, pendant un temps, l’électrification de ses modèles actuels : l’EQA, dont la production dans l’usine de Rastatt (Allemagne) débutera en fin d’année, reprendra de nombreux éléments du GLA deuxième du nom. Il en sera de même pour l’EQB qui sera présenté plus tard, courant 2021, et assemblé en Hongrie. Sans oublier l'EQT, ce dérivé électrique du Citan 2 qui sera, lui, construit en France, à Maubeuge, puisqu'il s'agit d'un Renault Kangoo recarrossé.

mercedes eq mma
A partir de 2025, Mercedes lancera une nouvelle plateforme (MMA) pour les véhicules 100 % électriques des segments compacts et familiaux.

Toutefois, Mercedes prépare une seconde génération de plateforme entièrement dédiée aux véhicules électriques. Baptisée MMA (Mercedes-Benz Modular Architecture), elle est destinée aux futurs modèles compacts et familiaux qui apparaîtront à partir de 2025. Par ailleurs, le constructeur allemand travaille sur un prototype électrique capable d’offrir une autonomie permettant de rallier, avec une seule charge, Pékin à Shanghai, soit plus de 1 200 km : le Vision EQXX. C'est deux fois plus que l'EQS...
 

Le calendrier des Mercedes électriques

mercedes eqa spyshots teaser neige
Dérivé électrique du GLA, l'EQA sera dévoilé dès le 20 janvier 2021.
mercedes eqb spyshots teaser profil
Plus cubique, l'EQB débarquera quelques mois plus tard
  • EQA (H243) : janvier 2021 (présentation), mai 2021 (lancement). Production à Rastatt (Allemagne) et Pékin (Chine)
  • EQB (X243) : automne 2021 (présentation). Production à Kecskemét (Hongrie) et Pékin à partir de novembre
  • EQE berline : automne 2021 (présentation), production à Brême (Allemagne) à partir de décembre, puis à Pékin
  • EQE SUV (X294) : fin 2022 (présentation), lancement en 2023. Production dans l'usine de Tuscaloosa (USA)
  • EQS berline (V297) : mai 2021 (présentation), septembre 2021 (lancement). Production dans l'usine de Sindelfingen (Allemagne).
  • EQS SUV (X296) : fin 2022. Production dans l'usine de Tuscaloosa (USA)

 

Mercedes multiplie les labels

mercedes sous marque
La galaxie Mercedes s'étend avec l'arrivée d'un nouveau label : G.

Par ailleurs, Mercedes étend sa galaxie de labels : après AMG, Maybach et EQ, c’est au tour de « G » de devenir une sous-marque à part entière avec un catalogue et des produits dédiés reprenant le style cubique du fameux tout-terrain Classe G, lancé il y a plus de 40 ans. A noter que l’ensemble de ces labels seront électrifiés à partir de 2021.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Mercedes-Benz