Mercedes pense arrêter ses coupés et ses cabriolets aux Etats-Unis
habillage
banniere_haut

Mercedes pense arrêter ses coupés et ses cabriolets aux Etats-Unis

Plus assez rentables, les versions coupés et cabriolets de Mercedes pourraient bien ne pas être renouvelées, du moins sur le marché américain. Les clients se plaignent d'un manque de différenciation entre les gammes, et les concessionnaires ne trouvent plus d'acheteurs pour ces modèles.

Par Florian Chopin
Publié le

Récemment restylé, le Cabriolet Classe E pourrait ne pas être renouvelé sur le marché américain.

Mercedes-Benz AG - Global Commun, Mercedes-Benz AG - Global Communications Mercedes-Benz Cars & Vans

Après s’être largement étendu en multipliant les carrosseries, les silhouettes et les versions, Mercedes semble vouloir faire machine arrière. Du moins aux Etats-Unis, comme l'a laissé entendre, Nicholas Speeks, le directeur général de la marque localement, à l’occasion d’une conférence virtuelle avec les concessionnaires du pays. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui appellent de leurs vœux cette réduction de l’offre, estimant que les clients en perdent leur latin à tenter de trouver une différence entre les différents modèles.
 

Le pratique avant tout

mercedes cls
En lançant le concept du CLS en 2004, ici dans sa troisième génération, Mercedes a sans doute précipité la chute des coupés classiques.

Selon nos confrères d’Automotive News, ce sont les coupés et les cabriolets qui sont dans le viseur. Ces modèles qui font rêver sur les podiums des salons, sont de plus en plus boudés au moment de signer le chèque, et ce, même par les clients les plus aisés qui se tournent plus volontiers vers les modèles dotés de quatre portes. Avec le concept du CLS, apparu en 2004, Mercedes a lui-même précipité la chute de ses coupés. Apparemment, ce sont au moins sept véhicules qui sont condamnés, à commencer par les déclinaisons coupé et cabriolet des Classe C et E. A voir quels seront les autres abandons et surtout, cette tendance sera-t-elle suivie par les autres marchés ?

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours