MG Cyberster. La voiture de sport revient en mode 100 % électrique
habillage
banniere_haut

MG Cyberster. La voiture de sport revient en mode 100 % électrique

Désormais sous tutelle chinoise, MG pouvait donner l'impression d'avoir oublié son long passé de constructeur de voitures de sport. Présenté au Salon de Shanghai, le concept Cyberster rappellera cet héritage, notamment celui du MG B, et la marque laisse même espérer une entrée en production.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Avec le Cyberster, présenté au Salon de Shanghai 2021, MG renoue avec les roadsters qui ont fait sa notoriété... au moins le temps d'un concept.

KA1

[Mise à jour le 12/04/2021] Si je vous dis MG, il y a des chances pour que vous pensiez à de petits roadsters. De la A à l’ultime TF, produite jusqu’en 2005, la marque britannique a longtemps été l’un des spécialistes du genre. Mais lorsqu’elle a été vendue par BMW pour atterrir entre les mains du groupe chinois SAIC, tout a été chamboulé. Pour se refaire une santé financière, le constructeur propose désormais des produits bien plus pragmatiques. Son retour en France, annoncé fin 2019, s’est d’ailleurs effectué avec un très sage SUV électrique, le ZS EV. Une rationalité que le concept Cyberster semble tenter de balayer.

 

Un roadster désormais électrique

mg cyberster phares
Baptisés "Magic Eye", les phares de cette étude n'apparaissent que lorsqu'ils sont allumés. Leur forme arrondie évoque les MG classiques.
mg cyberster concept arriere
Comme chez Mini, mais de manière plus timorée, les feux arrière évoquent l'Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni.
 
Présentée au prochain Salon de Shanghai, qui ouvre ses portes le

21 avril, cette étude prendra en effet la forme d’une voiture de sport. Comme son nom le suggère, il s’agira même plus précisément d’un roadster, et la marque évoque “un clin d'œil à la MG B Roadster d’antan”. Mais le côté “cyber” sera ici bien plus présent que le néo-rétro. Les premières images annoncent des lignes résolument aérodynamiques et agressives, avec des signatures lumineuses très sophistiquées et un spoiler avant digne d’une monoplace. Seuls les phares arrondis évoquent un peu les productions du passé. Techniquement aussi, le Cyberster ne s’embarrasse guère de nostalgie. Si MG ne donne que peu de détails pour l’instant, il confirme l’emploi d’une motorisation 100 % électrique. Moins spectaculaire que sur le futur Testa Roadster 2, le 0 à 100 km/h serait déjà bouclé en 3 secondes.

mg cyberster concept intérieur
A l'intérieur, la planche de bord se prolonge en console centrale, et vient séparer l'habitacle entre le conducteur et son passager.

 

Une production en 2024 pour les 100 ans ?

L’autonomie serait quant à elle de 800 km, synonyme de lourde batterie à bord, et des “capacités d’interconnexion 5G” sont aussi de la partie. On est donc bien loin de la simplicité des anciens roadsters de la marque ! Reste à savoir si une production en série aura lieu. Sans jamais la confirmer, le constructeur sino-britannique laisse un espoir que ça soit bien le cas. Il entame en effet sa présentation du Cyberster en évoquant le centième anniversaire de la création de Morris Garage, en 2024, qui serait “une excellente occasion de rêver d’un lien entre l’ancienne MG et la marque renouvelée, avec une voiture aux ambitions sportives.”  Mais dans l’immédiat, c’est l’arrivée d’un autre SUV électrique, le Marvel R, et du break MG5 qui feront l’actualité en France.
MG TF gris
Le TF à moteur central arrière est l'ultime roadster MG. Sa production en série s'est arrêtée en 2005, même si une poignée d'exemplaires a été assemblée en 2008.
MG B V8 rouge
Mais la plus célèbre sportive de la marque est sans doute cette MGB, qui a été vendue de 1962 à 1980. Elle avait même été brièvement ressuscitée dans les années 1990.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Guides d’achat