Mi-Méhari, mi-Jeep : voici La Forest Automobile et son moteur à éthanol
habillage
banniere_haut

Mi-Méhari, mi-Jeep : voici La Forest Automobile et son moteur à éthanol

Lancée en mai 1968, la Méhari continue aujourd’hui à susciter des vocations. Une petite entreprise du nord de la France, Forest Automobile, en propose une interprétation moderne depuis le mois de juin, avec des moteurs Peugeot dotés d’un boîtier éthanol d’origine. Son prix démarre à 18 500 €.

Publié le Mis à jour le

La Forest : c'est le nom de ce modèle fabriqué dans le nord de la France, dont le look évoque forte lent la Citroën Méhari.

Forest Automobile

Même si elle a disparu de la gamme Citroën depuis 1987, la Méhari est encore bien vivante aujourd’hui. Dans le sud de la France, le Méhari Club Cassis propose des exemplaires reconstruits à neuf, avec une apparence inchangée. L’argus vous a d'ailleurs récemment proposé un essai d’une version convertie à l’électrique. Mais à l’autre extrémité de l’Hexagone, dans l’Aisne, la petite entreprise Forest Automobile perpétue aussi l’esprit de ce modèle mythique à sa manière, depuis juin 2022. Cette fois, il n’est cependant pas question de reprendre la carrosserie telle quelle. On est davantage dans le registre de la réinterprétation. Le faciès évoque d’ailleurs plutôt celui d’un Renault Rodéo ou d'un Jeep Wrangler, avec sa calandre à barrettes verticales cernée par deux phares ronds. Quant à la poupe, elle dispose ses feux à la verticale, alors que ceux de la Méhari sont alignés à l’horizontale. En revanche, la silhouette évoque indéniablement la reine des « voitures de plage », et Forest ne cherche pas à s’en cacher.

Une marque qui revient de loin

Media Image
Image

Au lieu d'être alignés à l’horizontale comme sur la Méhari, les quatre feux arrière ronds sont ici disposés verticalement. Un arceau assure la protection en cas de retournement.

Forest Automobile

Media Image
Image

Avant de lancer la marque Forest Automobile, Frédéric Marconnet s’est fait connaître grâce à ses répliques fidèles de deux mythes américains, les AC Cobra et Ford GT40.

Forest Automobile

La genèse de cette production artisanale, simplement baptisée La Forest, est un peu tortueuse. Elle remonte en réalité à l’an 2000, avec la création de la marque Fargo, qui mettra la clé sous la porte en 2003. Spécialiste des répliques de Ford GT40 et AC Cobra depuis plus de trente ans, Frédéric Marconnet a racheté les droits de ce petit constructeur français il y a trois ans à l’un de ses clients. Avant de relancer la fabrication de son unique modèle, dont la philosophie et l’allure générale n’ont pas été modifiées : « nous, on a simplement amélioré les choses, remis la voiture au goût du jour », explique le patron de Forest.

Frédéric Marconnet se montre aussi très fier de pouvoir dire que « tout est français sur notre voiture : on est sur une mécanique Peugeot, on fabrique nos propres châssis [...] tous les accessoires sont du Valeo, la résine vient de Flixecourt à côté d’Amiens » .

Implantée à Pinon, près de Soissons, la structure qu’il dirige est composée de neuf personnes et peut assembler cinq à six véhicules par mois. De quoi permettre une livraison en juin 2023, si vous commandez aujourd’hui.

Un boîtier éthanol installé d'origine

Media Image
Image

La Forest profite de boîtiers éthanols Flexfuel installés d'origine.

L'argus

Les moteurs Peugeot utilisés ne sont pas totalement neufs. Mais ils ont tous été rénovés en interne, et sont réputés pour leur robustesse. Le choix s’est en effet porté sur des quatre-cylindres 1.1 et 1.4 atmosphérique de la famille TU, avec une puissance de seulement 60 ch pour le plus gros des deux. Suffisant pour revendiquer une vitesse maximale de 140 km/h, même si ce n’était clairement pas la priorité du projet. Faciles à entretenir à défaut d’être très modernes, ces mécaniques ont ici été adaptées à l’éthanol E85 grâce à des boîtiers fournis par l’un des leaders du secteur en France, Flexfuel Energy Development. En plus des économies possibles à la pompe, ce choix offre d'autres avantages à la Forest. Grâce à ça, elle a déjà pu recevoir une vignette Crit'Air 1 et baisser sa puissance fiscale à 4 CV en France. D’ici la fin de l’année, la petite marque espère en prime pouvoir faire bénéficier ses acheteurs d’une carte grise gratuite dans la plupart des régions d’ici la fin de l’année. Elle serait en très bonne voie pour se faire reconnaître en tant que constructeur avec un montage d’origine du boîtier.

Disponible avec deux ou quatre portes

Media Image
Image

La planche de bord récupère des éléments de grande série, à l'image du volant issu d'anciens modèles Peugeot.

Forest Automobile

La gamme est quant à elle simplifiée au maximum. Proposée à partir de 18 500 € et garantie deux ans, la Forest est livrée d’origine avec un autoradio, une prise USB et même un attelage. Aucune option ne figure au catalogue. Vous devrez simplement choisir son coloris et sa carrosserie. Cette Méhari moderne existe en effet en version deux portes ou quatre portes, et peut être fournie avec ou sans bâche. Les aptitudes au tout-chemin de la Citroën ont été conservées, de même que la possibilité de rouler à l’air libre en enlevant le toit, les portières ou les vitres. La partie avant du pavillon peut être rangée facilement à bord, alors que l’arrière devra, lui, être stocké au garage.

Media Image
Image

Il est possible de choisir entre une carrosserie deux ou quatre portes, avec ou sans bâche pour se protéger.

Forest Automobile

Media Image
Image

Le toit en dur est démontable en deux parties, mais l'arrière, plus imposant, ne peut être stocké dans le véhicule.

Forest Automobile

Comme son illustre inspiratrice, la Forest se vante par ailleurs d’un habitacle lavable au jet d’eau. Sans avoir à redouter la corrosion grâce à son châssis galvanisé et sa carrosserie en polyester. Elle espère ainsi séduire à la fois ceux qui recherchent une voiture ludique pour aller à la plage et les agriculteurs en quête d’un outil pour travailler dans les champs. Une dualité qu’on retrouve dans un autre projet français attachant dont L’argus vous a parlé récemment, le quadricycle électrique La Bagnole. Même si ces deux véhicules restent très différents, ils confirment que la philosophie de la Méhari semble plus que jamais d’actualité.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Rody 76 Le 07/11/2022 - 19:52
Cette voiture sors bien avec la vignette Crit Air 1
ceyal Le 07/11/2022 - 19:28
Quand on va sur le site du constructeur https://www.forest-automobile.com/ on voit 1/ qu'il n'est fait aucune mention de vignette Crit'air1 ... bizarre quand même ... 2/ que la mesure de pollution de base CO: 665 mg HC: 115 mg NOx: 56 mg/km ... car moteur PSA TU 1L4 de 30 ans ... La valeur des HC (115 mg) est supérieure à la limite de 100mg en vigueur depuis 2006 donc bizarre d'avoir une homologation en 2022 avec de telles valeurs Alors vraiment une vignette Crit'Air1 ?
Rody 76 Le 07/11/2022 - 18:55
C est specifier vignette Crit Air 1 mais vu la polution en effet c est pas sur !
Voir tous les commentaires (4)