Microlino : l'Isetta électrique arrive sur le marché
habillage
banniere_haut

Microlino : l'Isetta électrique arrive sur le marché

La Microlino, petite voiture électrique reprenant le concept de la BMW Isetta des années 50, sera produite en série à partir de la fin de l'année 2018 et pourrait arriver en France courant 2019. Voilà une alternative exotique au Renault Twizy !

Par Léo Mingot
Publié le

La Microlino dispose d'une seule portière sur la face avant, comme la BMW Isetta.

Nous avions déjà pu découvrir cette étonnante petite voiture lors du salon de Genève 2016. Le style n'a d'ailleurs pas bougé et la Microlino ressemble toujours autant à l'étonnante BMW Isetta sortie en 1955. Elle en reprend le gabarit très mesuré, avec 2,43 m de long et 1,50 m de large, ainsi que le système de portière sur la face avant, celle-ci incluant le tableau de bord et la direction.

 

Homologuée en Europe

Aujourd'hui, la Microlino est enfin prête à faire ses débuts sur le marché, puisqu'elle vient de recevoir l'homologation européenne. Bien entendu, elle a été homologuée dans la catégorie des quadricycles lourds, ce qui fait qu'elle n'est pas soumise aux mêmes normes de sécurité que les voitures communes. Elle se range ainsi dans la même famille que la Renault Twizy et ne peut, comme cette dernière, emmener que deux personnes.

microlino
Micro Mobility est à l'origine un fabricant de trottinettes.
Avec ses 2,43 m de long, elle peut se garer dans le sens de la largeur.

Dotée d'un moteur électrique de 15 kW, elle peut rouler à 90 km/h maxi et parcourir le 0 à 50 km/h en 5 s. Deux batteries sont disponibles au choix, affichant des capacités de 8 kW/h et 14,4 kWh et permettant à la Microlino de revendiquer des valeurs d'autonomie de 125 et 200 km. Ces performances plutôt honnêtes sont à mettre notamment sur le compte d'un poids à vide limité à 435 kg.

microlino

Disponible en Suisse dès la fin de l'année, puis en Allemagne, la Microlino devrait être distribuée sur d'autres marchés dont la France dans le courant de l'année 2019. Les tarifs démarrent pour la Suisse à 12 650 €. Si cela la place au même niveau qu'une véritable citadine de segment A, plus logeable et pratique, la Microlino garde comme atout son style unique, qui la démarque franchement du commun des automobiles.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
sandycov Le 30/11/2018 - 12:11
super petite voiture pour remplacer ma fiat 500 thermique...sauf que dans ce pays gouverné par des fils de pute , on a les taxes à outrance et pas l'ombre d'une borne de recharge, sauf à aller la charger sur les radars qui eux pullulent....bref on attend une vraie transition dans les fait, et pas uniquement un racket verdâtre pour gaver des bouffons en surnombre
Voir tous les commentaires (1)