Mini Cooper, Countryman et Aceman. Les détails de la gamme électrifiée
habillage
banniere_haut

Mini Cooper, Countryman et Aceman. Les détails de la gamme électrifiée

La citadine Mini de prochaine génération prendra le nom de Cooper. Elle sera proposée en thermique ainsi qu’en électrique, comme le futur Countryman. Le petit SUV Aceman, en revanche, sera « zéro émission ». Lancements prévus en 2024 et 2025.

Par MaxK
Publié le Mis à jour le

La prochaine Cooper donnera le coup d'envoi du renouvellement complet de la gamme Mini.

Mini

En quelques mois, Mini s’apprête à renouveler l’ensemble de sa gamme et à l’étoffer par la même occasion. Le constructeur britannique du groupe allemand BMW mène de front les développements de sa prochaine citadine, du Countryman troisième du nom et de l’inédit petit SUV Aceman. Des prototypes camouflés de ces trois modèles ont été réunis alors que la firme révèle de nouvelles informations à leur sujet. Le déploiement de cette nouvelle famille semble avoir pris un peu de retard puisqu’il doit maintenant s’étaler de l’automne 2023 à l’été 2025, des premières présentations aux commercialisations.

Appelez-la Cooper

La citadine de la gamme Mini est actuellement nommée Mini chez nous. Elle s’appelle Hatch au Royaume-Uni et Hardtop en Amérique du Nord. Pour sa quatrième itération chez BMW, elle adoptera un nouveau nom, commun à tous les marchés. Le modèle sera baptisé Cooper. Le patronyme de l’ingénieur John Cooper ne sera donc plus réservé aux versions sportives. La gamme de la trois-portes sera divisée en deux. D’une part les versions thermiques (F65 et F66) continueront à être produites à Oxford, en Angleterre, sur la base technique FAAR. D’autre part, les déclinaisons électriques (J01) seront fabriquées en Chine à partir de la plate-forme conçue par la coentreprise Spotlight réunissant BMW et le géant chinois Great Wall. Il était initialement envisagé que les Cooper électriques destinées à l’Europe soient assemblées outre-Manche, mais à l’automne 2022 il fut décidé que la Chine exporterait ces variantes vers tous leurs marchés de destination.

Media Image
Image

Le nom Cooper deviendra celui du modèle et non d'une version.

Mini

Media Image
Image

La Cooper sera proposée en thermique et en électrique à partir de mai 2024.

Mini

Extérieurement, thermiques et électriques seront identiques à quelques détails près. Tout en conservant la silhouette du modèle actuel, la prochaine Cooper s’en démarquera par un porte-à-faux avant raccourci, des montants de pare-brise plus inclinés, des poignées de porte affleurantes et des feux arrière au dessin anguleux arborant toujours une signature lumineuse en Union Jack. À bord de la Cooper comme des autres modèles de la future gamme, on retrouvera l’instrumentation présentée dans le concept Aceman. Seul un afficheur tête haute fera face au conducteur, tandis que l’essentiel des informations et commandes passera par un grand écran central rond. Dessous, quelques interrupteurs seront mis en exergue.

Media Image
Image

La prochaine Mini Cooper a déjà été surprise sans camouflage.

DR

Media Image
Image

Les feux arrière changent nettement par rapport au modèle actuel.

DR

Sportivité et autonomie pour la Cooper électrique

La gamme de lancement comprendra deux Cooper « zéro émission ». La E disposera d’un moteur de 184 ch et d’une batterie de 40 kWh lui conférant plus de 300 km d’autonomie WLTP, contre seulement 234 km pour la Cooper SE actuelle de même puissance. La future SE, elle, héritera d’un moteur de 218 ch et d’une batterie de 54 kWh lui permettant de parcourir environ 400 km sur une charge en cycle WLTP. Une déclinaison encore plus musclée, badgée JCW (John Cooper Works) et déjà préfigurée par l’Electric Pacesetter, est en développement pour mi-2025. Elle concurrencera la version Alpine de la future Renault 5 électrique. Les Cooper électriques seront présentées à l’automne 2023 et elles arriveront les premières sur le marché, en mai 2024. Peu d’informations ont encore été révélées sur les thermiques, qui seront lancées à l'été 2024. La future Cooper cinq portes (F65) ne sera pas proposée en électrique. La prochaine Cooper Cabrio (F67) fera ses débuts en 100 % thermique également, mais la récente commercialisation d’une Cooper SE Cabrio permet d’en imaginer une nouvelle génération.

Media Image
Image

L'Electric Pacesetter annonce une Mini Cooper JCW électrique.

Mini

Un Mini Countryman plus mature

Le prochain Mini Countryman (U25) sortira en février 2024. Il s’allongera d’une bonne dizaine de centimètres pour dépasser les 4,40 m et se rapprocher ainsi de son « cousin technique », le BMW X1. Comme lui, le futur Countryman sera proposé en thermique, hybride rechargeable et, pour la première fois, en électrique. Il sera produit par BMW à Leipzig et équipé de batteries assemblées localement. Il devrait être la star Mini du Salon de Munich 2023, en septembre prochain.

Media Image
Image

Le Mini Countryman (U25) va nettement grandir.

Mini

Media Image
Image

Le prochain Countryman sera proposé en électrique comme en thermique à partir de février 2024.

Mini

Mini Aceman, l’arme de conquête

Le Mini Aceman de série sera dévoilé courant 2024 et commercialisé début 2025. Affichant une face avant plus anguleuse que les autres productions de la marque, il offrira cinq portes dans un gabarit très compact d’à peine plus de 4 m de long. Le véhicule sera produit en Chine comme les Cooper E et Cooper SE, dont il reprendra les groupes motopropulseurs. À l'image des Cooper et Countryman, il devrait avoir droit à une variante JCW. À son lancement, Mini veut que les électriques représentent 50 % de ses ventes annuelles, contre 15 % actuellement. Le constructeur prévoit d’abandonner le thermique en 2030.

Media Image
Image

L'Aceman (J05) étoffera la gamme des SUV Mini.

Mini

Media Image
Image

Ce SUV urbain sera exclusivement électrique.

Mini

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours