Nissan. Un nouveau SUV électrique et une gigafactory à Sunderland
habillage
banniere_haut

Nissan. Un nouveau SUV électrique et une gigafactory à Sunderland

Avec sa nouvelle stratégie EV36Zero, Nissan renforce sa présence en Grande-Bretagne. Pour les 35 ans de l'usine de Sunderland, la marque japonaise annonce la conversion du site en une gigafactory et l'arrivée d'un SUV 100 % électrique pour remplacer la Leaf sur les chaînes d'assemblage britanniques.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Nissan produira à Sunderland (Grande-Bretagne) son nouveau SUV 100 % électrique.

Le prochain crossover 100 % électrique de Nissan sera produit à Sunderland, en Grande-Bretagne. Au-delà de l'annonce de ce nouveau modèle, Nissan accroît sa présence outre-Manche. Dans le cadre de la présentation de sa stratégie EV36Zero, le constructeur a annoncé un investissement de plus d’un milliard de livres (1,16 milliard d’euros) permettant de créer 6 200 emplois dans la région.

À LIRE. Renault eWays. Le Losange détaille sa stratégie sur l'électrique
 

Un quatrième modèle fabriqué à Sunderland

nissan suv electrique teaser cmf-ev
Ce nouveau SUV électrique repose sur la plateforme CMF-EV, comme le Nissan Ariya prévu pour 2022.

Un quatrième modèle (après les Leaf, Qashqai et Juke) sera assemblé au Royaume-Uni. Ce modèle représente un investissement de 
423 millions de livres (près de 500 millions d’euros), pour une capacité totale annoncée de 100 000 unités par an et 909 emplois créés. Comme le Nissan Ariya, qui sera lancé courant 2022, ce nouveau SUV reposera sur la plateforme CMF-EV de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Selon nos informations, ce crossover électrique affichera des dimensions proches de celles de la future Renault MeganE E-Tech (4,20 m de longueur, pour 1,80 m de largeur), mais recevra un développement spécifique Nissan. Il viendra, à partir de 2024, remplacer la Leaf.

A LIRE. Renault Mégane E-Tech Electric (2022). Place aux pré-productions
 

Sunderland devient une gigafactory

nissan gigafactory sunderland
Nissan s'est associé au chinois Envision AESC pour développer une gigafactory à Sunderland.

Par ailleurs, le constructeur japonais intensifie son partenariat avec le spécialiste chinois de la batterie, Envision AESC (également partenaire de Renault), en développant une gigafactory destinée à produire des batteries pour 100 000 véhicules électriques par an. D’une capacité initiale de 9 GWh, cette usine pourrait atteindre 35 GWh d’ici 2030.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours