Nouveau Peugeot 3008 (2023). Les secrets de la 3ème génération P64
habillage
banniere_haut

Nouveau Peugeot 3008 (2023). Les secrets de la 3ème génération P64

Comment Peugeot va-t-il renouveler sa poule aux œufs d'or ? Le constructeur y travaille depuis des années déjà. L'argus vous dévoile les premières infos sur le projet P64, qui correspond au nouveau Peugeot 3008. Attendu fin 2023, il misera sur l'hybride et l'électrique, et sur un style de SUV-coupé.

Publié le Mis à jour le

Notre illustrateur a transposé sur le papier ce à quoi ressemblera le nouveau Peugeot 3008 selon les informations que nous avons recueillies.

Didier Ric

Que prépare Peugeot pour la troisième génération du 3008 ? À quoi ressemblera-t-il ? Bien que sa sortie ne soit programmée que pour fin 2023, le nouveau SUV au lion fait beaucoup jaser. Mais le constructeur ne lâche rien. Et pour cause, remplacer un best-seller n'est pas chose aisée. À l'époque de son restylage, à l'automne 2020, il s'était déjà écoulé à 800 000 exemplaires en quatre ans, et sa success story ne se dément pas. Par conséquent, Peugeot a tout intérêt à rester muet sur ce projet P64 afin de protéger la carrière commerciale du modèle actuel. Depuis plusieurs mois, L'argus creuse, rassemble et recoupe les infos sur le nouveau 3008, dont le design restera l'atout numéro un.

À LIRE. Peugeot 3008 restylé. Les versions préférées des Français


Lignes musclées et style de SUV-coupé

Peugeot 3008 3 arrière
Le nouveau 3008 adoptera un profil musclé et un arrière de SUV-coupé.

Selon les premières personnes qui ont vu le fameux P64, le nouveau 3008 est moins « boxy » (cubique à l'arrière) que l'actuel. Le véhicule adopte un profil de SUV-coupé avec une lunette arrière inclinée à la manière d'un Lexus NX. On ne peut s'empêcher de penser au concept Peugeot Quartz de 2014, œuvre de Gilles Vidal, l'ancien patron du style. Avant de prendre les rênes du design Renault en 2020, il avait dirigé l'équipe des projets P64 et P74 (futur 5008). À la suite de son départ, Carlos Tavares a pressé son remplaçant, Matthias Hossann, de retoucher toutes les études sur lesquelles Gilles Vidal avait travaillé. Néanmoins, le projet étant bien avancé, les ultimes retouches n'ont porté que sur les boucliers et sur la signature lumineuse, qui se distinguera par trois crocs à LED de chaque côté. Plus long, le 3008 III aura une surface vitrée réduite et une garde au toit à l'arrière moins prononcée. Autant le dire tout de suite, les familles devront se tourner vers le 5008.

À LIRE. Peugeot 5008 (P74) Premières indiscrétions sur la troisième génération


Évolution du i-cockpit

peugeot 3008 i-cockpit 2023
Comme à l'accoutumée, Peugeot proposera une évolution du i-cockpit, qui aura droit au nouveau système multimédia de la 308.

Comme la 308, le 3008 III accueillera un i-cockpit évolué dont le point d'orgue sera le nouveau système multimédia inauguré par la berline. L'écran tactile panoramique est associé aux i-Toggles, six touches tactiles positionnées sous l’écran et personnalisables. Le SUV enrichira aussi son bagage d'équipements qui tendront vers l'automatisation de la conduite. Chez Stellantis, la révolution des habitacles attendra 2026 grâce au partenariat signé avec le taïwanais Foxconn en mai 2021. Avec comme espoir de rattraper le retard sur Tesla.


Nouvelle plate-forme pour l'e-3008

peugeot 3008 e-VMP 2023
Les caractéristiques de la base eVMP

Le 3008 inaugurera l'inédite plate-forme STLA Medium, connue en interne sous le nom eVMP ou EMP2 V4. Contrairement à chez Renault ou Volkswagen, cette base ne sera pas dédiée à l'électrique puisqu'elle accueillera encore des motorisations hybrides. Par conséquent, les ingénieurs ne sont pas partis d'une feuille blanche, l'objectif étant d'électrifier et de moderniser la base EMP2, née en 2012. Pour produire la STLA Medium, l'usine de Sochaux fait sa mue et sera à compter de 2022 réorganisée autour d'une seule ligne de production. Cette métamorphose permettra de sortir un véhicule en moins de quatre heures au lieu de six aujourd'hui.


100 % made in France

peugeot e-3008 2023 électrique puissances
L'e-3008 sera décliné en plusieurs versions de 170 à 245 ch avec un ou deux moteurs.

Le Peugeot e-3008 disposera d'un ou deux moteurs électriques (EDM2 400 V) pouvant fournir de 170 à 245 ch. Ces derniers seront fabriqués à Trémery (Moselle) par la coentreprise Nidec-PSA e-Motors. Ils seront alimentés par une batterie dont la capacité variera de 87 à 104 kWh pour une autonomie de 400 à 700 km et qui sera fabriquée à Douvrin dans le Nord par ACC (coentreprise entre Total/Saft, Stellantis et Mercedes) à partir de fin 2023. Or c'est à cette date que l'e-3008 doit sortir. Par conséquent, les premiers modèles pourraient recevoir temporairement une batterie chinoise fournie par BYD et déjà prévue pour la version chinoise du Peugeot.

À LIRE. Le calendrier des futures Peugeot jusqu'en 2026


Adieu diesel, place aux hybrides

L'actuel 1.5 BlueHDi 130 ne sera pas reconduit puisque le 3008 misera sur l'hybride. Sous le capot se logera la troisième génération du moteur 1.2 PureTech, dont la production débutera à Trémery en 2022 et qui se distinguera par une chaîne de distribution. Le bloc se déclinera en mild-hybrid 48 V (hybridation légère) avec un alterno-démarreur associé à la boîte manuelle, alors que la version automatique troquera l'actuelle boîte Aisin EAT8 pour l'e-DCT7, qui sera fabriquée en partenariat avec Punch Powertrain à partir de 2023. Cette transmission dans sa variante de 320 V servira aussi aux hybrides rechargeables, qui accueilleront une évolution du 1.6 PureTech dont la production débutera à partir de 2023 chez Opel en Hongrie.

peugeot 3008 2023 hybride
La transmission e-DCT 48V (à gauche) et la e-DCT PHEV du nouveau Peugeot 3008

La gamme mild-hybrid et hybride rechargeable du Peugeot 3008 :

 

  • 1.2 PureTech MHEV 48V boîte manuelle
  • 1.2 PureTech MHEV 48 V e-DCT7
  • 1.6 PureTech PHEV e-DCT7 180 ch
  • 1.6 PureTech PHEV e-DCT7 225 ch


Date de présentation et de commercialisation du nouveau 3008

Pour l'heure, le lancement du nouveau Peugeot 3008 est toujours prévu pour fin 2023. Sa présentation devrait intervenir avant l'été 2023, mais les premiers prototypes devraient se balader dans le grand nord à l'hiver 2022.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Rody 76 Le 06/03/2022 - 19:01
bonjour.....alors la plus que d accord !!!!!!
dan57 Le 06/03/2022 - 13:20
Et un bon diesel 2 litres, c'est pour quand? Parce que là, vous commencez à sérieusement polluer la tête de l'usager à force de dogmes, âneries et autres idéologies khmers verts. La trace écologique de l'électrique est catastrophique. Le pire scandale, la pire escroquerie est l'éolien. Quid de l'encaissement des taxes phénoménales sur le carburant? Nous ne sommes pas encore sorti de la dictature sanitaire que l'on nous rebat déjà les oreilles avec celle du climatique écologique en passant par la guerre, la guerre, la guerre avec un crochet par le transhumanisme... Les pitres n'ont pas encore compris que leurs clowneries ne font rires qu'eux, que les citoyens, toutefois ceux qui ont un cerveau, qui s'en serve, que l'on peut qualifier tels, n'en ont rien à battre.
taserface Le 17/12/2021 - 03:15
Le croquis a l'air d'avoir été dessiné par un lycéen qui s'ennuyait en cours…
Voir tous les commentaires (8)