Nouveautés 2002 : toutes les futures vedettes (suite)
habillage
banniere_haut

Nouveautés 2002 : toutes les futures vedettes (suite)

A peine refermons-nous l'album automobile de 2001 que s'annonce une année 2002 exceptionnelle en termes de qualité et de quantité de nouveautés. Sans le moindre répit, les constructeurs renouvellent leurs gammes à un rythme effréné (suite).

Par Grégory Pelletier, Michel Meilleray
Publié le Mis à jour le

Berlines de luxe
Sur ce marché où Audi, BMW et Mercedes se livrent une lutte au couteau, Lancia Thesis, Renault Vel Satis et Volkswagen Phaeton tenteront de se faire une place au soleil.

Volkswagen Phaeton
DRChez Volkswagen, l'année 2002 sera celle des véhicules de haut de gamme. Entre le 4 x 4 de luxe et la supercar W12, se glissera la corpulente Phaeton. Nouveau vaisseau amiral de la marque, elle viendra défier les Audi A8, les BMW Série 7 et autre Mercedes Classe S. Pour s'affirmer, la belle allemande dispose de beaucoup d'atouts, dont une vaste palette de motorisations. Ainsi, trois moteurs à essence sont inscrits au programme : l'original W12 6 l de 420 ch, un V6 3,2 l de 241 ch puis, plus tard, le W8 4 l de 275 ch. Au niveau des motorisations Diesel, cette Volkswagen n'est pas en reste puisqu'elle recevra trois blocs, l'énorme V10 5 l de 313 ch, qui sera rejoint, en 2003, par le V6 2,5 l TDI de 180 ch et un V8 TDI. Commercialisation au printemps.

DRBMW 760 Li
Commercialisée depuis le mois de novembre avec deux motorisations V8 à essence, la gamme BMW 760 s'étoffera à la fin de l'année avec l'arrivée de deux versions diesels ; la 730d équipée du 3 litres à six cylindres de 204 ch et la 740d propulsée par un V8 4 litres de 258 ch. La berline, à empattement allongé, arrivera en France à l'automne, équipée d'un V12 6 litres de 408 ch. Commercialisation à l'automne.

Lancia Thesis
DRCréatrice de voitures de luxe à ses heures de gloire, la marque a puisé dans son patrimoine pour concevoir la Thesis, son nouveau haut de gamme, dont le style « néo-rétro » affirme la personnalité. Quatre motorisations équiperont la Thesis dès son lancement : les 2.0T et 2.4 à cinq-cylindres de 185 ch et 170 ch, le 3.0 V6 de 215 ch et le 2.4 JTD de 150 ch. Prix de la version de base (estimation) : 38 000 euros. Commercialisation en avril.

Audi A8
Dévoilé au Salon de Francfort, le prototype Avantissimo annonçait les lignes de la future Audi A8. Ce nouveau haut de gamme d'Audi croisera sur sa route la BMW Série 7 ou sa cousine la Volkswagen Phaeton. Présentation à la fin de l'année.

Et aussi :

  • Alfa Romeo 166 2.4 JTD 150 : en mars.
  • BMW Série 5, nouvelle gamme Préférence : dès janvier (commercialisée à partir de 33 950 e).
  • Jaguar S-Type restylée V6 2.5 et V8 4.2 : en mars (commercialisée à partir de 38 100 e).
  • Jaguar X-Type V6 2.0 traction : en mars (commercialisée à partir de 29 490 e).
  • Maybach V12 5.5 biturbo de 544 ch : présentation à l'automne.
  • Mercedes Classe E : à la mi-mars.
  • Mercedes Classe S face-lift : à l'automne.
  • Saab 9.5 2.2 Tid (de125 ch) : dans le courant du premier semestre.

Ludospaces et monospaces
Quelques mois après l'arrivée des Citroën Evasion II et Peugeot 807, Renault lèvera le voile sur l'Espace de la quatrième génération. Un beau match !

DRFord Fusion
Dévoilé en tant que prototype au Salon de Francfort, le petit SUV de Ford sera présenté, dans sa version définitive, à Genève. Ce monospace de poche représentera le troisième maillon du nouveau programme Fiesta dont la gamme n'aura jamais été aussi vaste. Commercialisation à la fin de l'année.

 

 

DRCitroën Pluriel
La Citroën Pluriel sera l'une des stars du prochain Mondial de l'automobile, mais il n'arrivera en concession... qu'en janvier 2003. Ce véhicule, inédit et inclassable, est présenté comme la « Méhari du XXIe siècle ». Véritable caméléon, la Pluriel se module en trois carrosseries : berline, cabriolet et pick-up découvrable. Côté motorisations, on devrait retrouver celles qui équipe la C3. Présentation en octobre.

Citroën Evasion (ou C 7 ?), Fiat Ulysse, Lancia Phedra et Peugeot 807
Lancés en 1994, les quatre mousquetaires commençaient à accuser le poids des années. Au mois de juin, de nouvelles carrosseries spécifiques à chaque marque feront leur apparition. Les motorisations seront conservées et il faudra patienter fin 2003 pour découvrir le 2.4 V6 HDi de 165 ch. Commercialisation au mois de juin.

Renault Espace IV
Leader incontesté, Renault compte bien garder son avance. Le nouvel Espace sera à la fois plus cossu et plus haut en gamme, en héritant des dernières techniques développées par le constructeur (démarrage par carte, surveillance de la pression des pneus...) Côté moteurs, l'Espace prendra l'avantage sur ses concurrents avec, entre autres, la présence des blocs empruntés à la Vel Satis (3.5 V6, 2.2 dCI de 150 ch et 3.0 V6 dCi de 180 ch). Présentation au Mondial de l'automobile.

DRMercedes Classe A AMG
Baptisée A 210 Evolution, la Classe A AMG, elle, se pare d'une nouvelle calandre, d'un bouclier avant intégrant les antibrouillards et de jantes en aluminium de 17''. L'habitacle reçoit une sellerie en cuir et en faux daim, et des inserts en aluminium. La Classe A AMG est propulsée par un nouveau 2,1 l à quatre cylindres de 140 ch et atteint une vitesse de pointe de 203 km/h. La version Family bénéficie également de ce traitement. Commercialisation à la mi-mars.

Et aussi :

  • Chrysler PT Cruiser 2.2 CRD : en mars (commercialisée à partir de 25 700 e en limited.)
  • Mazda Premacy restylé 2.0 : en février.
  • Mazda MPV 2.0 TD CVDi 136 ch : en juin.
  • Mercedes Vaneo : à la fin de mars (commercialisée à partir de 20 900 e).
  • Opel Combo Tour : en avril.
  • Opel Zafira 2.2 TDI 125 ch : en février (commercialisée à 23 000 e).
  • Opel Zafira OPC : en février (commercialisée à 28 500 e).
  • Renault Avantime 2.0T et 3.0 V6 BVA : à la fin mars, début avril (commercialisée à partir de 28 800 E en version 2.0 T et, à partir de 38 800 E en version 3.0 à boite de vitesses automatique).
  • Renault Scénic 1.9 dCi Proactive : en mars.
  • Toyota Corolla Verso : en janvier.

Coupés et cabriolets
Ces catégories de véhicules connaissent un vif succès auprès des amateurs de liberté et des gentlemen drivers. Dans ce segment, l'événement majeur sera la présentation de la Mercedes CLK.

Audi A4 cabriolet
Après dix ans de carrière, l'Audi A4 cabriolet, basée sur l'ancienne Audi 80, a enfin un successeur. Ce dernier, au style dépouillé et aux traits simples, reste fidèle à la capote électrique. Deux moteurs V6 seront disponibles, un 2,4 l de 163 ch et un 3 litres de 220 ch qui pourront être accouplés à une boîte automatique Multitronic. La gamme débutera aux alentours des 35 000 euros (estimation). Commercialisation au printemps.

DRSmart Roadster
La marque semble enfin sur de bons rails, et son avenir paraît prometteur. En attendant l'arrivée du modèle à quatre places, prévu pour 2004, Smart présentera, à Paris, la version définitive de son petit roadster. Présentation au Mondial de Paris en octobre.

 

New Beetle cabriolet
En fin d'année, la New Beetle sera proposée dans sa version « cheveux aux vents » afin de remplacer la Golf cabriolet arrivée à bout de souffle. D'autre part, la version fermée s'enrichit de deux nouvelles motorisations, le 1,4 l de 75 ch, commercialisé ce mois-ci au tarif de 15 240 euros et le 1,9 l TDI de 100 ch au mois de mars. Commercialisation à la fin de l'année.

Et aussi :

  • Maxda RX8 : présentation à la fin de l'année
  • Mercedes CLK : présentation au Salon de Genève en mars
  • MG X80 : présentation à l'été et apparition de la version roadster en 2003
  • MG TF : à la fin février
  • Opel Astra Cabriolet 2.0T : commercialisation en février (à partir de 29 500 euros)

Sportives
Les berlines de tourisme se dévergondent et se sentent pousser des ailes. La mythique Mini Cooper se distinguera de nouveau sur l'asphalte.

DRAlfa Romeo 156 GTA et 147 GTA
Le style sportif de l'Alfa Romeo 156 a, jusqu'à présent, ravi plus d'un conducteur même si, côté performances, certains nostalgiques sont restés sur leur faim. Afin de renouer avec la tradition sportive de la marque, les 156 berline et Sportwagon vont subir une cure d'anabolisants. Outre un allure athlétique, la belle italienne reçoit un V6 3,2 l de 250 ch, dérivé du 3 litres V6 de l'Alfa 166. A la fin de l'année, l'Alfa 147 subira le même traitement de choc. Commercialisation en mars.

DRJaguar S-Type R
Dans la version R, la Jaguar S-Type sera plus féline que jamais. Propulsée par le nouveau V8 de 4,2 l suralimenté de 406 ch, elle affiche un couple phénoménal de 553 Nm qui lui permet, malgré ses 1 800 kg, de passer de 0 à 100 km/h en 5''6. Cette anglaise aux sensations fortes sera facturée au prix de 70 350 euros. Commercialisation en mars.

Et aussi :

  • Maserati Coupé 4.2 : au printemps.
  • Mini Cooper S 1.6T 163 ch : au printemps et au tarif de 21 150 E.

4x4 et SUV
La tendance générale sera au très haut de gamme, et Porsche, Volkswagen et Volvo feront leurs premiers pas dans cette catégorie. Les constructeurs coréens suivront le mouvement, ils étofferont leurs gammes de modèles plus luxueux.

DRVolvo XC 90
Grâce au XC 90, Volvo fait ses premiers pas dans la catégorie des 4 x 4 de haut de gamme où il retrouvera BMW X5 et Mercedes ML. Développé sur la plate-forme de la berline S 80, le XC 90 sera disponible en version à cinq ou à sept places, et il adoptera une transmission intégrale. Trois motorisations avec turbo seront proposées : le 2,5 l T à cinq cylindres de 210 ch, le 2,9 l T à six cylindres de 272 ch, et le 2,4 l Diesel turbo D5 de 163 ch. Annoncés à partir de 40 000 e, les tarifs seront légèrement inférieurs à ceux pratiqués par la concurrence. Commercialisation à l'automne.

Daewoo Rextom
Conçu par le coréen SsangYong (propriété de Daewoo Motors), le Rextom sera distribué en France par le réseau Daewoo. Il viendra se placer un cran au-dessus du Musso, dont il reprendra les très appréciés moteurs d'origine Mercedes : le 3,2 l à six cylindres de 220 ch et le 2,9 l TD de 120 ch. Commercialisation en juin.

Nissan Pick-up
Face au renouvellement du Mitsubishi L200 et du Toyota Hilux, Nissan revoit la copie de son pick-up. Reprenant la base de son prédécesseur, le style s'inspire du Nissan Frontier, un 4 x 4 commercialisé aux Etats-Unis. Il s'agrémente d'une mécanique 2.5 TD plus performante (133 ch contre 115 ch auparavant). Parallèlement, le Terrano II, restylé il y a deux ans, adoptera une motorisation Diesel plus puissante, le 3.0 VDi du Patrol GR développant 158 ch. Commercialisation : en mars.

Honda C-RV
Après six ans de carrière, le C-RV, menacé par l'arrivée de nouveaux concurrents (tels le Toyota RAV 4 ou le Hyundai Santa Fé), fait peau neuve. Ce tout-chemin familial se dote d'une mécanique plus puissante avec le 2 l 16V qui passe de 147 ch à 158 ch. Malheureusement, il faudra patienter à la fin de 2003 pour voir arriver le Diesel 2,2 l CTDi « 100 % maison » de 140 ch. Commercialisation en avril au tarif d'environ 22 300 euros.

Range Rover
Tout en gardant une silhouette proche du modèle actuel, la troisième génération de Range Rover offre des lignes plus arrondies. Sous sa nouvelle robe, le vieux baroudeur évolue en profondeur : structure monocoque, quatre roues indépendantes et suspension pneumatique font leur apparition. Nouvelles, également, les motorisations d'origine BMW : un V8 4,4 l à essence de 282 ch et d'un 3 l TD de 174 ch. Deux blocs présents sur le 4 x 4 du constructeur bavarois : le X5. Commercialisation en mars.

Et aussi :

  • Porsche Cayenne et Volkswagen Touareg. Pour la première fois de son histoire, Porsche entrera de plain-pied dans la catégorie des SUV de luxe, marché très prolifique aux Etats-Unis. Développé en commun, la Porsche Cayenne et la Volkswagen Touareg adopteront des styles différents et des motorisations propres. Pour la Cayenne, trois moteurs à essence sont au programme : un V 6 de 3,2 l de 240 ch, et un V8 4,5 l qui développera 340 ch ou 450 ch dans sa version turbocompressée. Du côté du Touareg, cinq moteurs seront retenus : trois à essence (VR 6 de 204 ch, W8 de 275 ch et W 12 de 420 ch) et deux Diesel (V6 2,5 l TDI de 180 ch et V10 5 l TDI de 313 ch) Présentation à l'automne.
  • BMW X5 4.6iS de 347ch : en février.
  • BMW X5 3.0 d avec boîte mécanique : à l'automne.
  • KIA Sorento. Contrôlé par Hyundai, le constructeur coréen annonce l'arrivée du Sorento, un 4 x 4 de taille moyenne qui marquera la fin de la carrière du Sportage. S'intégrant dans une stratégie de groupe avec Hyundai, il s'intercalera entre les Hyundai Santa Fé et Terracan. Sous ses faux airs de Lexus RX 300, le Sorento reprendra les motorisations du nouveau Kia Carnival, c'est-à-dire le V6 2,5 l de 150 ch et le 2,9 l TD HPDI de 144 ch. Présentation cet été.
  • Mazda Tribute 2 litres de 124 ch : en février.

Utilitaires
En réponse à Renault, le groupe PSA propose une cure de jouvence aux Jumper et Boxer, et il présentera la seconde génération des Jumpy et Expert.

DRCitroën Jumper, Fiat Ducato et Peugeot Boxer
Lancés en 1994, ces trois acolytes évoluent en profondeur. Ils reçoivent une nouvelle face avant avec des feux à glace lisse, un habitacle redessiné (nouvelle planche de bord, nouveaux sièges, nombreux rangements...) et un niveau d'équipement enrichi. Parmi les motorisations, on retrouvera le 2 litres à essence, les 2 l et 2,8 l JTD de 85 et 127 ch actuels, et un inédit 2,3 l JTD de 110 ch sur la version italienne, tandis que ses homologues français accueilleront un nouveau 2,2 l HDi de 100 ch. Commercialisation le 15 février.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours