Nouveaux SUV. Tous les modèles attendus en 2023
habillage
banniere_haut

Nouveaux SUV. Tous les modèles attendus en 2023

L’engouement pour les SUV ne se dément pas. En 2023, plus d’une soixantaine de nouveautés sont ainsi prévues. Des stars comme les Dacia Duster, Peugeot 3008, Toyota C-HR ou Volkswagen Tiguan feront notamment peau neuve, alors que les 2008 ou Renault Captur auront droit à un restylage.

Publié le Mis à jour le

Comme c'est désormais une habitude, l'année 2023 sera riche en actualités pour les SUV. L'argus vous dévoile les nouveautés qui figurent au programme.

Les SUV sont un véritable paradoxe. Leurs détracteurs ne manquent pas de fustiger leur manque d’aérodynamisme, leur encombrement ou leur poids. Mais les chiffres commerciaux ne cessent de démontrer l’intérêt qu’ils gardent aux yeux des acheteurs. Les constructeurs automobiles tentent donc de répondre à cette demande en multipliant les nouveautés avec des modèles grands ou petits, 100 % électriques, hybrides ou thermiques, à cinq ou sept places. L’argus vous dévoile le calendrier des lancements prévus en 2023.

Alfa Romeo

Après le lancement du SUV compact Tonale l’an dernier et en attendant l’arrivée d’un baroudeur encore plus petit en 2024, l'année 2023 sera celle de la transition pour Alfa Romeo. Seul le Stelvio aura droit à un petit restylage, déjà présenté en 2022.

Audi

Media Image
Image

Chez Audi, le Q5 sera bientôt épaulé par un inédit SUV électrique, le Q6 e-Tron. Présenté fin 2023, celui-ci sera construit sur la même plate-forme que le Porsche Macan deuxième du nom.

L'argus

Premier modèle de série 100 % électrique pour Audi, l’imposant e-tron change de nom à l’occasion de son lifting de mi-carrière. Il devient Q8 e-tron afin de mieux s’intégrer dans une gamme aujourd’hui beaucoup plus riche. En fin d’année, il sera rejoint par un ambitieux petit frère : le Q6 e-tron, proche cousin technique du futur Porsche Macan.  

BMW

Media Image
Image

Changement de formule pour la deuxième génération de BMW X2. Présenté à l'automne 2023, ce SUV-coupé évoquera beaucoup plus les X4 et X6 que son prédécesseur.

Kolesa

Présenté à l’automne 2022 pour fêter les 50 ans de BMW M, le XM a suscité des débats enflammés. Cet imposant SUV hybride rechargeable à vocation sportive rejoindra les concessions au printemps prochain. C’est aussi à cette période que le restylage des X5 et X6 est programmé. En revanche, pour découvrir la deuxième génération de X2, il faudra attendre l’automne 2023. Totalement différente de sa devancière, l'auto arborera une poupe bien plus fuyante et sera disponible en version électrique iX2.

Citroën

Après la nouvelle C3, une nouvelle Citroën va donner la primeur à l’Inde pour faire ses grands débuts. C’est en effet dans cet immense marché que la deuxième génération de C3 Aircross sera dévoilée, au printemps 2023. Pour la version européenne, qui présentera quelques différences, il faudra attendre 2024. L’année sera donc assez calme côté SUV. Les concessions devront se contenter d’accueillir une version à hybridation légère du C5 Aircross.

  • C5 Aircross 1.2 Hybrid : été 2023 (lancement)

Cupra

Même s’il doit être commercialisé début 2024, le Tavascan ne compte pas attendre aussi longtemps pour se révéler. On a déjà brièvement aperçu ce SUV-coupé 100 % électrique en 2022, et il sera présenté en détail dès le printemps.

Dacia

Media Image
Image

Le Dacia Duster de troisième génération se fera attendre en concessions jusqu'en 2024, mais sa présentation fin 2023 sera l'un des événements automobiles de l'année.

L'argus

Le Duster actuel est encore en forme. Il s’est classé dixième meilleure vente du marché français en 2022 et vient même de bénéficier d’un second mini-lifting pour accueillir le nouveau logo Dacia. Mais l’heure de la relève approche. La troisième génération de ce SUV compact à succès sera présentée en fin d’année. Elle disposera d’un look totalement revu, inspiré du concept Bigster, et de soubassements bien plus modernes.

DS

Après le DS 7, le DS 3 s’offre une petite cure de jouvence, accompagnée de l’abandon du suffixe « Sportback ». Présenté lors du dernier Mondial, ce SUV restylé débarque en concessions dès janvier. Une version à hybridation légère du trois-cylindres 1.2 PureTech rejoindra aussi la gamme dans le courant de l’année.

  • DS 3 restylé : janvier 2023 (lancement)
  • DS 3 1.2 Hybrid : courant 2023

Fiat

Le 500X ne sera bientôt plus le seul petit SUV de la gamme Fiat. Un modèle encore plus compact, cousin des Jeep Avenger, Opel Mokka ou DS 3, viendra l’épauler fin 2023. Proposé en électrique exclusivement, il fera revivre le nom de Fiat 600, déjà employé dans les années 1950 et 1960.

  • 600 : novembre 2023 (lancement)

Ford

Media Image
Image

Jumeau américain du Kuga, le Ford Escape a eu droit à un restylage assez visible en 2022. En 2023, ces changements seront appliqués aux modèles européens.

DR

Aux États-Unis, où il est vendu sous le patronyme Escape, le Kuga actuel a déjà bénéficié d’un restylage en 2022. C’est donc sans grande surprise qu’on le verra débarquer en Europe au premier semestre 2023, avec des différences ténues. Mais le gros événement de l’année sera le lancement d’un inédit SUV compact 100 % électrique. Vraisemblablement baptisé Explorer, il utilisera la plate-forme MEB du groupe Volkswagen.

  • Kuga restylé : premier semestre 2023 (lancement)
  • Explorer (SUV compact électrique base Volkswagen MEB) : décembre 2023 (lancement)

Honda

Pour Honda, l’Europe n’est pas vraiment une priorité. Les deux « nouveaux » SUV de l’année seront donc des modèles déjà disponibles depuis quelque temps en Amérique du Nord. Le plus compact des deux est baptisé HR-V outre-Atlantique, mais il prendra le nom de ZR-V chez nous. Il viendra ainsi se distinguer de « notre » HR-V, qu’il dépasse d’une bonne vingtaine de centimètres. De quoi concurrencer en interne le CR-V, qui optera toutefois pour un gabarit en hausse sur sa sixième génération afin de reprendre ses distances.

  • ZR-V : premier semestre 2023
  • CR-V 6 : premier semestre 2023

Hyundai

Media Image
Image

Gros succès commercial pour Hyundai, le Kona a dévoilé sa deuxième génération fin 2022. Mais la carrière de ce SUV plus encombrant qu'auparavant débutera vraiment en juillet 2023.

Hyundai

Dévoilée le 20 décembre, la deuxième génération de Kona était pratiquement la dernière nouveauté automobile présentée en 2022. Mais l’arrivée en concessions de ce SUV, plus imposant que son prédécesseur pour mieux se distinguer du Bayon, n’est pas attendue avant juillet 2023. C’est aussi cette année que doit apparaître la première Hyundai N électrique, dérivée de la Ioniq 5. Enfin, en novembre, le grand Santa Fe changera de peau pour la cinquième fois. Les premiers clichés espions annoncent même un style totalement chamboulé, qui n’est pas sans évoquer un certain Land Rover Defender.

  • Ioniq 5 N : courant 2023
  • Kona 2 : juillet 2023 (lancement)
  • Santa Fe 5 : novembre 2011

Jeep

L’Avenger était l’une des rares vedettes « étrangères » du dernier Mondial de Paris. Commercialisée en 100 % électrique dans l’Hexagone, la plus petite des Jeep viendra apporter du sang neuf en concessions dès le mois de mars.

  • Avenger : mars 2023 (lancement)

Kia

Déjà présenté sous forme de concept, l’EV9 débarquera en production cet été. Il conservera le gabarit imposant, la motorisation 100 % électrique et les lignes cubiques de l’étude de style. Le cubisme, c’est aussi la marque de fabrique du Soul depuis trois générations. Un parti pris que ce petit SUV ne compte pas modifier avec son léger restylage, déjà visible sur certains marchés. Le lifting du grand Sorento, également prévu cette année, s’annonce plus évident.

Lexus

Media Image
Image

Avec le LBX, dont l'appellation n'est pas encore assurée, Lexus va mettre un pied dans le créneau porteur des SUV urbains. Ce cousin chic du Toyota Yaris Cross sera présenté au printemps 2023.

L'argus

Après l’UX 300e, Lexus s’apprête à lancer un deuxième modèle 100 % électrique. Bien plus familial, le RZ disposera cette fois d’une plate-forme dédiée à ce type d’énergie. Mais, pour booster les chiffres de vente de la marque premium japonaise en France, l’arrivée d’un petit SUV dérivé du Toyota Yaris Cross s’annonce bien plus prometteuse. Ce véhicule pourrait prendre le nom de LBX, qui a été déposé par le constructeur.

  • RZ : été 2023 (lancement, avec volant classique)
  • LBX (SUV urbain dérivé Yaris Cross) : juin 2023 (présentation)

Lotus

Avec l’Eletre, Lotus n’a pas peur de se mettre à dos les puristes. Ce grand SUV 100 % électrique tranche totalement avec les modèles traditionnels de la marque. Après avoir révélé ses premières images et ses prix l’an dernier, l’heure est désormais venue pour lui d’arriver chez ses propriétaires.

  • Eletre : mars 2023 (lancement)

Mazda

Le moteur rotatif est de retour ! Mais cette spécialité Mazda ne prend plus place dans un coupé sportif : elle viendra simplement servir de prolongateur d’autonomie au SUV électrique MX-30. Une nouveauté dévoilée dès janvier au Salon de Bruxelles. Dans un tout autre registre, la marque japonaise lancera aussi un grand frère à sept places du récent CX-60 : le CX-80, programmé pour septembre.

Mercedes

Media Image
Image

Comme son prédécesseur, le GLC deuxième du nom prévoit de se décliner en « coupé ». Cette variante à la poupe fuyante devrait arriver en juillet 2023.

Kolesa

Après le lancement commercial de l’EQE SUV en janvier, c’est son exact opposé qui fera l’actualité : le Classe G s’offrira un petit restylage à l’été. C’est aussi à cette période que l’on devrait découvrir la version coupé du nouveau GLC. Le lifting du GLA se fera, lui, attendre jusqu’à l’automne.

Mini

Déjà surprise sous un épais camouflage l’an dernier, la troisième génération de Countryman enlèvera son déguisement dès cet automne. Dimensions encore en hausse, version électrique inédite, fabrication effectuée désormais en Allemagne, à Leipzig : de nombreux changements sont à l’horizon.

Mitsubishi

Avant son important restylage, prévu en fin d’année, le Renault Captur va devoir cohabiter avec un clone. Après avoir hésité à quitter l’Europe, Mitsubishi a en effet décidé de rester en limitant les frais. La deuxième génération de son ASX est donc une copie quasi parfaite du petit SUV au losange.

  • ASX II : mars 2023 (lancement)

Opel

Ne l’appelez plus Mokka-e : sur le modèle de l’Astra, la version électrique du plus petit des SUV Opel est désormais baptisée Mokka Electric. Elle en profite pour adopter un nouveau moteur de 156 ch développé par Nidec et une batterie à la capacité accrue.

Peugeot

Media Image
Image

Après une deuxième génération plébiscitée, Peugeot mise gros avec le 3008 troisième du nom. Rendez-vous en juin 2023 pour découvrir le style de ce SUV compact.

Oufti Design

SUV bas ou berline un peu rehaussée ? Difficile à classer, la 408 débarque en concessions dès ce mois de janvier. Mais elle risque d'être rapidement éclipsée par la troisième génération de 3008, dont la présentation est prévue pour juin. Cela n’empêchera d’ailleurs pas l’arrivée de deux nouvelles motorisations sur le modèle actuel, dont un 1.2 à hybridation légère partagé avec le 5008. Quant au 2008, il ne sera pas en reste. Pour lui, c’est un restylage assez visible qui se prépare aujourd’hui en coulisses.

  • 408 : 26 janvier 2023 (lancement)
  • 3008 PHEV 180 : mars 2023 (lancement)
  • 3008 et 5008 II 1.2 Hybrid : juin 2023 (lancement)
  • 3008 III (P64) : juin 2023 (présentation)/novembre 2023 (lancement)
  • 2008 restylé : septembre 2023 (lancement)
  • 408 1.2 Hybrid : octobre 2023 (lancement)

Polestar

Maintenant qu’un accord a été signé avec Citroën après un long affrontement pour une histoire de logo trop ressemblant à celui des Chevrons, Polestar va pouvoir débarquer en France. Sa date d’arrivée n’est pas encore connue, mais la marque pourra compter sur un tout nouveau SUV électrique, baptisé 3 et proche cousin du Volvo EX90.

  • Polestar 3 : courant 2023

Porsche

Nouveauté cruciale pour Porsche, la deuxième génération de Macan prend du retard. Sa commercialisation n’aura finalement pas lieu avant 2024. Mais on devrait malgré tout la découvrir dès cette fin d’année 2023. Désormais seulement proposé en 100 % électrique, ce SUV sportif partagera sa plate-forme PPE avec l’Audi Q6 e-tron.

Renault

Media Image
Image

Fini les crochets sous les phares. Le Captur restylé, qui sera dévoilé fin 2023, arborera un visage réellement méconnaissable.

Oufti Design

Après le lancement de l’Austral, concurrent direct du Peugeot 3008, c’est son grand frère rallongé à sept places qui se prépare. Mais ce rival du 5008 ne prendra pas le nom de Grand Austral : Renault préfère lui donner le patronyme d’Espace. L’ancien roi des monospaces changera donc de catégorie, tout comme le Scénic. Celui-ci deviendra un SUV électrique, dont la version de production doit être montrée cet automne. C’est aussi en fin d’année que le Losange devrait révéler le restylage de son Captur, marqué par l’arrivée d’un faciès totalement remanié.

Skoda

« L’effet petit SUV » a encore frappé : le Kamiq est rapidement devenu l’une des meilleures ventes de Skoda. Dans le courant de l’année 2023, un restylage devrait aider le modèle à continuer sur sa lancée. Son imposant frangin, le Kodiaq, aura pour sa part droit à une deuxième génération cet automne.

Smart

Media Image
Image

Fabriqué en Chine sur une plate-forme Geely comme le #1, le SUV compact Smart #3 n'a pas su garder ses secrets jusqu'au bout. Son lancement est attendu pour septembre 2023.

Autohome

Un SUV électrique fabriqué en Chine peut en cacher un autre chez Smart. Après la commercialisation du #1 en début d’année, la marque lancera le #3 cet automne. Elle s’éloignera ainsi davantage de ses racines, puisque les dimensions du véhicule seront encore revues à la hausse : la barre des 4,50 m se rapproche.

Subaru

Dérivé étroitement du Toyota bZ4X, le Solterra s’annonce comme salutaire pour Subaru en France. Avec ce SUV électrique, la marque disposera enfin d’un modèle épargné par le malus. La troisième génération du Crosstreck, qui abandonnera le nom de XV utilisé jusqu’ici chez nous, n’aura pas la même chance malgré sa motorisation hybride e-Boxer.

Suzuki

Sur le marché français, Suzuki fait désormais partie des rares constructeurs à être dépourvus de tout véhicule 100 % électrique. Une lacune qui sera réparée dans le courant de l’année avec l’arrivée d’un inédit mini-SUV du segment A. Une rivale en perspective pour la Dacia Spring.

Toyota

Media Image
Image

Annoncée par un concept baptisé Prologue, la deuxième génération de Toyota C-HR doit maintenant présenter sa version de production. Un événement programmé pour le mois de juin 2023.

Matthieu Meheust / L'argus

Déjà disponible sur différents marchés européens depuis la fin d’année dernière, et même depuis l’été 2020 en Thaïlande, la Corolla Cross prend son temps pour débarquer dans l’Hexagone. La commercialisation de ce SUV compact chez nous ne démarrera qu’au printemps. Elle précédera ainsi de peu la présentation de la deuxième génération de C-HR, pour laquelle Toyota France a des ambitions commerciales bien plus élevées.

Volkswagen

Media Image
Image

Après une deuxième génération aux lignes très anguleuses, le Tiguan compte renouer avec davantage de courbes pour sa troisième génération. L'été 2023 devrait permettre de découvrir le résultat.

Kolesa

Deux des best-sellers de Volkswagen en France vont passer sous le bistouri. Pour le petit T-Cross, il s’agira simplement d’un restylage, qui s’annonce assez léger. En revanche, pour le Tiguan, l’enjeu est nettement plus élevé. Ce SUV compact accueillera sa troisième génération, aux lignes moins anguleuses.

Volvo

Premier grand SUV à sept places 100 % électrique de Volvo, l’EX90 inaugure aussi le nouveau visage des modèles de la marque. Le futur EX30, également privé de moteurs thermiques, affichera un style assez proche. Mais il l’accompagnera d’un gabarit bien plus adapté aux villes françaises, avec des tarifs nettement plus abordables.

  • EX90 : mai 2023 (lancement)
  • EX30 : août 2023
Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Yves Ferrer Le 16/01/2023 - 22:54
Remplissez-vous les yeux (si vous aimez...): cette cohorte est probablment une des dernières à venir assombrir l'horizon esthétique automobile! Moches à pleurer pour la grande majorité et sans véritables atouts sur les berines conventionnelles: ça sert à quoi, un SUV? Ils sortent maintenant parce que les exigences du temps de développement, de tests et de mise en production imposent cette chronologie mais en vérité, nous sommes déjà sur la pente en dévers de la crête de ces véhicules qui n'offrent que 5 places, avec la même motorisation et les mêmes équipements que leurs consoeurs berlines de la même gamme, mais bien plus chers. Bof, il faut de tout pour faire un monde automobile...
Pomar Le 11/01/2023 - 15:05
Assurément, dans le prix de la voiture la plus moche de l'année, la lauréate est dans la liste.
Limousine Le 11/01/2023 - 14:05
Je n’étais pas SUV, mais : il présente un bon équilibre espace intérieur et encombrement ce qui était aussi le cas des monoplaces, mais en plus, il présente l’avantage de bien répondre aux petits problèmes du quotidien que sont les bordures de trottoir trop hautes qui endommagent les bas-volets, les ralentisseurs non conformes qui en front autant, les ruptures de pente des garages : pareil, etc. Sans parler de l’état des routes qui nécessite de vrais 4x4 à suspension pneumatique pour ne pas se faire secouer les vertèbres. On remet dans le contexte les feu 407 basses aux porte à faux démesurés à la durée de vie infinitésimale, la longueur nécessaire à disposer de place avec une aéro satisfaisante en regard de la taille des places de stationnement, et on comprend rationnellement l’essor des SUV.
Voir tous les commentaires (4)