Vous êtes ici :

Nouvelle Audi A3 Sportback 2019 : premières infos

voir les photos
Illustration future Audi A3 Sportback 2019 vue avant bleue par Didier RIC
La quatrième génération de l'Audi A3 sera à l'automne 2019.

La nouvelle Audi A3 réduira la voilure question silhouette avec pour uniques survivantes les berlines à 4 et à 5 portes. Rationnelle et classique, elle misera sur le digital et l'hybride. Découverte.

La quatrième génération de l’Audi A3 sera dévoilée à l’automne 2019 puis commercialisée en fin d’année. Celle qui a inauguré le segment des berlines compactes premiums en 1996 reviendra à une gamme plus simple passant de quatre carrosseries sur l’actuelle à deux. En effet, il faudra oublier la version à trois portes et le cabriolet.
 

Une gamme réduite

Audi A3 restylée 2016 Sportback, berline et cabriolet
L'actuelle Audi A3, lancée en 2012 puis restylée en 2016 propose quatre silhouettes (berlines à 3, 4 et 5 portes et cabriolet).

Ne subsisteront que la silhouette à cinq portes : Audi A3 Sportback et celle à quatre portes : Audi A3 berline. Un arbitrage s’expliquant d’un part par le coût du « dieselgate » et, d’autre part, par des questions de rentabilité. L’Audi A3 à trois portes comme l’Audi A3 cabriolet ne séduisent qu’un public européen. Aux Etats-Unis, ils sont tous deux trop petits et, en Chine, ils ne conviennent pas à un usage familial.
 

Un style conservateur

Le style de la nouvelle Audi A3 sera plus ouvragé que celui de l’actuelle, lancée en 2012, puis restylée en 2016. Mais pas trop non plus… En effet, la berline compacte d’Audi ne versera pas autant dans la sportivité (qui a dit caricature ?) que sa petite sœur, la nouvelle Audi A1 Sportback.

Audi A1 Sportback 2018 vue arriÃÃ ¡re jaune en sutdio sur fond blanc
Audi A1 Sportback 2018
Audi A1 Sportback 2018
En outre, contrairement aux dernières réalisations de la marque qui arborent une ligne horizontale haute au-dessus des passages de roues et une autre plus basse nervurant les portières, les flancs de la nouvelle Audi A3 Sportback conserveront une ligne de care continue s’étirant des phares jusqu’au feux.

Vous l’aurez compris, le classicisme restera de mise. Est-ce pour garder le cap sur un segment très concurrentiel ? Probablement, car si la petite A1 reste sans rivale, la moyenne Audi A3 sera toujours prise en tenaille entre la BMW Série 1 et la Mercedes Classe A.

Mercedes Classe A 2018 vue avant grise
BMW Série 1 (2019) illustration
Mercedes Classe A 2018

La première sera renouvelée quasiment en même temps que l’A3, car chez Audi, le programme de la berline compacte a été ajourné pour donner la primeur à des modèles plus porteurs, tel le nouvel Audi Q3.

Lire  Audi A3 lancement repoussé

Et la seconde, qui a fait peau neuve début 2018 avant d’investir les concessions l’été dernier, bénéficie encore pleinement de l’effet nouveauté. Le contexte sera donc rude pour la nouvelle A3 2019.
 

La techno du Q3 dans la nouvelle A3

Planche de bord Audi Q3 virtual cockpit
La nouvelle Audi A3 reprendra l'instrumentation digitale virtual cockpit, le grand écran tactile et les commandes de climatisation physiques de l'Audi Q3 (photo).

Pour répliquer à la Mercedes qui mise sur une interface numérique panoramique et capitalise sur un assistant vocal dernier cri, l’Audi A3 Mk4 sortira, elle aussi, le grand jeu. Le virtual cockpit, arrivé au moment du restylage de l’actuelle, sera complété sur cette troisième génération par un grand écran central tactile, identique à celui de l’Audi A8.

Et si le mobilier restera épuré, l’interface de la nouvelle Audi A3 sera comparable à celle du nouvel Audi Q3. A l’instar de ce dernier, l’Audi A3 2019 reposera sur la plateforme technique MQB, que l’actuelle avait étrenné dans le groupe Volkswagen en 2012.


Hybride et hybride rechargeable

La palette des motorisations s’articulera autour de blocs essence de 150, 190 et 230 ch, ce qui correspond respectivement aux appellations 35 TFSI, 40 TFSI et 45 TFSI . Tandis qu’en diesel, il s’agira de moteurs de 150 et 190 ch (35 TDI et 40 TDI).

La nouvelle Audi A3 disposera par la suite d’une hybridation légère et d’une version hybride rechargeable.
Puis devrait abaisser ses tarifs avec un moteur à trois cylindres essence 1.2 de 116 ch (30 TFSI). Enfin, à l’opposé, les toniques variantes Audi S3 et Audi RS3 finaliseront l’offre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
BaptisteBzre

"la petite A1 reste sans rivale" Et les MINI? Ce sont plutôt les MINI 3 portes et Cabrio qui restent sans rivales...

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Audi A3