Nouvelle BMW Série 5 (2017) : premières photos et infos officielles

voir les photos
BMW Série 5 2017 vue avant
Cette septième génération de la BMW Série 5 mise toujours sur le plaisir de conduire. Contexte oblige, elle apporte sa pierre à l'édifice de la conduite autonome. Le plaisir de conduire ... oui, mais à la demande.

En marge du Mondial de l'automobile 2016, BMW dévoile la septième génération de la Série 5. La grande routière munichoise a snobé l'événement parisien pour s'extraire de son flot de nouveautés. La Série 5 cru 2017 a, elle aussi, son lot d'innovations. Sa commercialisation débutera le 9 février 2017.

Initiatrice de la caste des berlines "classe affaires" dès 1972, la BMW Série 5 est, depuis plus de 20 ans, aux prises avec le duo Audi A6Mercedes Classe E. Aussi, à chaque renouvèlement de l’un des membres de ce trio premium, les observateurs guettent davantage l’évolution du contenu technologique que les changements d’ordre cosmétiques. Dévoilée aujourd’hui, puis commercialisée le 9 février 2017, la septième génération de BMW Série 5 est attendue au tournant. Précisément sur un point, son avancée vers la conduite entièrement automatisée.

 

Un design dans la continuité

Nouvelle BMW Série 5 (2015) vue avant
A première vue, la nouvelle BMW Série 5 (2017) ressemble à une petite Série 7. De la même manière que sa rivale, la Mercedes Classe E, passe pour une Classe S en réduction...

Ce n’est pas l'allongement de 3 cm qui porte le gabarit à 4,94 m qui saute d’emblée aux yeux. En revanche, la nouvelle grande berline se distingue de sa devancière par son museau qui dégage plus de personnalité. Les naseaux gagnent en volume et s’étirent jusqu’aux phares comme ceux de la Série 3 tandis que, de profil, les flancs ouvragés et l’élément rapporté sur l’aile avant évoquent la BMW Série 7. Au cœur de la gamme, la nouvelle Série 5 fait donc le grand écart et harmonise esthétiquement la famille des berlines traditionnelles de la marque.


 

Un régime de 100 kg pour la Série 5

BMW Série 5 (2017) vue arrière roulante
La nouvelle BMW Série 5 (2017) est longue de 4,94 m, c'est 3 cm de mieux que sa devancière.

Au-delà des friandises technologiques propres à l’arrivée d’une nouvelle génération, il est désormais coutumier d’attendre un gain de poids vis-à-vis de la génération précédente.

Vertueuse, la Série 5 est 100 kg plus légère, grâce à l’emploi d’aluminium selon le principe BMW Efficient Lightweight.
Plus de légèreté pour accroitre le plaisir de conduite, une philosophie chère à BMW, et pour aller encore plus en ce sens, l’agilité est elle aussi accrue. Tout comme sa grande sœur Série 7, la nouvelle Série 5 offre une direction active intégrale qu’il est possible de coupler à la transmission intégrale xDrive. Ainsi, toutes les roues peuvent être à la fois motrices et directrices. Mais y a-t-il encore besoin d’un pilote ?



Dimensions BMW Série 5 (2017) G30

dimensions nouvelle BMW Série 5 2017 plans techniques
Dimensions de la nouvelle BMW Série 5 (2017)

La nouvelle BMW Série 5 est longue de 4,94 m, large de 1,87 m et haute de 1,47 m. Elle repose sur un empattement de 2,98 m. Hormis un allongement de 3 cm vis à vis de sa devancière, toutes les autres dimensions restent inchangées. Le volume de coffre gagne 10 litres et offre un volume total de 530 litres.



Une Série 5 sans conducteur ?

BMW Série 5 2017 conduite autonome
La BMW Série 5 (2017) sait conserver son cap sans intervention du conducteur sur la direction.

Agacée par sa rivale, la Mercedes Classe E, lancée en avril dernier, qui a mis l’accent sur la conduite autonome, la BMW Série 5 (2017) monte elle aussi en puissance sur ce chapitre. Capteur radar et à ultrasons et caméra stéréo veilleront au grain. Les assistants d’évitement, d’intersection et les avertisseurs d’angle mort et de franchissement de ligne accompagneront une protection active anticollision latérale.

Toutes les aides à la conduite pourront intervenir via un couple de correction sur le volant.
En outre, avec l’aide du GPS et de l’assistant de limitation de vitesse, les accélérations, freinages et braquages du volant seront optimisés sur l’ensemble de votre trajet. Il n’y a donc « presque » plus besoin du conducteur.

BMW Série 5 2017 parking automatique Display Key
La zone tactile de la clé de contact ...
BMW Série 5 2017 parking automatique Display Key
... permet de garer l'auto à distance.

Ni de voiturier, non plus, puisqu’à l’instar de la BMW Série 7 et de la Mercedes Classe E, la nouvelle BMW Série 5 propose un stationnement autonome sans être à bord de l’auto, via la clé de contact Display Key.

 

Des commandes tactiles et gestuelles

BMW Série 5 2017 écran central tactile
La Série 7 a été le premier modèle du trio premium allemand a adopter un écran centrale tactile. Sa petite soeur, la nouvelle BMW Série 5 lui emboite logiquement le pas.

La nouvelle BMW Série 5 dispose d’une nouvelle génération d’iDrive qui intègre un écran tactile de 10,25 pouces de diagonale (26 cm) au sommet de la planche de bord. BMW a été le premier à franchir le pas avec la Série 7, les rivaux Audi et Mercedes sont encore allergiques à l’idée de laisser des traces de doigt sur la dalle numérique.

Un souci que la nouvelle Série 5 balaie d’un revers de la main car elle offre aussi un contrôleur traditionnel (molette) et des commandes vocales et gestuelles.

 

 

Un affichage tête-haute surdimensionné

BMW Série 5 2017 affichage tête haute
L'affichage tête-haute est une spécialité de la BMW Série 5 depuis 2004.

Inauguré par la cinquième génération (E60) en 2004, l’affichage tête haute est optimisé. Sa surface est augmentée de 70 % et le nombre d’informations est accru : panneaux de signalisation, listes téléphoniques, stations de radio, indications du GPS ou encore les avertissements des systèmes d’aides à la conduite y sont représentés. Pour rester dans cet esprit high-tech, les sièges disposent eux aussi de réglages via des commandes tactiles. La recharge du téléphone par induction est bien sûr proposée ainsi que la connexion au réseau Wi-Fi pour dix appareils. La Série 5 fera office de cyber café !



2 essences et 2 diesels : de 190 à 340 ch

  BMW 530i xDrive BMW 540i xDrive BMW 520d BMW 530d
Moteur 4 cylindres 6 cylindres 4 cylindres 6 cylindres
Carburant essence diesel
Cylindrée (cm3) 1 998 2 998 1 995 2 993
Puissance (ch à tr/min) 252 dès 5 200  340 dès 5 500 190 dès 4 000 265 dès 4 000
Couple (Nm à tr/min) 350 dès 1 450 450 dès 1 380 400 dès 1 750 620 dès 2 000
0 à 100 km/h (s) 6,0 4,8 7,5 5,7
Vmax (km/h) 250 250. 235 250
Conso mixte (l/100km) 6,0 6,9 4,1 4,5
CO2 (g/km) 137 159 108 118

Au lancement commercial, la gamme BMW Série 5 s’articulera autour de deux motorisations à essence : 530i xDrive à moteur quatre cylindres 2.0 de 252 ch et 540i xDrive à moteur six cylindres 3.0 de 340 ch. L’offre diesel reposera sur la 520d (quatre cylindres de 190 ch) et sur la 530d (six cylindres de 265 ch).

 

L'hybride rechargeable en mars 2017

Prise de recharge BMW Série 530e iPerformance
La BMW Série 530e iPerformance sera la version hybride rechargeable de la gamme. Commercialisée en mars 2017, elle associera un moteur essence à quatre cylindres à un électromoteur.

BMW annonce d’ores et déjà le renfort, à partir de mars 2017, d’une version BMW 520d Efficient Dynamics dotée d’une boîte de vitesse automatique Steptronic à huit rapports avec de faibles émissions de CO2 qui ne sont pour l’instant pas encore annoncées, sachant que la 520d "normale" est déjà à 108 g par km...

Et d’une BMW 530e iPerformance, qui sera l’hybride rechargeable développée autour d’un moteur à quatre cylindres essence. BMW a retenu la leçon de l’échec de l’ActiveHybrid basée sur un « trop » puissant moteur à six cylindres essence… Cette BMW Série 5 plug-in est parfaitement calibrée pour le marché chinois, elle devrait logiquement bénéficier de la technologie du SUV BMW X5 xDrive40e

 

Les rivales de la BMW Série 5

Audi A6 Mercedes Classe E Volvo S90 Jaguar XF rivales nouvelle BMW Série 5 201
Audi A6, Mercedes Classe E, Volvo S90 et Jaguar XF sont les rivales de la nouvelle BMW Série 5.

L'Audi A6, en haut à gauche, est sur le marché depuis avril 2011, elle est en fin de vie, son remplacement interviendra en 2017 .

La Mercedes Classe E, en haut à droite, est la rivale la plus directe, sa commercialisation date d'avril 2016.

La Volvo S90, en bas à gauche vient tout juste d'arriver sur le marché (septembre 2016), sa montée en gamme par rapport à la S80 lui permet d'affronter en direct la Série 5.

Enfin, la seconde génération de la Jaguar XF, en bas à droite, a été lancée en octobre 2015.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (4)
loukilim9123

bonjour puis je avoir la consommation de la serie 520 D , sur 120 , 130......150km/h . merci

so-chics614

c'est ça quand on a aucun goût :D

andre.abribat246

Je ne peux malheureusement m'offir cette belle berline . Tableau de bord lugubre ? Moi ,j'aime bien le coté un peu austère des tableaux de bord BMW . BMW est vraiment un constructeur Automobile enthousiasmant . Série 1 ,3,5,6 etc ils fabriquent des véhicules qui ne laissent personne indifférents .( A condition bien sur de ne pas considéré les voitures comme de vulgaires tas de "ferrailles" ) Cette Série 5 donne envie !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW Série 5