Nouvelle grille de bonus-malus
habillage
banniere_haut

Nouvelle grille de bonus-malus

Nouvelle grille de bonus-malus, développement des bornes de recharges, soutien à l'électrique et aux motorisations hybrides : le gouvernement veut rendre la voiture propre populaire !

Par Catherine Leroy
Publié le Mis à jour le
"Il s'agit d'un plan stratégique industriel qui doit réinventer l'automobile française"
Visiblement Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a le sens de la formule pour qualifier son plan de soutien à la filière automobile.

Du bonus pour les hybrides et les électriques


Le bonus accordé pour l'achat de véhicules électriques va passer de 5 000 à 7 000 euros, sans plafond de limitation. La Renault Zoe (bientôt au catalogue) passerait ainsi au prix de 13 400 euros « soit le même niveau de prix que la Renault Clio ou la Peugeot 208 » selon Arnaud Montebourg.

Le bonus concernant l'acquisition de véhicules hybrides doublera de 2 000 à 4 000 euros dans la limite de 10 % du prix du véhicule. Bonne nouvelle pour les modèles de plus de 20 000 euros (Toyota Prius, Prius Plus, Auris, Peugeot 3008, 508 berline et RXH, Citroën DS5, Honda Insight pour celles émettant moins de 110 g de CO2/km).

En revanche, les Toyota Yaris et Honda Jazz (dans leurs premières finitions) qui s'affichent à moins de 20 000 euros se verront attribuer un bonus moindre (environ 1 850 euros au lieu des 2 000 euros actuels).

Censée favoriser la production française, cette décision est cependant étonnante puisque sur les 9 198 modèles hybrides commercialisés en France sur les six premiers mois de l'année, seuls 46 % ont été assemblés sur le sol français (Peugeot 3008 et 508, Citroën DS5 et Toyota Yaris).

Ces deux bonus sont également accessibles aux véhicules de sociétés qui pour l'instant ne pouvaient en bénéficier.

Le thermique n'est pas oublié


De même, le bonus pour les véhicules thermiques émettant moins de 105 grammes sera augmenté entre 100 et 150 euros. La tranche des véhicules émettant de 61 à 90 g passe donc d'un bonus de 400 à 500 euros et celle émettant  de 91 à 105 grammes obtiendra un bonus de 150 euros au lieu des 100 euros actuels.

Là encore la production française de ces véhicules est assez faible : sur les quinze modèles représentant 19 402 immatriculations sur le premier semestre, seuls trois véhicules sont produits intégralement en France : les Citroën C3 et DS3, la Peugeot 208, la Smart Fortwo.

Les Renault Twingo et Clio étant assemblées aux deux-tiers environ en dehors du territoire national. Pourtant, une vaste campagne de communication va débuter grâce au soutien de cinéastes comme Luc Besson ou Cédric Klapisch qui réaliseront des spots destinés à promouvoir le "Made in France" !

Le dispositif du bonus malus est étendu aux achats des collectivités publiques qui devront acheter au moins 25% de leur véhicule en version électriques ou hybrides.
Cette hausse du bonus est applicable dès maintenant (dès la parution de la nouvelle grille au Journal officiel)

Attention au budget...


Mais ce nouveau cadeau dont les conséquences sur le budget sont évaluées à une dépense de 490 millions d'euros sur l'année 2013 est lié à certaines conditions :

En contrepartie Arnaud Montebourg avance un alourdissement du malus qui débutera dès 180g de CO2/km et qui sera doublé (sans pour autant préciser si les tranches actuelles de malus seront modifiées ou non). Mais on peut légitimement estimer que les véhicules émettant de 180 à 190g de CO2 / km seront taxées à hauteur de 2 600 euros et non plus 1 300 comme dans la grille actuelle. Le malus définitif sera discuté dans le cadre de la loi de finances 2013 et applicable dès le 1er janvier.

Le bonus amélioré est conditionné à un maintien des prix catalogue des constructeurs concernés « pour éviter un effet d'aubaine » selon le ministre.

Ce sont donc bien les véhicules électriques et hybrides que le gouvernement a décidé de favoriser afin de « rendre la voiture propre populaire et accessible à toutes les bourses », d'après l'expression du ministre du Redressement productif. Mais pour faire de la voiture électrique un objet de la vie quotidienne, il ne s'agit pas uniquement de subventionner son achat. Le gouvernement a donc choisi d'aider également à l'installation de bornes de recharge.

50 millions pour déployer des bornes de recharges


En piochant dans les fonds disponibles du grand emprunt mis en place sous Nicolas Sarkozy, 50 millions d'euros seront dégagés afin d'aider les 12 villes volontaires au déploiement du véhicule électrique (Paris, Rouen, le Havre, Rennes, Angoulême, Grenoble, Bordeaux, Nice...).

ll s'agira d'associer l'ensemble des intervenants (loueurs, stations services urbaines, EDF, gestionnaires de parking, de co-propriétés, concessionnaires...) sur ce sujet afin de faciliter la réglementation et le développement des bornes. L'ensemble des opérateurs se réunira sous un "commandement unique".

Préserver la recherche en France


Les dernières contreparties de ce plan concernent :
L'obligation de pérennisation des sites indsutriels
Le maintien des laboratoires de recherche et développement en France
Une évaluation périodique de l'usage de l'argent public

----------------------------

Le changement c'est maintenant ?
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
un pseudo libre Le 30/07/2012 - 11:27
Avec les socialos : les escrolos prennent le pouvoir pour le malheur de tous
un pseudo libre Le 28/07/2012 - 16:34
De toute évidence, le gouvernement est en train de faire un énorme hors sujet. Les mesures proposées vont avant tout "booster" les ventes de véhicules hybrides abordables, exclusivement de marque asiatique, l'électrique ne représentant que des solutions de niche réservé à un usage restreint, l'hybride français n'étant présent que sur le segement du prémium ... où les clients veulent rouler allemand ! Un tapis rouge déroulé pour les Toyota hybrides Yaris, Auris, Prius, Prius Plus, Lexus CT 200h, Honda Jazz, Insight, CR-Z... Des marques qui ont déjà des gammes hybrides, qui vont bénéfcier d'un bonus de 2000 à 4000€, pour des produits tous fabriqués hors de nos frontières, si on excepte la Yaris !
un pseudo libre Le 28/07/2012 - 11:55
pas de bonus pour le GPL et l'Ethanol ? c'est rigolo....
Voir tous les commentaires (22)