Vous êtes ici :

Opel Combo Cargo (2018) : la 5ème génération en septembre

Opel Combo Cargo 2018
Fini le Fiat Doblo, l'Opel Combo 2018 est né d'un développement avec PSA.

Développée avec les nouveaux et prometteurs Citroën Berlingo Van et Peugeot Partner de PSA, la nouvelle fourgonnette d'Opel sera disponible à la commande à partir de septembre 2018.

Empruntant pour quelques semaines encore les habits du Fiat Doblo, la fourgonnette Opel va redevenir une production de la marque et de son groupe. Sauf que ce n’est désormais plus la même maison mère : PSA a racheté la marque allemande en août 2017. Peu importe pour le Combo Cargo. Qu’Opel soit partie prenante du projet K9, c’est-à-dire du renouvellement des ludospaces et fourgonnettes du groupe français, il était prévu bien avant le rachat.

A lire. Toutes les infos et photos du Citroën Berlingo Van

Ainsi, pour sa cinquième génération, le Combo, après avoir reposé sur une base d’Opel Kadett (de 1986 à 1993), de Corsa (de 1993 à 2011), puis de Fiat Doblo, va s’appuyer sur une structure technique française, celle des Citroën Berlingo Van et Peugeot Partner (ou Rifter en ludospace), déclinée de la plateforme EMP2. La personnalisation Opel concerne la face avant (calandre, bouclier et phares), et le poste de conduite.

 

Dévoilé à Hanovre

Opel Combo Cargo 2018
L'Opel Combo Cargo connaît sa 5e génération depuis 1986.

Alors que la version VP, Combo Life, sera bientôt lancée sur le marché allemand, la fourgonnette d’Opel sera présentée en première mondiale le 19 septembre 2018 lors du plus grand salon de véhicules industriels et utilitaires du monde, celui de Hanovre. Les commandes seront ouvertes dès ce mois. Les « cousins » Berlingo Van et Partner seront commercialisés au mois de novembre.
Opel va bénéficier d’un produit, encore méconnu, mais qui promet beaucoup, à en croire les journalistes qui ont pu essayer les ludospaces de PSA (lire l'essai du Peugeot Rifter). La marque annonce de fait que ce « dernier Combo se positionne d’emblée comme l’un des véhicules les plus compétitifs du marché ».

 

Une cabine approfondie

Opel Combo Cargo 2018
Pour son Combo Cargo, Opel a personnalisé le poste de conduite et l'instrumentation de bord.

La gamme se présente en deux longueurs pour autant d’empattements : 4,40 m (version courte, longueur utile de 1,80 m, charge utile de 1000 kg, volume de 3,80 m3) et 4,75 m (version XL, longueur de chargement de 2,16 m, volume de 4,40 m3). Le seuil de chargement est bas, 55,7 cm, et deux palettes peuvent prendre place dans la soute. Disponible aussi, et rare sur le marché, une version à cabine approfondie pouvant transporter cinq personnes, conducteur compris.

 

Indicateur de surcharge

Opel Combo Cargo 2018
La charge utile du nouvel Opel Combo atteint 1000 kg.

Opel signale la présence d’un inédit indicateur de surcharge; un signal orange avec un point d’exclamation s’affiche en cas de dépassement du poids admissible. De toute façon, au plan technologique, le Combo est, en toute logique, bien de son temps, recensant pas moins de dix-neuf systèmes d’assistance : anticollision avec détection des piétons et freinage automatique d’urgence, aide au maintien dans la voie, contrôle de traction en descente, adaptation intelligente à la vitesse, alerte de somnolence, régulateur de vitesse automatique, reconnaissance des panneaux de signalisation... La caméra de recul permanente, en lien avec l’écran multimédia couleur de 8 pouces, sera disponible l’année prochaine. La télématique de bord est celle de PSA. Elle est compatible Apple CarPlay et Android Auto.

 

Trois diesels, deux "essence"

Opel Combo Cargo 2018

Côté mécanique, trois motorisations diesels BlueHDi composent le programme : 75 ch avec BVM5, 100 ch avec Stop&Start (S&S) et BVM5, 130 ch avec S&S et BVM6 ou boîte automatique 8 rapports (EAT8). Toutes sont équipées d’un filtre à particules et du post-traitement SCR. En essence, la gamme compte deux offres déclinées du moteur 1.2 PureTech : 110 ch avec S&S et BVM6, 130 ch avec S&S et EAT8. Cette dernière ne sera prête qu’au second semestre de 2019. Toutes sont prêtes pour le cycle d’homologation WLTP.

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !