Opel Combo Cargo : un sacré challenger
habillage
banniere_haut

Opel Combo Cargo : un sacré challenger

L'Opel Combo Cargo de cinquième génération est un clone du Citroën Berlingo et du Peugeot Partner, références de la catégorie. Cette fourgonnette s'impose par conséquent comme un challenger de premier ordre, tant du point de vue de l'agrément de conduite que des équipements.

Par Guillaume Geneste
Publié le Mis à jour le

L'Oel Combo Cargo, pour sa cinquième génération, est de naissance PSA.

LAURENT LACOSTE.., Laurent Lacoste

Premier utilitaire d’Opel de l’ère PSA, le Combo Cargo ne se distingue, extérieurement, de ses cousins Citroën Berlingo et Peugeot Partner que par sa large calandre verticale avec, en son centre, deux baguettes chromées de chaque côté du Blitz. Petite touche d’élégance supplémentaire, notre version d’essai bénéficiait, en plus du pack Business, du traitement des boucliers couleur carrosserie, tout comme les rails de la porte latérale.

Excellente ergonomie au poste de conduite, où le volant et certaines commandes sont typiquement Opel.

À l’intérieur aussi, l’Opel Combo reprend le design du Citroën Berlingo, à quelques petits détails près, comme les commodos, la commande d’allumage des phares ou le volant multifonction typique de la marque allemande. La planche de bord, bien que faisant largement appel à du plastique dur – sans aucun doute, plus résistant en cas d’usage intensif et sans grands égards – présente bien et arbore des assemblages d’un très bon niveau. Elle comporte de nombreux rangements en partie supérieure, à l’image des deux porte-gobelets ou de l’espace de rangement avec trappe situé au-dessus du tableau de bord, juste en face du conducteur. A droite, deux boîtes à gants, une classique en partie inférieure et une en partie supérieure, permettent de ranger de nombreux objets. A cela, il convient d’ajouter les bacs de contre-portes ou la capucine ; de quoi affronter le quotidien sans souci. En revanche, si les deux prises USB sont facilement accessibles, il en est autrement de la prise 12 V, positionnée au pied de la console centrale et qui demande des talents de contorsionniste pour pouvoir y brancher un appareil…

Derrière l'écran, un petit espace de rangement.
Grâce à la position basse du combiné d'instrumentation, il y a un espace de rangement en haut de la planche de bord.

Le Combo Cargo ne se contente pas d’attirer l’œil avec ses atours, il sait aussi se faire complice de son conducteur grâce aux nombreux systèmes d’assistance et d’aide à la conduite dont il peut disposer, en série ou en option selon le niveau de finition. Ainsi, notre version d’essai offre, en série, outre les désormais classiques ABS, ESP et aide au freinage d’urgence, une aide au démarrage en côte, la caméra Opel Eye, qui permet de disposer de l’alerte de changement de voie intempestif, avec maintien dans la voie, de la reconnaissance des panneaux de signalisation couplée au régulateur-limiteur de vitesse ou encore de l’alerte de somnolence, de l’allumage automatique des phares, de la climatisation manuelle, du système multimédia Navi Pro avec écran tactile de 8 pouces (Bluetooth, compatible Apple CarPlay et Android Auto) ou encore la caméra de recul (option). À noter que le Combo Cargo peut aussi, toujours en option, être équipé d’un système d’indication de surcharge par voyant dans l’espace de chargement, mais aussi au tableau de bord. La charge utile de notre version d’essai est de 975 kg, pour un volume utile maximal de 4,4 m3, cloison Flexcargo tôlée (une option à 450 € HT) rabattue.

Deux boîtes à gants sont prévues côté passager.
L'écran central est tactile et mesure 8 pouces.

En attendant l’arrivée des versions à essence dans le courant de l’année, le Combo Cargo est proposé en trois motorisations diesels : 1,6 l de 75 ou 100 ch Stop&Start et 1,5 l de 130 ch Stop&Start. Si la première a comme principale vocation une utilisation urbaine compte tenu de ses performances limitées, les deux autres offrent un bien meilleur agrément.

La version intermédiaire (100 ch Stop&Start) de notre Combo Cargo d’essai représente un excellent compromis entre agrément de conduite, aussi bien à vide qu’en charge, performances sur voies rapides et consommation maîtrisée, notamment grâce au Stop& Start, très utile en ville.

La longueur intérieure de la soute en version L1 affiche 1,82 m.
L'Opel Combo Cargo L1 autorise une charge utile de 975 kg.

Le principal défaut de ce bloc moteur, par rapport au 1.5 130 ch, beaucoup plus moderne, est le niveau sonore, qui peut devenir élevé au fur et à mesure que le régime de rotation augmente. En outre, la version de 100 ch ne dispose que d’une boîte à cinq vitesses plutôt bien étagée, même si les rapports très (trop) longs sont là pour privilégier la consommation sur l’agrément. Cependant, sur route, le Combo Cargo parvient à associer confort et tenue de route, à l’image de ses cousins de chez PSA. Les suspensions gomment bien les irrégularités et la tenue de cap n’appelle aucune critique particulière. La position de conduite est bonne grâce aux nombreux réglages du siège conducteur, rendant l’utilisation agréable en toutes circonstances.

Avec son Combo Cargo d’origine PSA, Opel dispose désormais d’une fourgonnette moderne et qui représente, à coup sûr, une alternative attractive aux deux références de la catégorie que sont le Citroën Berlingo et le Peugeot Partner. Pas forcément beaucoup moins cher qu’eux, le Combo Cargo se différencie de ses cousins de PSA par un niveau d’équipement plus élevé à tarif comparable.

On aime

  • Les équipements de confort et de sécurité
  • L'agrément de conduite

On regrette

  • La sonorité du moteur
  • Le plastique dur omniprésent

L’argus remercie la société Krone France et son responsable marketing Rémi Chenevière pour son accueil et sa disponibilité lors de la séance photos.

Les équipement de série de l’Opel Combo Cargo pack Business

ABS, ESP, aide au freinage d’urgence, aide au démarrage en côte, airbag conducteur, caméra Opel Eye (avertisseur de changement de voie intempestif, reconnaissance des panneaux de signalisation couplée au régulateur-limiteur de vitesse, alerte de somnolence), pack Visibilité, porte latérale coulissante droite, climatisation manuelle, radio multimédia Navi Pro avec écran tactile de 8 pouces, Bluetooth (mains libres et streaming audio), 2 prises USB, compatible Apple CarPlay et Android Auto, aide au stationnement AR, antibrouillards, feux de jour à LED, capucine, rétroviseurs extérieurs chauffants à réglage électrique, rails de porte latérale, poignées de portes extérieures, coques de rétroviseurs extérieurs et boucliers couleur carrosserie.

La fiche technique de l’Opel Combo Cargo 1.6 100 ch L1

Puissance fiscale : 5 CV
Moteur diesel, quatre cylindres en ligne, de 1560 cm3
Puissance maximale : 100 ch à 3750 tr/min
Couple maximal : 254 Nm à 1750 tr/min
Transmission aux roues avant
Boîte de vitesses mécanique à 5 rapports
Pneus 205/60 R16
Réservoir de gazole : 53 l (Adblue 17 l)
L x l x h (m) : 4,40 x 1,92 x 1,84
Empattement : 2,79 m
PTAC : 2 370 kg
Charge utile : 975 kg
Volume de la soute : 3,80 m3 (4,40 avec cloison rabattue)
Longueur utile : 1,82 m (3,40 avec cloison rabattue)
Prix du modèle essayé : 22 990 euros HT

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Rody 76 Le 11/06/2019 - 18:37
Venant d aquerir l Opel Combo Life je suis satisfait du confort mieux qu une berline une direction assistee toute douce ( on manoeuvre sans le moindre effort ) beaucoup d amelioration par rapport a mon Berlingo qui n avait que 4 ans . a voir plus tard pour la consommation. pour ceux qui sont allergiques a ce genre de vehicule il faut l essayer pour voir les progres accomplis. evidemment ce 100 ch dans une berline fait la difference
Voir tous les commentaires (1)