Opel Mokka 2 vs Nissan Juke 2 : premier duel statique et corsé !

voir les photos
Opel Mokka 2021 vs Nissan Juke 2019
En février 2021, l'Opel Mokka de seconde génération (à gauche) arrivera dans les concessions. Le Nissan Juke (à droite) est disponible depuis novembre 2019.

Le nouvel Opel Mokka arrivera en concession en février 2021, mais nous n'avons pas attendu pour le confronter au Nissan Juke. Style, dimensions, personnalisation, habitabilité, motorisations et aides à la conduite : à l'issue de ce premier match statique, quel est le SUV urbain le plus tendance ?

Sujet du jour : les SUV urbains !  Un segment en plein essor sur lequel s’affrontent plus d’une vingtaine de modèles. Sur le marché français, les ténors sont le Peugeot 2008 et le Renault Captur de seconde génération. Mais ce n’est pas entre eux que se joue notre match, tout du moins directement. En effet, le Peugeot 2008 partage sa base technique (CMP) et ses motorisations avec l’Opel Mokka. Tandis que le Renault Captur a prêté son châssis (CMF/B) et bon nombre d’éléments techniques au Nissan Juke.

Opel Mokka 2021 vs Nissan Juke 2019

L'Opel Mokka est construit sur la plateforme technique CMP des Peugeot 2008 et DS3 Crossback. Le Nissan Juke repose sur la plateforme CMF/B du Renault Captur. A chacun son pedigree.

Considérés, peut-être à tort, comme des seconds couteaux, l’Opel Mokka et le Nissan Juke sont pourtant de fines lames très affûtées qui ne manquent pas d’atouts. Il ne sera donc pas aisé de les départager. L’Opel Mokka de seconde génération sera commercialisé en février 2021, le Nissan Juke a été renouvelé en novembre 2019. Si quelques mois séparent leur sortie, ce laps de temps peut avoir son toute son importance sur certains chapitres.


Un Mokka à la poupe cintrée

Opel Mokka 2021 deuxième génération vue arrière
Avec sa poupe râblée, l'Opel Mokka a une silhouette très dynamique, mais cela a des conséquences sur son volume de coffre...

En découvrant, en « vrai », le nouvel Opel Mokka, l’impression est plutôt bonne. Cette seconde génération inaugure le Vizor, c’est-à-dire un masque de calandre intégralement noir, qui fait référence aux Opel des années 1970, et notamment à l’Opel Manta A. Parfaitement légitime, ce museau apporte de l’originalité tout en mettant en valeur des projecteurs à LED qui peuvent être matriciels sur les versions haut de gamme. Un visage qui, à l’avenir, caractérisera toutes les réalisations de la marque au Blitz. Dans la foulée du Mokka, l’Opel Crossland restylé (qui perd son X au passage) va l’adopter.

Dans quelques mois, l’Opel Grandland perdra son "X" et recevra une calandre Vizor lors de son restylage
Les flancs du Mokka sont athlétiques avec des épaules bien marquées sur lesquelles a été posé un pavillon flottant du plus bel effet. Les designers définissent ce toit comme une canopée qui vient parfaitement épouser la ligne de caisse du bel ouvrage.

Opel Mokka custode

Les designers du Mokka ont soigné les découpes de couleurs.

Epurée, et quasiment sans porte-à-faux – ce qui n’est pas sans incidence sur le volume de chargement, la poupe du Mokka ne manque pas de dynamisme. Attrayant esthétiquement, le Mokka coche toutes les cases et n’oublie pas, bien sûr, d’arborer mais avec une certaine discrétion, tous les codes propres aux SUV. Arches de roues rapportées et des soubassements visuellement renforcés répondent présent.


Le Juke, c’est un look !

Nissan Juke phares
En vue d'ensemble comme en vue de détail, le Juke a un sacré look !

De son côté, le Nissan Juke a, lui aussi, un sacré look ! A son volant, difficile de passer inaperçu, et c’est même sa carte de visite. Sa calandre en V, ourlée d’un large jonc chromé, en impose, à l’instar de ses phares établis sur deux étages. Le profil compile une allure de coupé, des flancs très nervurés et des portes arrière dissimulant élégamment leurs poignées au niveau de la custode. Vu de dos, ses feux en deux parties élargissent, visuellement l’auto et, réellement, l’ouverture du coffre. Dans son jargon marketing, Nissan qualifie le Juke de Crossover Coupé, mais laissons de côté ce verbiage pour constater qu’il présente, lui aussi, tous les codes du SUV urbain.

Opel Mokka 2021 Mk2 vs Nissan Juke 2019 Mk2

L'Opel Mokka et le Nissan Juke offrent, tous deux, de nombreuses possibilités de personnalisation.

Côté personnalisation, le Juke propose une livrée bicolore avec un pavillon à la teinte dissociée de celle de la carrosserie. Le Mokka va plus loin, puisque l'individualisation intègre aussi le capot. Ce dernier  peut devenir noir et ainsi compléter un toit, de la même teinte ou qui peut être laqué de blanc ou encore de rouge. Et sur cette finition sportive, baptisée GS line, le Mokka bénéficie d’arches de toit rouges, assorties à certaines parties du voile des jantes, qui rehaussent l’ensemble.
 

Dimensions : des cheminements inverses !

Opel Mokka 2021 vs Nissan Juke 2019
D'une génération à l'autre, le Nissan Juke a grandi de 7 cm, alors que l'Opel Mokka a été raccourci de 12,5 cm.

D’un format de 4,15 m, l’Opel Mokka est 12,5 cm plus court que son prédécesseur, l’Opel Mokka X. Il a pourtant gagné 2 cm au niveau de l’empattement, lequel atteint 2,58 m. Le Nissan Juke adopte la démarche inverse puisque, d’une génération à l’autre, sa longueur a progressé de 7 cm. Mais comme le Mokka, son empattement s’est accru, un gain de 10 cm qui l’amène à 2,64 m.

Opel Mokka 2021 vue de profil
Long de 4,15 m, l'Opel Mokka repose sur un empattement de 2,58 m et dispose d'un volume de coffre de 350 l.
Nissan Juke vue de profil
Long de 4,21 m, le Nissan Juke repose sur un empattement de 2,64 m et dispose d'un volume de coffre de 422 l.

Ces évolutions de format, contraires, ont des conséquences sur le volume du coffre. L’Opel Mokka revendique une capacité de chargement de 350 l en configuration à 5 places sous tablette, elle peut atteindre 1 050 l lorsque les dossiers de banquette sont rabattus. La première génération de l'Opel Mokka, comme celle du Nissan Juke, disposaient  d'un volume identique. Mais ils se situaient dans la moyenne basse du segment. Depuis, la soute du Juke a pris du volume, en  augmentant sa capacité d'emport de 20 % !  Comptez entre 422 l sous tablette en 5 places et jusqu'à 1 305 l avec la banquette rabattue.

Nissan Juke coffre mesures
Le Juke profite de son gabarit plus généreux pour offrir davantage de volume de coffre.

Le nouveau Mokka ne peut plus lutter avec le Juke. Mais tous deux se rejoignent sur la praticité avec des ouvertures larges et hautes, un double fond et un plancher plat en configuration biplace. Tout dépendra donc du nombre de valises que vous souhaiterez emmener en vacances. Pour plus de précisions, voir plus bas notre tableau de mesures d'habitabilité. . 


Ambiance épurée à bord du Mokka…

Opel Mokka tableau de bord pure panel
L'Opel Mokka inaugure une planche de bord dite Pure Panel juxtaposant deux écrans numériques. Une dalle de 12 pouces pour l'instrumentation et une autre de 10 pouces pour le multimédia.

Nous l’avons vu, la proue du Mokka inaugure la calandre Vizor, son alter-ego à bord, c’est le Pure Panel. Une vaste surface d’affichage juxtaposant deux écrans numériques sous un masque noir. Devant le conducteur, l’instrumentation repose sur une dalle de 12 pouces et, dans la continuité, on trouve un écran tactile de 10 pouces incliné dans la direction du « chauffeur ». Il s’agit de la configuration propre aux Mokka de haut de gamme, l’entrée et le cœur de gamme doivent, quant à eux, se contenter de deux éléments de 7 pouces chacun.

Opel Mokka instrumentation numérique
Le haut de gamme du Mokka dispose d'une instrumentation numérique de 12 pouces.
Opel Mokka sélecteur de vitesses.
Le sélecteur de vitesses de l'Opel Mokka ne prend que très peu de place.

Cette disposition parfaitement horizontale des dalles rappelle un peu celle des Mercedes – l’inspiration allemande premium est décidément de mise chez Opel - mais avec une petite casquette au-dessus de l’instrumentation afin d’éviter les reflets parasites. Plus récent, le Mokka prend ici l’avantage sur le Juke. On notera néanmoins un petite mesquinerie : la cartographie du GPS ne s’étale pas sur les 10 pouces qui sont à sa disposition. Elle se limite à seulement 7 pouces, format correspondant à l’écran d’entrée de gamme. Une radinerie de pixels qui n’est pas l’apanage du Mokka puisque tous les modèles PSA équipés de cette dalle de 10 pouces (Peugeot 208, 2008, 3008 et 5008 restylés ainsi que la 508) ont la même pingrerie.

Opel Mokka climatisation
En Allemagne, on doit pouvoir régler la climatisation même en roulant très vite...une situation dans laquelle le tactile est dangereux.

Quoi qu’il en soit, Opel n’a pas cédé à la mode du tout tactile, il subsiste une molette pour régler le volume du système audio, une série de touches d’accès direct prend place sous l’écran et surtout, il y une interface physique pour la climatisation. Une ergonomie justifiée nous dit-on chez Opel par le fait que l’ensemble des commandes doit être accessible quelle que soit la vitesse à laquelle on roule et, outre-Rhin, cette dernière peut être – sur certaines portions d’autoroute – nettement plus élevée que chez nous.


… plus torturée et colorée dans le Juke !

Nissan Juke planche de bord
Le dessin de la planche de bord du Nissan Juke est plus complexe que le "Pure Panel" rectiligne de l'Opel Mokka.

A bord du Juke, le dessin du mobilier est nettement plus complexe. Au sommet de la planche de bord trône un écran tactile de 8 pouces, avec une cartographie plein écran s’il vous plait ! Le conducteur dispose d’une instrumentation sur une dalle de 7 pouces, encadrée par des compteurs à aiguille. Des éléments analogiques désormais anachroniques dans un monde qui ne jure que par le digital. Point positif, ils apportent une touche de sportivité, à l’instar des aérateurs circulaires et du dessin du volant. L’ensemble est donc cohérent.

instrumentation Nissan Juke compteurs à aiguilles
L'instrumentation du Juke fait appel à une dalle de 7 pouces au centre, encadrée par des compteurs à aiguilles. 
Nissan Juke commande de boîte de vitesses
A l'ancienne, la commande de boîte automatique du Juke est volumineuse. Cela lui donne un coup de vieux !

Mais ce qui date le plus le Nissan Juke, ce ne sont pas ses compteurs mais bel et bien le sélecteur de la boîte de vitesses à double embrayage. Non seulement, cet imposant levier prend beaucoup de place au pied de la console centrale, mais encore, il devient obsolète face à la toute petite commande de l’Opel Mokka. On vous le disait plus haut dans le texte, quelques mois en automobile ça compte ! Si vous n'êtes pas geek, ce n’est pas dramatique d’autant que, dans l’ensemble, l’ergonomie du Juke est bonne avec deux molettes de part et d’autre de l’écran tactile, qui est, par ailleurs, souligné par une série de touches. Le tout est complété, à l’étage inférieur, par une interface physique pour la climatisation.

Le Juke reprend l’avantage au sujet de la personnalisation intérieure. Il fait davantage le show avec trois ambiances distinctes : du cuir synthétique blanc ou rouge corail ou encore de l'Alcantara noir. Après en avoir pris plein les yeux, vous en prendrez plein les oreilles, des enceintes scénarisées façon casque audio  se sont arrimées sur les appuie-têtes à l’avant. Le  « dancefloor »  du Mokka ne peut pas lutter, malgré les quelques touches de rouge qui titillent nos rétines dans cette finition sportive baptisée GS line.

Opel Mokka custode
Les designers du Mokka ont soigné les découpes de couleurs.
Opel Mokka 2 jantes
Les jantes du Mokka ont des éléments de personnalisation. 

Mais, le Mokka n’a pas dit son dernier mot, Opel nous a confié qu’il nous réservera d’autres surprises par la suite. Patience !


La conduite semi-autonome de niveau 2 pour tous

L’Opel Mokka dispose de l’arsenal sécuritaire nécessaire pour offrir une conduite autonome de niveau 2. Ses assistances à la conduite, comportent le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction embouteillage (Stop&Go) qui est couplé au maintien actif dans la voie (Active Lane Positionning). Le Juke se dote lui aussi de la conduite semi-assistée de niveau 2 via le système ProPilot. Il dispose du Wi-Fi à bord (service payant) et l’on peut piloter à distance le verrouillage, l’éclairage et la programmation du GPS via son smartphone grâce à l’application Nissan Connect Services.


Habitabilité arrière : le Juke c'est mieux !

Opel Mokka places arrière DRIC
Plus généreux en matière de garde au toit, l'Opel Mokka est toutefois pénalisé par une moins bonne accessibilité.

Nous l’avons mesuré mètre en mains - voir tableau ci-dessous -, l’habitabilité aux places arrière de nos deux rivaux du jour est sensiblement la même. L’Opel Mokka offre quelques centimètres de plus au niveau de la garde au toit, au moyen d’une garniture pavillon très creusée. Mais ce n’est pas suffisamment marqué vers l’arrière. C’est dommage, car une fois installé sur la banquette du Mokka, on a l’arrière du crâne qui butte contre une arrête. Autre grief, une accessibilité qui n’est pas optimale. La faute en incombe d’une part à un large et haut longeron qu’il faut enjamber et, d’autre part, à une découpe de porte très pentue vers l’arrière qui impose de courber l’échine sous peine de se cogner la tempe. Les passagers du Mokka devront être contorsionnistes ou de petite taille !

Nissan Juke places arrière
Ligne de coupé oblige, le Nissan Juke offre un peu moins de garde au toit aux places arrière que l'Opel Mokka, mais l'accessibilité est meilleure.

Contre toute attente, le Nissan Juke, pourtant doté d’une ligne de coupé, offre un accès plus aisé car la découpe de porte est mieux agencée. Toutefois, la lunette arrière très inclinée limite vraiment la rétrovision au moment des manœuvres, la caméra de recul avec la fonction birdview devient vraiment indispensable. Nos deux protagonistes se rejoignent au niveau de la place centrale qui s’avère peu compatible avec un usage sur long parcours. Vous l’aurez compris, le Mokka comme le Juke s’apprécieront davantage à quatre qu’à cinq.

Nos mesures habitabilité Opel Mokka vs Nissan Juke 

Habitabilité  Opel Mokka Nissan Juke
Places avant / arrière
Garde au toit AV/AR (cm) 101 / 94 102 / 89
Largeur aux épaules AV/AR (cm) 137 / 132 137 / 131
Largeur aux coudes AV/AR (cm) 142 / 139 140 / 140
Espace aux jambes AR (cm) 26 26
Longueur assises AR (cm) 44 47
Coffre
Volume en 5 places / 2 places (l) 350 / 1 050 422 / 1 350
Hauteur du seuil (cm) 80 77
Ouverture : largeur x hauteur (cm) 70 x 91 69 x 98
Hauteur sous tablette (cm) 40 38
Largeur maximale (cm) 111 124
Largeur aux passages de roues (cm) 102 102
Profondeur en 5 places / 2 places (cm) 61 / 152 72 / 166
Hauteur du double fond (cm) 10 17

 

Moteurs : victoire 3 à 1 pour l'Opel ! 

Sous le capot, l’Opel Mokka laisse le choix entre deux moteurs à essence, 1.2 turbo à trois cylindres  en 100 et 130 ch, complétés par une offre diesel de 100 ch. Pour le Nissan Juke c’est très simple, il n’est animé que par un bloc 1.0 turbo à trois cylindres dont la puissance de 117 ch se situe exactement à mi-chemin entre les deux propositions du Mokka. 

Au chapitre transmission, nos deux rivaux du jour ne sont livrables qu’en deux roues motrices, en l’occurrence les roues avant. L’Opel laisse le choix entre une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et la boite automatique EAT8 à huit rapports. Le Nissan Juke est proposé avec une boîte manuelle à six rapports ou une boîte robotisée à double embrayage avec 7 rapports. Exit la transmission intégrale qui équipait leurs aînés. 


Le match de l’électrique contre l’hybride ?

Opel Mokka-e 100% électrique et Opel Mokka thermique
L'Opel Mokka est aussi proposé en version 100% électrique baptisée Opel Mokka-e (en vert au premier plan).

Mais au-delà des motorisations thermiques, un autre match se profile. En effet, l’Opel Mokka est aussi décliné sous la forme d’une variante 100% électrique, baptisée Opel Mokka-e, forte de 136 ch et bénéficiant d’une autonomie de
322 km. Il s’agit de la même machine électrique et de la même batterie de 50 kWh qui anime le Peugeot e-2008 et le DS3 Crossback E-Tense. Pas de Juke 100% électrique au programme chez Nissan, mais il étoffera son offre à l’aide d’une version hybride E-Power - non rechargeable - forte de 140 ch avec une technologie héritée du Renault Captur. Une stratégie qui lui permettra de concurrencer frontalement son compatriote le Toyota Yaris Cross attendu pour l’été 2021.


Prix : un Mokka un peu plus corsé

L’Opel Mokka thermique sera commercialisé en février 2021 avec des prix compris entre 21 300 et 29 700 €. Le Nissan Juke a vu ses tarifs augmenter, en septembre 2020, ils sont désormais compris entre 20 490 et 29 040 €. Plus onéreux, le Mokka justifie cet écart par des friandises technologiques qui sont indisponibles sur le Juke.

A LIRE.

Pour l'instant hors concours, puisque sans concurrence chez Nissan, l’Opel Mokka-e, la version 100% électrique, est facturée entre 36 100 et 42 050 €, hors bonus écologique.


Bilan Opel Mokka vs Nissan Juke

Opel Mokka 2021 vs Nissan Juke 2019
L'Opel Mokka et le Nissan sont deux SUV urbains et, à ce titre, ils arborent tous les codes du genre.

L’Opel Mokka et le Nissan Juke ont chacun un physique attractif, une palette de motorisations certes restreinte, mais recentrée sur la demande du marché et des prix relativement voisins en versions thermiques. Le Juke se distingue par son plus grand coffre et sa meilleure accessibilité aux places arrière qui lui offrent une plus grande polyvalence. Le Mokka, par sa variante électrique, qu’il fait toutefois assez chèrement payer et par sa présentation intérieure plus high-tech. Il a aussi un atout dans sa manche qui pourrait flatter l'orgueil des acheteurs français : il arbore le label "made in France" puisqu'il partage l'usine de Poissy (78) avec son cousin, le DS3 Crossback.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
VotrePseudo

Question subsidiaire, le Mokka II et le Crossland X ne vont-ils pas se cannibaliser mutuellement?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Nissan Juke
Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Mokka