Opel Mokka-e OPC. La version sport du SUV urbain électrique confirmée

voir les photos
illustration Opel Mokka-e OPC
L'Opel Mokka-e bénéficiera d'une déclinaison OPC. Mais la puissance sera identique à celle de la version électrique standard.

Durant les années 2000 et 2010, les Opel siglées OPC disposaient d'un moteur essence de forte puissance. Dans les années 2020, ce glorieux label sera de retour mais en mode électrique, et la puissance ne sera plus une priorité. Explications.

La mythique griffe OPC (Opel Performance Center) sera bientôt de retour chez Opel. C’est le nouveau Mokka qui sera le premier candidat. Cela vient d’être confirmé à nos confrères du site anglais AutoExpress par Stephan Norman, le directeur général de Vauxhall, la filiale d’Opel au Royaume-Uni. 
 

Une performance écologique ?

Opel Corsa 2015

En 2015, l'Opel Corsa OPC ne se contentait pas d'une plastique aguicheuse, elle bénéficiait d'un moteur de 207 ch.

Mais attention, ne vous affolez pas, l’Opel Mokka OPC ne sera pas un rival du Volkswagen T-Roc R ou du futur Hyundai Kona N. D’une part, parce qu’il s’agira d’un modèle 100 % électrique et d’autre part, car il n’offrira pas davantage de puissance que l’Opel Mokka-e. Ce dernier a sous le capot, un électromoteur délivrant 100 kW, soit l’équivalent de 136 ch pour une valeur de couple de 260 Nm. Cette machine électrique est alimentée par une batterie de type lithium-ion d’une capacité de 50 kWh autorisant un rayon d’action de 320 km. 

A LIRE Opel Mokka-e, la version électrique du SUV Opel
 

Le retour d'une gamme OPC 

Opel Corsa-e
Opel Corsa-e.
Opel Vivaro-e
Opel Vivaro-e.

Toutefois, le futur Opel Mokka-e OPC se distinguera par un châssis (suspension, direction) ainsi qu'une présentation extérieure (kit carrosserie) et intérieure (sièges sports et sellerie) spécifiques. De quoi apporter de l'exclusivité et faire grimper l'addition. Stephan Norman a précisé que la cible immédiate concernerait les engins badgés ST. Comprenez, les modèles Ford ayant endossé un survêtement sans forcément avoir fait une cure d'anabolisants.

Par la suite, la griffe OPC sera déclinée sur l’Opel Corsa-e, sur l’utilitaire Opel Vivaro-e ainsi que sur la prochaine génération d’Opel Astra. Mais pour cette dernière, il ne s’agira pas d’une version 100 % électrique. Pour sa berline compacte, Opel aurait retenu la solution de l’hybridation rechargeable avec une puissance cumulée de 300 ch. De quoi toiser la Volkswagen Golf GTE qui se contente de 245 ch. De bon augure pour la nouvelle Peugeot 308 qui partagera ses éléments techniques avec l'Astra...

A LIRE AUSSI. Opel Corsa-e : une version rallye électrique

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Opel