Paris. La limitation de vitesse bientôt abaissée à 30 km/h ? Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Paris. La limitation de vitesse bientôt abaissée à 30 km/h ?

Une fois n'est pas coutume, Anne Hidalgo s'en prend aux automobilistes. Après la piétonisation des quais, la fermeture de la rue de Rivoli à la circulation automobile ou encore le déploiement de pistes cyclables XXL, elle a pour projet de réduire la vitesse à 30 km/h dans toute la Capitale.

Publié le Mis à jour le

La vitesse pourrait être abaissée à Paris, à 30 km/h maxi. Les parisiens doivent se prononcer en faveur de cette mesure (ou pas) dès le 27 octobre 2020.

JEAN-BRICE LEMAL

[Mis à jour le 28/10/2020] La mairie de Paris a ouvert son enquête publique autour du projet de généralisation des 30 km/h. Aujourd'hui, 60% de la Capitale est en zone 30, d'après le texte en préambule. Il est bien précisé que cette participation porte "sur la mesure et  ses impacts". Les parisiens (ou non) sont invités à déposer leurs propositions et observations. À l’issue de l’enquête, un rapport et une analyse seront disponibles. La Mairie compte mettre tout en place pour l’automne 2021.

***

Question circulation, la Maire de Paris ne manque pas d’idées ! Plus les années passent et plus la place de l’automobile dans la Capitale se réduit. Les automobilistes sont chassés à coût de fermetures d’axes ou de rétrécissement de chaussées aboutissant à des bouchons monstres. Paris est, de loin, l’agglomération la plus embouteillée de France d’après un classement du fabricant de GPS TomTom. Selon les chiffres de la Préfecture de police, la vitesse moyenne des véhicules intra-muros (entre 7h et 21h) n’a cessé de s’abaisser. Elle est passée de 13,6 km en 2017 à 11,6 km/h en 2019. Du pain béni pour la mairie qui trouve là un écho de choix pour faire passer l’une de ses promesses de campagne : réduire à 30 km/h la vitesse maximum dans la Ville lumière, dès 2021. 

 

circulation paris vitesse moyenne
Bulletin de l'observatoire des déplacements à Paris n°120 - 4ème trimestre 2019


Consultation publique dès le le 27 octobre

La ville de Paris va lancer une consultation publique avant de déployer son projet à grande échelle. A ce titre, les Parisiens vont être invités à donner leur avis, par voie électronique, entre le 27 octobre et le 27 novembre 2020. Pour l’adjoint aux Transports, David Belliard (ex-candidat d'EELV aux municipales de Paris), cette mesure n’a pas qu’une vocation écologique. « Paris connaît encore trop d'accidents de la route, parfois aux conséquences dramatiques. Cette mesure est importante pour plus de sécurité routière », a-t-il précisé. La baisse de la vitesse aura également « un impact direct sur le bruit en ville, (or) nous voulons une ville plus calme, plus agréable » ajoute-t-il.

Cette mesure est déjà en place dans des véhicules comme Grenoble ou Nantes, depuis le 31 août 2020.


Le périphérique épargné... pour le moment

peripherique bouchon paris
Le périphérique parisien connait son lot de bouchons, tous les jours. Il représente 30 % de la circulation parisienne et 2 % du trafic français.

Cette limitation de la vitesse à 30 km/h concerne l'ensemble des routes intra-muros, des aires piétonnes et des zones de rencontres existantes. Seul le boulevard périphérique est épargné. Enfin… L’axe de contournement qui représente 2 % du trafic français à lui tout seul, devrait connaitre lui aussi son lot de bouleversements. Un rapport remis en 2019 à la mairie préconise d’abaisser la vitesse à 50 km/h sur l’ensemble du tronçon, de réduire le nombre de voies de circulation à deux et de réserver la 3e au covoiturage et aux autos « propres » (électrique, hybride). Des mesures difficilement compréhensibles pour le million d’usagers qui l'emprunte chaque jour.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
patricepimoulle018 Le 20/10/2020 - 18:39
Tout ceci nous ramene aux heures les plus sombres de notre histoire: du temps de l'occupation allemande, la vitesse etait de 80 km/h sur route et 40 km/h en ville. On y est. Il ne manque plus que l'Ausweiss: on y viendra.
micheljosiane917 Le 20/10/2020 - 17:41
Les Parisiens doivent se prononcer, ou "des" parisiens vont se prononcer, car, il ne faut pas oublier que Mme Hidalgo a été élue avec un fort taux d'abstentions, comme nombre de ses confrères, et c'est le problème.
Tchin58 Le 20/10/2020 - 15:53
Pourquoi pas si les rêgles s'appliquent à tous et même à ceux de la mairie et des ministères qui se déplacent au mépris des rêgles de la circulation et en particulier à des vitesses très excessives . Idem pour les 2 roues motorisés qui ne respectent ni les rêgles de circulation, ni les limites vitesses .Idem pour les vélocyclistes qui ne respectent aucunes rêgles. De grâce , arrêtez de changer les rêgles et faites déjà respecter celles qui existent.
Voir tous les commentaires (14)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...