Vous êtes ici :

Pas de norme WLTP en 2019, un répit fiscal pour les automobilistes

voir les photos
consommation voiture cycle wltp en 2020
Le nouveau protocole de test WLTP pour calculer la consommation des voitures change la donne en matière de CO2 et donc de malus.

Le gouvernement n'appliquera pas courant 2019 les valeurs WLTP de consommation des voitures. Le risque d'explosion des malus écologiques s'éloigne... mais reviendra en 2020.

La prise en compte des nouvelles valeurs de consommation WLTP des voitures ne se fera pas en septembre 2019 comme prévu. Un avis publié au Journal Officiel du 27 janvier repousse la mesure au 1er janvier 2020 et prolonge donc le régime transitoire NEDC – WLTP. Cela signifie que la valeur de référence pour l’administration fiscale reste la consommation en NEDC-corrélé en vigueur depuis le 1er septembre 2018. Cette valeur est grosso modo une valeur basse de la donnée WLTP et on la retrouve sous les appellations NEDC-c, NEDC 2.0 ou NEDC-temp dans les catalogues des constructeurs.

consommation voiture cycle wltp en 2020

Le marché automobile peut se réjouir de ce délai car les valeurs WLTP font gonfler les valeurs de CO2, et donc le malus « écologique » dont le calcul dépend uniquement des émissions de CO2/km, sans tenir compte des rejets polluants (Nox, HC, CO, particules). Cette hausse du CO2 pour un même véhicule est la conséquence du changement de protocole du test de consommation : le cycle WLTP est plus sévère, pour être plus réaliste, que celui de feu le NEDC qui a toujours accouché de valeurs impossibles à reproduire sur la route.

Le protocole WLTP permet d’indiquer des consommations plus réalistes, une bonne chose pour le grand public

C’est une bonne chose de communiquer aux automobilistes des valeurs de consommation plus réalistes. Mais puisque les règles du jeu ont changé pour calculer le CO2, il faut que l’administration française adapte sa politique fiscale. Ce qu’elle a fait avec le nouveau barème du malus 2019, moins pénalisant que celui de 2018. Cela permet d’ailleurs de ne plus assommer certains modèles cette année (voir les gagnants du malus 2019) car les valeurs NEDC-c ne sont pas si éloignées des NEDC tant décriées. Mais attention au retour de bâtons en 2020 : les valeurs de CO2 avec le protocole WLTP, c’est environ 20 % de plus que celles du NEDC selon les premières estimations.

WLTP et malus : un avantage fiscal renforcé pour le diesel en 2020 ?

Résultat, si rien ne change au niveau du barème du malus écologique en 2020, des voitures qui échappent à la taxe en 2019 seront impactées en 2020, et celles qui s’acquittent d’une somme raisonnable cette année vont voir leur pénalité s’alourdir fortement car la grille du malus est exponentielle. Les véhicules sportifs, les SUV à essence et les grandes voitures familiales seront le plus impactés. Ce sera aussi un avantage fiscal renforcé pour les voitures diesels (moins énergivores) car la hausse du malus sera proportionnellement plus élevée sur les voitures à essence.

Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
152 893 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !