Vous êtes ici :

Petit manuel du motard : les règles à connaître pour rouler en moto

motard en ville
Avant de prendre la route en moto, lisez le petit guide du motard réalisé par l'ACA.

Envie de devenir motard ? Vous sentez l'appel du deux-roues, mais vous ne connaissez pas les règles à suivre avant d'enfourcher votre bécane. Heureusement, l'ACA est là !

Vous sentez l’appel du deux-roues mais vous n’avez pas de permis moto. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous ?

 

Les différentes catégories de permis

L’âge du futur motard et la puissance de son engin déterminent la catégorie de permis à passer :

  • la catégorie A1, accessible dès l’âge de seize ans, permet la conduite d’une motocyclette de 125 cm3 et 11 kW de puissance au plus, ayant un rapport poids/puissance ne dépassant pas 0,1 kW par kilogramme ;
  • la catégorie A2, pour les plus de dix-huit ans, permet la conduite d’un véhicule de 35 kW de puissance au plus, ayant un rapport poids/puissance ne dépassant pas 0,2 kW par kg ;
  • la catégorie A ouvre, quant à elle, les portes des plus puissants véhicules aux plus de vingt-quatre ans ainsi qu’aux titulaires du permis A1 depuis au moins deux ans. Cette dernière réglementation pourrait cependant être appelée à évoluer, un projet de décret prévoyant le passage obligé par la catégorie A2 (y compris pour les plus de vingt-quatre ans).

 

Les cas sans permis spécifique moto

Par exception aux règles évoquées, il est possible de conduire (sur le territoire national) :

  • Un cyclomoteur jusqu’à 50 cm3. Le permis B (permis auto) est suffisant, voire inutile pour ceux nés avant le 1er janvier 1988 ou disposant du permis AM (ex-Brevet de Sécurité Routière).
  • Un deux-roues léger jusqu’à 125 cm3. Le permis B doit être détenu depuis au moins deux ans, à condition d’avoir suivi une formation pratique (de 7 h) ou de pouvoir justifier d’une pratique de la conduite d’une motocyclette légère ou d’un tricycle (de plus de 50 cm3 ou de vitesse maximale supérieure d’origine à 45 km/h), dans la période des cinq années précédant le 1er janvier 2011. Concernant le passage des épreuves, il est intéressant de noter que l’obtention d’une catégorie de permis depuis cinq ans ou moins, dispense du passage de l’épreuve théorique.

 

Liste des équipements moto obligatoires

  • Le casque

Il doit être homologué et attaché, tant par le conducteur que par le passager. En plus du caractère évident sécuritaire, le non-port du casque est puni par une amende de 135 € et une perte de 3 points du permis si l’infraction est commise par le conducteur.

 

  • Le gilet de haute visibilité

Le conducteur doit disposer à proximité d’un gilet réfléchissant pour pouvoir l’enfiler en cas d’urgence (immobilisation du véhicule en cas de panne). À défaut, l’amende est de 11 € (135 € pour le non-port en situation).

 

  • L’éthylotest

À l’exclusion des conducteurs de cyclomoteur, le conducteur doit justifier de la possession d’un éthylotest (non usagé si c’est un jetable), disponible immédiatement. Toutefois, l’absence de possession d’un éthylotest n’est pas verbalisable.

 

Été, hiver : des garanties d’assurances selon les saisons

Si les saisons chaudes sont propices aux escapades à moto, quand arrivent les saisons froides, les conditions climatiques rendent cette conduite moins attrayante et vous incitent à son immobilisation.

Ainsi, les assureurs peuvent vous proposer, pour ces périodes, de suspendre les différentes garanties souscrites. Il est bien entendu qu’en choisissant une telle formule, vous devez demeurer assuré au titre de la garantie responsabilité civile minimum, qui est obligatoire.

 

Quelles sont les règles de circulation ?

  • Les feux

Vous devez circuler de jour avec les feux de croisement allumés, sinon vous risquez une amende forfaitaire de 35 €.

 

  • La plaque d’immatriculation

Votre véhicule doit être équipé d’une plaque d’immatriculation, jaune ou blanche, fixée en évidence à l’arrière. Elle doit être inamovible et mesurer 21 x 13 cm (format unique obligatoire depuis le 18/02/2015). Les véhicules qui disposent déjà de plaques n’ont pas à les changer sachant que depuis 2009, deux formats prévalaient : 14 x 12 cm pour les cyclomoteurs et 17 x 13 cm ou 21 x 13 cm pour les motocyclettes. En cas de non-respect, l’amende forfaitaire est de 135 €.

 

  • Le contrôle technique

Il n’est pas obligatoire à l’heure actuelle. Bien que la question soit régulièrement évoquée et discutée, aucune décision n’a pour le moment été adoptée pour sa mise en place.

*****

logo Automobile Club Association

Retrouvez plus d'informations et des conseils pratiques sur le site de notre partenaire www.automobile-club.org et sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et YouTube

Tél. 09 70 40 11 11

Partager cet article
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
142 733 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !