Peugeot 208 et 2008. La prochaine génération uniquement en électrique

voir les photos
futures peugeot 208 et 2008 100% electrique 2025
Peugeot travaille sur la prochaine génération des 208 et 2008, qui ne sera qu'électrique.

Dans une interview, Jean-Philippe Imparato a confirmé que la prochaine génération de la citadine 208 et du SUV 2008, programmée pour 2025, ne serait développée qu'en version 100 % électrique. Une démarche qui fait aussi son chemin chez Renault ou Volkswagen.

Lancés respectivement en octobre 2019 et janvier 2020, les Peugeot 208 et 2008 font un véritable carton. Mais, selon nos sources, le constructeur a déjà amorcé depuis quelques mois le programme pour leurs remplaçants. Avec comme choix fort de ne retenir que l’électrique. C'est ce qu’a confirmé Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot, dans une interview à nos confrères anglais d’AutoExpress : « Le segment B et le segment B-SUV de prochaine génération après les 208 et 2008 seront composés de véhicules entièrement électriques. » Il justifie cette orientation par le succès grandissant des e-208 et e-2008.

À LIRE. Nouvelles Peugeot. Le calendrier secret jusqu'en 2024-2025

S’il se confirme sur la première, ce n’est pas le cas en France pour le second, qui ne représente que 7 % des ventes. Depuis le début de l’année, Peugeot a mis l’accent sur l’e-2008 pour faire décoller ses ventes. Il offre ainsi le Mobility Pass, qui permet aux acheteurs de bénéficier d’un véhicule thermique 30 jours par an. Cette décision tient aussi au cadre réglementaire, puisqu'en 2030 l’Europe souhaiterait réduire les émissions de CO2 non pas de 37,5 % comme prévu, mais de 50 %. Les constructeurs doivent par conséquent accélérer sur les véhicules électriques et les rendre accessibles. Volkswagen a déjà annoncé les ID.1 et ID.2 pour 2025 (équivalents électriques des Polo et T-Cross), alors que Renault lancera la R5 Electric en 2023 et un crossover en 2025, qui prendrait la suite de la Zoe.


Plusieurs versions pour la future e-208 ?

citroen e-C3 2023
La nouvelle Citroën C3 (ici dans sa version indienne) jouera la carte de la démocratisation de l'électrique.

L’actuel Peugeot e-208 n’est disponible qu’en 136 ch avec une batterie de 50 kWh. En 2025, sa remplaçante pourrait proposer des versions moins puissantes afin de démocratiser l’électrique. Elle disposera du nouveau moteur Nidec (fabriqué par PSA et inauguré par le futur e-3008), ainsi que d’une batterie à la chimie plus performante. On sait que la future e-C3 (CC 21 en 2023) bénéficiera de deux versions Eco avec des moteurs et des batteries moins puissantes. Ces dernières seront fournies par le chinois Svolt, qui va implanter une usine en Allemagne.


Tout le monde en électrique ?

Cette décision pose tout de même une question : les clients Peugeot rouleront-ils obligatoirement en électrique ? Une chose est sûre, Peugeot ne remplacera pas la 108 au terme de sa carrière fin 2021 car son électrification est trop coûteuse, selon Jean-Philippe Imparato. Elle sera substituée par les 208 Access et Like en entrée de gamme. Au-delà de 2025, ces dernières pourraient éventuellement faire des prolongations ou un autre modèle s’invitera dans la gamme. Opel est aussi dans le même cas de figure que Peugeot avec la Corsa. Selon nos informations, le constructeur allemand envisage un modèle économique développé sur la plate-forme CMP simplifiée de la future Citroën C3. Une base technique qui servira aussi à la nouvelle citadine polyvalente de Fiat, préfigurée par le concept Centoventi, et qui prendra la suite de la Panda. Avec la naissance de Stellantis, le dossier des véhicules citadins est en cours de réflexion car chacun des constructeurs du groupe (Citroën, Fiat, Opel et Peugeot) devra défendre ses plates-bandes.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
ChristophedeN

@Docky "qui ne balance pas de particules en ville", sauf que c'est faux. download=true (télécharge un PDF) Cette étude récente confirme une étude de 2016 selon lesquelles une voiture électrique plus lourde de 300 kg n’émet pas moins de particules qu’une voiture thermique. Le gain potentiel provenant du freinage régénératif étant soumis à certaines conditions.

Docky

Mon dieu, que va devenir le maréchal ferrant, le vendeur d'avoine. Grrr, j'enrage d'avoir une voiture qui va moins me coûter en entretien, silencieuse et qui ne balance pas de particules en ville. Car tous les jours, je fais 200km et je me prends pour Sébastien Loeb. Pour info, ni écolo, ni bobo, juste attentif et curieux

Landais

! On a trouvé suffisamment d’électricité pour chauffer tous les bâtiments et pour charger toutes ces voitures en particulier durant les périodes froides !!! C’est sans doute grâce au réchauffement climatique ☹️ Décidément : de plus en plus d’incompétents aux commandes Et puis : bravo, tous les français ont gagné au loto pour s’offrir des voitures aussi chères

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 2008
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 208