Peugeot 208 PSE (2023). La GTi électrique arrivera sur la 208 restylée

voir les photos
illustration Peugeot 208 PSE 2023
Ce n'est pas un secret, Peugeot donnera une suite à la saga 208 GTi. Mais cette version PSE 100 % électrique se fait attendre. Elle arrivera en 2023, en même temps que la 208 restylée.

Alors que la Peugeot 508 PSE ouvre une nouvelle page dans l'histoire de la marque, la première sportive électrique se fait désirer. Elle sera lancée en 2023, parallèlement à la commercialisation de la version restylée de la 208. Une rivale pour la future petite sportive d'Alpine.

Observateurs, clients, médias…, les spéculations sur la future gamme PSE vont bon train. Jusqu’à son départ chez Alfa Romeo en janvier dernier, Jean-Philippe Imparato s’amusait à dire que tous les modèles de la gamme pouvaient revendiquer le label PSE. Une communication astucieuse qui lui permettait de défendre les projets PSE auprès de Carlos Tavares, patron de Stellantis. Mais seul ce dernier a droit de vie ou de mort sur un projet, avec comme juge de paix la rentabilité. À l’occasion d’un entretien accordé au mois de janvier, l’ex-patron de Peugeot a confirmé que le succès de la 508 PSE conditionnait l’avenir des futures PSE. Ajoutant que la prochaine PSE arriverait sur un véhicule lors de sa mi-vie.

illustration Peugeot 308 PSE
La Peugeot 308 PSE que nous avons imaginé
illustration Peugeot P54
Le Crossover Peugeot P54 qui complètera la gamme 308 en 2022.

En revanche, la déclinaison sportive de la future 308 n'est pas une priorité, contrairement à sa version 100 % électrique. Le 308 crossover (P54) serait au regard de son look musclé un candidat idéal.

À LIRE.


À l’occasion du restylage de la 208

illustration peugeot 208 PSE électrique 2023
La Peugeot 208 PSE arborera le museau de la Peugeot 208 restylée.

Le véhicule en question est l’actuelle 208, dont le restylage est programmé pour 2023. Outre l’arrivée du nouveau logo, la mise à jour technologique (évolution du i-cockpit) et technique (lancement de l’hybridation légère), la gamme 208 s’enrichira d’une version PSE qui se fait désirer.

illustration Peugeot 208 restylée et non restylée
En 2023, la Peugeot 208 passera par la case restylage. C'est sur la base de la 208 restylée que sera développée la Peugeot 208 PSE

A LIRE. Peugeot 208 tous les secrets du restylage de 2023

Ce sera la première sportive électrique de l’histoire du constructeur à être mise au point par les ingénieurs de Peugeot Sport. Leur patron, François Wales, nous confiait début 2020 qu’elle serait plus performante que la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport. Du moins en termes de couple, et non de puissance, afin d’offrir de vives accélérations. Toujours pour des questions de coûts, la 208 PSE s’appuiera sur le moteur de la e-208 (136 ch), dont la puissance sera revue à la hausse. Mais le défi est de loger davantage d'accus sous la carrosserie. La solution retenue est d’utiliser une partie du coffre, alors qu’une évolution de la chimie de la batterie CATL améliorera sa capacité au-delà des 50 kWh. Parallèlement, Opel lancera une version OPC de la Corsa, histoire de rentabiliser les coûts de développement. Mais la plus grande rivale de la 208 PSE sera à chercher du côté d’Alpine, qui réfléchit à une petite sportive électrique basée sur la plate-forme CMF-B EV de la Renault Five.

À LIRE AUSSI. 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (7)
kriss50

C’est surtout le prix et la non polyvalence qui sont consternants ... moi j’ai une 208 git qui me sert dans la vie de tous les jours pour aller au boulot, le week end pour rigoler un peu sur route ouverte et pour porter l’herbe à la déchèterie (merci le crochet d’attelage) et en été pour partir en vacance en corse... bref ça fait tout pour pas cher... ce truc là, ça va faire pas grand chose pour très cher !!! Comme je le disais dans un post précédent : le sport, que ça, et pour les plus riches !!!

sprinteur

Il n'y a pas que le poids dans les sensations d'un véhicule, les électriques ont un centre de gravité très bas parce que le supplément de poids est dans le plancher. Avec des ingénieurs trans roulants compétents (Peugeot/Stellantis est soupçonné d'avoir ça en magasin), on peut obtenir un comportement "kart" plaisant malgré le poids supplémentaire.

VotrePseudo

Quel poids annoncé, pour cette "sportive" à piles? on frémit d'avance de l'agilité dans les virages serrés, pourtant un des plaisirs promis par une vraie GTI. Quant au succès de la 508 PSE pour avaliser les futures PSE... sans la remettre en cause, vu son prix on peut déjà en avoir une idée. Déjà que la version thermique ne court pas les rues...

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 208