Peugeot 3008 1.6 VTI Premium : Trop court
habillage
banniere_haut

Peugeot 3008 1.6 VTI Premium : Trop court

Le nouveau Peugeot 3008 multiplie les innovations technologiques, mais il faut mettre le prix pour avoir droit à ces équipements.

Publié le Mis à jour le
  • Essence- 120 ch
  • Malus de 200 €
  • Disponible
  • 22 750 €  
 
 
Peugeot 3008 1.6 VTI Premium - YPEn plus de son concept original, qui mélange les univers du monospace, du break et du 4 x 4 (pour le dessin), le nouveau 3008 multiplie les innovations techniques : affichage tête haute, suspension arrière à contrôle de roulis et antidérapage intelligent Grip Control.
 
Mais pour avoir le droit à ces équipements, il faut viser les finitions hautes, les options ou les grosses motorisations Donc la facture flirte vite avec les 30 000 €.
 
Pour les budgets plus serrés, un retour vers le milieu de gamme et un moteur à essence est nécessaire. Comme cette version 1.6 VTi Premium à moins de 23 000 €. A ce tarif, on conserve les bonnes manières de cet original Peugeot finition agréable, espace intérieur confortable et aménagement pratique de la cellule arrière.
 
Dans son gabarit de 4,36 m( 8 cm plus long qu'une 308), le 3008 offre à la fois des prestations familiales très correctes, tout en faisant plaisir au conducteur grâce à un poste de conduite ludique et à un comportement qui favorise le dynamisme.
 
 
 
Tout doux en ville
Hélas, la motorisation à essence de 120 ch ressemble trop à une erreur de casting sur ce véhicule lourd (1 399 kg). Les relances sont à la peine, le moteur est bruyant quand on le cravache (c'est-à-dire souvent pour garder du rythme sur la route) et la consommation est rapidement dissuasive (10 l aux 100 km en usage courant).
 
Ces performances cantonnent le 3008 à un usage urbain et périurbain, où la douceur de conduite reprend le dessus. Pour plus de polyvalence, il faut opter pour le HDi 110 ch (+2 250 €). S'il ne lui donne pas des ailes, il évite le sentiment d'être sous motorisée et la consommation est ainsi davantage maîtrisée.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours