Vous êtes ici :

Peugeot 3008. Une version R Hybrid de 300 ch en 2019

Peugeot 3008 R HYbrid 300 ch 2019 vue arrière
Peugeot profitera du restylage du 3008 à l'automne 2019 pour lancer une version musclée de 300 ch qui aura la particularité d'utiliser un système hybride rechargeable.

Annoncée par L'argus.fr au mois d'octobre 2016, la version sportive du 3008 a été confirmée par Laurent Blanchet, responsable produit chez Peugeot. Ce 3008 R Hybrid sera animé par un système hybride rechargeable de 300 ch dès l'automne 2019, date à laquelle le SUV sochalien sera restylé.

En octobre 2016, nous vous révélions que le 3008 étofferait son catalogue de deux nouvelles versions sportives. Pour la première, il s’agit de la livrée GT qui n’existe aujourd’hui qu’en version diesel 2.0 BlueHDi 180 (lire notre essai). Elle devrait aussi se décliner en essence avec le 1.6 THP de 225 ch courant 2018.


La suite logique

Peugeot 3008 R HYbrid 300 ch 2019

Mais le constructeur a aussi prévu une déclinaison plus radicale de son SUV comme Seat s’apprête à la faire en 2018 avec l’Ateca Cupra de
300 ch. Une puissance qui sera plus ou moins la même pour ce 3008 survitaminé qui ne s’appellera pas GTi selon Laurent Blanchet, interrogé par nos confrères d’Autoexpress.

En toute logique, cette version devrait se voir apposer le logo R HYbrid. Peugeot en a largement fait la promotion depuis la présentation de la
308 R HYbrid en avril 2015, puis celle du concept L500 en mai 2016.


300 ch et 4x4

 

Néanmoins, l’architecture hybride rechargeable retenue pour le 3008 sera différente (notamment au niveau de l’implantation du moteur électrique sur la boîte de vitesses) de celle développée par Peugeot Sport sur le concept 308 R HYbrid.

schéma technique système hybride rechargeable PHEV Peugeot 3008 R HYbrid 300 ch 2019
Schéma technique du système hybride rechargeable 300 ch

Le système se compose d’un moteur 1.6 THP de 200 ch associé à deux moteurs électriques de 80 KW chacun. Le premier est pris en sandwich entre le bloc thermique et la boîte automatique à 8 rapports EAT8. Le second est installé sur le train arrière spécifique, ce qui permettra d’obtenir une transmission à quatre roues motrices. Logée sous la banquette arrière, la batterie (d’un poids de 120 kg) développe une puissance de 13 kW.  Elle offrira une autonomie d’environ 60 km en 100% électrique.

Le Peugeot 3008 n’aura pas la primeur de cette architecture puisque la version sportive du DS 7 Crossback, baptisée E-Tense et attendue au printemps 2019, présentera les mêmes caractéristiques. Le 3008 R HYbrid sera lancé à l’automne suivant à l’occasion du restylage du modèle qui interviendra pile trois ans après son lancement.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
amicaljm

Comme d'habitude chez les journalistes, le rédacteur ne connaît pas la différence entre kW, unité de puissance, et kWh, quantité d'énergie. Il se noie encore plus en précisant que la batterie "développe une puissance de 13 kW" Non Monsieur, en réalité la batterie a une réserve d'énergie de 13 kWh, retournez au lycée, ce n'est pas du tout la même chose Et d'ailleurs c'est très peu

doy

Je veux pareil, mais sur une 308 !!! Pas forcément la version extrême de 500ch qu'on avait vu (et qui m'aurait tout de même tenté), mais clairement, une 308 II hybride rechargeable, je suis presque sûr que je craquerais dessus.

shooby136

le poids de la chaîne de traction (moteur thermique + moteur électrique + batteries) est-il compatible avec la notion de véhicule sportif ... a fortiori si ledit véhicule sportif est un véhicule haut perché comme un SUV ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008