Peugeot 308 SW (2021). Encore mieux qu'avant ?

voir les photos
Peugeot 308 SW ancienne nouvelle
La nouvelle Peugeot 308 SW affronte sa devancière.

Peugeot sort la troisième génération de sa 308 SW. Après vous avoir présenté le break, la rédaction de L'argus l'oppose à son aîné. Entre les deux modèles, sept ans se sont écoulés. Look, moteur, modularité..., la nouvelle version a-t-elle vraiment largué l'ancienne ? Le match en vidéo !

Chez Peugeot, l’année 2021 a été marquée par le renouvellement d’un best-seller : la 308. La berline de troisième génération s’est profondément renouvelée pour désormais rivaliser avec les modèles premium allemands. Des concurrentes qui se déclinent sous différentes carrosseries, excepté en break bête et méchant ! La raison ? Cette variante à coffre ne représente que 5 % des ventes en Europe. Un marché de niche mais qui a son lot d’adeptes, en particulier en Allemagne et en Italie. La rédaction de L’argus, qui vous a déjà présenté la nouvelle génération du break en vidéo, vous propose cette fois un match avec l’ancienne génération.

Le match du style

Attaquons tout de suite ce duel en parlant de… la poupe ! Peugeot offre donc à sa 308 un volume de chargement supplémentaire. La troisième itération du modèle, depuis le lancement de la compacte en 2007, marque une rupture dans le style. Adieux lignes consensuelles et rondouillardes.  La 308 SW III s’offre des courbes athlétiques. Son profil est plus dynamique avec une lunette arrière très inclinée et un long becquet. Les feux très imposants ont été remplacés par des blocs à LED affinés. Ces derniers arborent d’ailleurs une petite coquetterie avec une signature lumineuse en diagonale, l’apanage des versions les plus chic (GT et GT Pack).

Peugeot 308 SW ancienne nouvelle arrière
Entre ces deux Peugeot 308 SW, la philosophie n'est plus la même.

Comme pour la berline, les designers ont particulièrement soigné l’aérodynamique avec des flancs creusés. En bas de la lunette arrière, au-dessus du nouveau blason, apparaît un petit spoiler. Au même titre que le diffuseur, il permet de mieux canaliser le flux d’air. Qui dit coefficient de traînée réduit, dit conso améliorée ! Les plus attentifs auront remarqué que le bandeau noir présent entre les feux sur la berline a ici disparu.

 

Un volume de coffre plus grand ?

peugeot 308 SW 2021 coffre
Le volume de coffre de la 308 SW III est de 608 litres. Sur les versions PHEV, il perd 10 % de sa capacité.
peugeot 308 SW 2017 coffre
Le coffre de la 308 SW II fait valoir un volume de chargement de
610 litres.

On se bonifie avec le temps… c’est ce que dit l’adage ! Est-ce que cela se vérifie ici ? Oui et non. Si la 308 SW de troisième génération profite d’un hayon électrique, l’ouverture est moins généreuse que sur l’ancien break (– 4 cm). La capacité d’emport a légèrement diminué sur la nouvelle venue, passant de 610 à 608 litres banquette en place, et de 1 660 à 1 634 litres une fois les dossiers rabattus.

peugeot 308 SW 2021 banquette rabattues
Une fois tous les dossiers rabattus, le volume atteint 1 634 litres. C'est un peu moins bien que par le passé.
peugeot 308 SW 2017 volume maxi chargement
Le volume de la 308 SW II montait
à 1660 litres une fois les banquettes rabattues.

Les dossiers, justement, sont désormais fractionnables selon le ratio 40-20-40 (2/3 – 1/3 précédemment). À noter que les versions hybrides rechargeables se trouvent moins bien pourvues avec un coffre encore raboté de 10 %. Si la 308 III est 5 cm plus longue que sa devancière (4,64 m), l’empattement n’a pas évolué d’un centimètre (2,73 m). Soulignons aussi que les deux modèles possèdent un plancher modulable et parfaitement plat. L’ancienne 308 reçoit des rails dans le coffre pour optimiser le chargement, ce dont ne profite pas la nouveauté du moment.

  Peugeot
308 SW II
Peugeot
308 SW III
Dimensions
L x l x h (m) 4,59 x 1,80 x 1,47 4,64 x 1,85 x 1,44
Empattement (m) 2,73 2,73
Coffre
Volume (l) 610 608
Volume max (l) 1 660 1 634
Hauteur de seuil (cm) 60 60
Hauteur sous tablette (cm) 50 49
Hauteur intérieur (cm) 72 68
Largeur passage roue/max. (cm) 106/126 104/127
Profondeur 5 places/banquette pliée (cm) 107/190 103/200
Ouverture hauteur/largeur (cm) 84 /108 80/108


Et aux places arrière ?

La 308 SW III est moins généreuse pour les bagages, mais les passagers sont-ils mieux lotis ? L’habitabilité n’évolue guère. Les voyageurs sont toujours aussi confortablement installés. Malgré la ligne de toit un peu plus plongeante, qui requiert davantage de souplesse pour prendre place sur la banquette, la garde au toit est correcte.

peugeot 308 SW 2021 habitabilité
L'habitabilité n'a pas évolué. Seul le toit panoramique a disparu au profit d'un toit ouvrant.
peugeot 308 SW 2017 toit panoramique
La Peugeot 308 SW II proposait un toit panoramique qui baignait l'habitacle de lumière.

L’espace aux jambes est généreux. Seule la longueur d’assise est un peu courte. Les cuisses semblent moins bien tenues. L’ambiance dans la nouvelle venue est peut-être plus chic avec ce ciel de pavillon noir, mais l’on s’y sent plus à l’étroit. La 308 Break II disposait pour sa part d’un immense toit panoramique, qui baignait l’habitacle de lumière. Bien agréable. En revanche, les passagers ne profitaient pas d’un réglage de la ventilation, ce qui est désormais proposé. Il y a même deux prises USB-C à disposition pour recharger ses appareils électroniques, les enfants apprécieront.
 

Un conducteur choyé…

Peugeot 308 SW 2021 planche de bord
La planche de bord de la 308 SW a été entièrement redessinée. On retrouve les même équipements que dans la berline.

Passons à présent au poste de conduite. Entre ces deux 308 SW, c’est le jour et la nuit. L’ancienne génération arborait une planche de bord cossue et épurée avec un écran multimédia tactile de 7 pouces au centre et des compteurs numériques. Le nouveau break, dans ses finitions les plus hautes, gagne notamment un écran central plus grand : il mesure 10 pouces. Juste en-dessous, on découvre une réglette de raccourcis personnalisables à souhait. Du plus bel effet ! Au volant, le conducteur est épaulé par davantage d’aides à la conduite.

peugeot 308 SW 2017 planche de bord
La planche de bord est flatteuse. Les matériaux sont agréables au toucher.

La 308 SW II n’avait pas droit au régulateur adaptatif avec fonction Stop & Go ou au système de changement de voie semi-automatique. La nouvelle, oui ! Elle bénéficie aussi de prises USB-C et d’un chargeur à induction, ce que sa devancière ne proposait pas. Le seul point commun entre ces deux modèles, c’est le bouton rond de la radio. Lui, traverse les âges sans prendre une ride !
 

Une offre moteur renouvelée

peugeot 308 SW prix nouvelle
La Peugeot 308 SW III est proposée en essence, diesel et PHEV. Le ticket d'entrée est fixé à 25 800 €.

Révolution sous le capot de la 308 SW ! Le break d’ancienne génération ne possédait plus que trois moteurs à la fin de sa carrière. Le nouveau venu propose cinq variantes : deux essence de 110 et 130 ch, un diesel de 130 ch et deux hybrides rechargeables de 180 et 225 ch. En revanche, il ne profitera pas de dérivé 100 % électrique, à l’inverse de la berline. Côté tarifs, les motorisations thermiques classiques de la 308 SW sont facturées 1 000 € de plus que sur la berline. À motorisation équivalente et niveau d’équipement quasi comparable, le delta de prix entre la nouvelle et l’ancienne 308 Break se limite à 250 € en diesel et à 200 € en essence. Le ticket d’entrée est désormais fixé à 25 800 €. Les versions PHEV sont proposées à partir de 37 800 €. Le lancement de la 308 SW doit intervenir début 2022. Le modèle ne sera plus assemblé sur les chaînes de l’usine de Sochaux, mais sur celles de Mulhouse.

À LIRE. Le nouveau break Peugeot 308 face à ses rivaux

 

Bilan 308 SW : pas forcément mieux qu’avant !

peugeot 308 SW 2021
La nouvelle 308 SW est la troisième itération du modèle depuis le lancement de la compacte en 2007.
peugeot 308 SW 2017 avant
La Peugeot 308 SW de deuxième génération a été lancée en 2014 et restylée en 2017.

La 308 Break s’est modernisée, tant dans sa ligne que dans ses équipements et motorisations. En revanche, c'est le statu quo entre les deux générations du point de vue de l'habitabilité et du volume de chargement. La « mamie » reste plus logeable si l’on se réfère aux données de la fiche technique. Elle propose également un comportement un peu plus dynamique, puisque Peugeot a décidé d'orienter ses modèles vers davantage de confort. Bref, la 308 SW II a encore de beaux restes. 

À LIRE. Essai Peugeot 308 SW (2022). Au volant d'un prototype du break

Remerciements au domaine de Grand Maison, à Villepreux (78).

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Tesener

"sans pour autant faire un bruit de tracteur et puer": hum, il y a longtemps que "le réaliste" n'a pas rouler dans un diesel moderne... Quant à la "nouvelle" 308, chacun ses goûts, mais personnellement je trouve les styles de PSA de plus en plus agressifs et torturés, y compris l’intérieur 'le style Manga, oui c'est bien ça), et l'abondance des prestations nouvelles dont la moitié de sert à rien et l'autre fonctionne mal n'a rien de réjouissant, mais ce n'est hélas pas propre à PSA.

Le Realiste

Je ne comprends pas pourquoi peugeot persiste à encore proposer une version diesel alors que ce carburant va bientot être banni de nombreuses villes en attendant son interdiction plus large car ceux qui en achèteront encore ne pourront plus les revendre dans quelques années ou en les brandant largement ( à moins de les envoyer en Afrique....sic...) il aurait été plus malin et avisé pour le constructeur de proposer une offre au super-éthanol qui revient au final moins cher que le diesel sans pour autant faire un bruit de tracteur et puer.........

BONNIN

Depuis quelques temps il n'y en a que pour Peugeot. C'est mieux que ne parler que des allemandes. Pour les Peugeots, elles avaient un assez beau "look". Je dis seulement assez beau. Malheureusement, les designers à cours d'idées ne font que tenter de décliner les lignes de "DS", mais en modèle "hideux". Ils ne peuvent pas se départir de ces calandres style "grande gueule", et maintenant ils penchent pour le style "Manga". C'est assez désolant. Le beau, le séduisant n'a plus court, c'est comme ne mode ou en architecture, le médiocre est devenu la ligne directrice.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 308