Peugeot 308 SW (2022). Tout savoir sur le break compact
habillage
banniere_haut

Peugeot 308 SW (2022). Tout savoir sur le break compact

Début 2022, la troisième génération de la Peugeot 308 SW (P52) sera commercialisée. Successeur légitime d'une longue lignée de breaks compacts ? Cette rivale de la Volkswagen Golf SW, dont L'argus vous livre aujourd'hui les lignes définitives, a un temps été remise en question.

Publié le Mis à jour le

Présentée officiellement à l'automne 2021, la Peugeot 308 SW de troisième génération (programme interne P52) sera commercialisée début 2022.

Didier Ric

[Mis à jour le 13/07/2021] Peugeot a officiellement révélé sa nouvelle 308 SW. Ce break se veut plus habitable et plus modulable qu'auparavant, et affiche un style très personnel, notamment dans sa partie arrière. L'argus a également pu prendre le volant de prototypes de l'auto sur les petites routes d'Alsace, près de Mulhouse (Haut-Rhin), nouveau fief de la 308.

A LIRE. 

Sur le hayon, le bandeau a laissé sa place au nouveau logo ainsi qu'à un léger béquet.

***

La future Peugeot 308 SW aurait pu ne pas voir le jour ! Nous vous en parlions dès le mois d’avril dernier. La direction de Peugeot a un temps hésitée avant de donner le feu vert pour l'industrialisation du projet P52, autrement dit, la Peugeot 308 SW de troisième génération. Elle sera dévoilée officiellement en juin 2021, puis arrivera dans les concessions de la marque au lion début 2022.

A LIRE. Peugeot 308 (2021). Infos, moteurs, prix... de la nouvelle Lionne

A qui la faute ? Aux SUV bien sûr et tout particulièrement au troisième opus du Peugeot 3008 (code interne P64) prévu pour 2023. Le SUV star  se voudra à l'avenir nettement plus familial que le modèle actuel qui vient d’être restylé. Un changement de registre et surtout un format plus imposant qui pourraient désorienter une clientèle habituée à la compacité du 3008 actuel. Peugeot a prévu une parade sous la forme d’une carrosserie SUV Coupé (illustration ci-contre ) qui viendra en complément. Vous l’aurez compris, les SUV sont au cœur des préoccupations de la marque au lion. Doit-elle pour autant enterrer ses berlines ? Assurément non.
 

Pavillon fuyant et lunette arrière inclinée caractérisent le break Peugeot 308. Il reprendra de la berline, le bandeaux noir sur le hayon ainsi que son long capot.

Mais alors, à qui la future Peugeot 308 SW doit-elle son salut ? La réponse est simple : à la Peugeot 308 berline (code P51) dont la prochaine génération arborera des proportions particulières. Elle se distinguera de ses concurrentes par un long capot assorti d’une cabine reculée. Une allure racée et dynamique qui n’est pas sans évoquer celle des premières BMW Série 1. Avec une telle inspiratrice, Peugeot a certes valorisé l’apparence de sa berline – son positionnement semi-premium s’en trouvera renforcé – mais revers de la médaille, ses prestations familiales et tout particulièrement son habitabilité aux places arrière seront forcément dégradées par cette architecture singulière. Un arbitrage assumé qui laisse alors de la place pour une silhouette supplémentaire.
 

Un break taillé pour toutes les tribus ?

La Peugeot 308 troisième génération que nous avons illustrée...
...léguera son museau et son bandeau noir à l'arrière à la 308 SW.

C’est là, que la Peugeot 308 SW entre en scène et mise pleinement sur la complémentarité avec la berline. Pour séduire parents, enfants et le cas échéant, transporter confortablement le chien, la Peugeot 308 SW n’ira pas par quatre chemins. Sans surprise, elle reprendra bien évidemment le museau agressif et la partie avant de l’habitacle de la berline et d’autre part, par un porte-à-faux arrière étiré. La recette a fait ses preuves, c’est d’ailleurs celle qu’a adopté la Volkswagen Golf 8 SW. Une rivale majeure dont l’existence, à n’en pas douter, a dû influencer la prise de décision du directoire de Peugeot. Impossible de lui laisser le champ libre !

Lancée en 2014, la Peugeot 308 SW de...
...seconde génération a été restylée en 2017.

Il est encore trop tôt pour chiffrer avec précision le volume de coffre de la future Peugeot 308 SW de 2022. Mais cela devrait rester dans une fourchette comparable avec la soute du modèle actuel : entre 610 litres, en configuration à 5 places et 1 660 litres lorsque les dossiers de la banquette sont rabattus. Comparativement la Peugeot 508 SW n'est pas mieux-disante en 5 places, elle se limite à 530 litres. La grande sœur profite logiquement de son format plus imposant pour reprendre l'avantage banquette replié avec alors une capacité d'emport de 1 780 litres.


Quand l’élégance entre dans la danse

Et pour que la future Peugeot 308 SW trouve pleinement sa place sur le marché européen des breaks compacts, elle ne mise pas uniquement sur sa capacité d’emport. Elle entretient l’exception culturelle tricolore en s’habillant d’un style soigné dont vous nous livrons aujourd’hui les lignes définitives. Oubliez la poupe un peu trop cubique de sa devancière, et sans tomber dans le travers du break de chasse, un esprit qu’elle laisse à sa grande sœur Peugeot 508 SW, la 308 éponyme joue la carte du dynamisme.

La Peugeot 508 SW, c'est la grande soeur...
...elle joue à sa façon les breaks de chasse.

Les stylistes ont, en effet, abaissé la ligne de pavillon et, pour conserver une cohérence sur le profil, ont également incliné la lunette arrière. Il leur a fallu s’accorder avec les ingénieurs aérodynamiciens pour que l’ensemble soit agréable à l’œil tout en aidant à réduire la consommation et les émissions de CO2. Une efficacité sur le plan énergétique qui sera justement relayée par des versions hybrides légères MHEV sur le 1.2 PureTech associé à une nouvelle boîte auto électrifiée. Sans oublier l'hybride rechargeable qui comptera une version inédite.
 

La 308 SW accélère sur l’hybride

Pour faire baisser le ticket d'entrée, la Peugeot 308 SW inaugurera une version de 180 ch qui associera toujours le 1.6 PureTech à la boîte auto électrifiée e-EAT8. Elle sera épaulée par une version forte de 225 ch qui équipe déjà sa grande sœur la Peugeot 508 SW. Une offensive hybride qui complétera une gamme essence sans surprise : moteur à trois cylindres 1.2 PureTech décliné en 110 et 130 ch. Précision importante, ce bloc sera fiabilisé au niveau de la distribution, il aura pris soin de troquer sa courroie contre une chaîne.

Le moteur essence 1.2 PureTech troquera sa courroie de distribution contre une chaîne en 2023
Enfin, le diesel ne passera pas totalement à la trappe, la 308 SW restant une machine pour les gros rouleurs. Ces derniers devront néanmoins se passer des services du moteur 2.0 HDi de 180 ch dont la production s'arrêtera au mois de décembre (sauf sur le 5008 et les utilitaires). Au rayon « gazole », seul le 1.5 BlueHDi de 130 ch sera disponible.

A LIRE. Nouvelle Peugeot 308 (2021). Tout sur ses technologies embarquées
 

Bilan Peugeot 308 SW 

Volumique et esthétique, le break Peugeot 308 SW ne manquera pas d'atouts. Il eût été dommage de se priver de ses services ?

En résumé, la future Peugeot 308 SW ne manquera pas d’atouts pour séduire les familles comme les voyageurs au long cours qui ont besoin de volume. Dans un avenir où l’on ne peut plus miser sur le tout SUV, Peugeot aurait eu tort de se priver de ce break. A l'instar de la berline, produit dans l'usine Peugeot de Mulhouse.

A LIRE. Nouvelles Peugeot. Le calendrier secret jusqu'en 2024

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours