Peugeot 407 : c'est peu, mais mieux...
habillage
banniere_haut

Peugeot 407 : c'est peu, mais mieux...

Alors que la chute de ses ventes est vertigineuse et qu'elle est concurrencée par la Citroën C5, la Renault Laguna, la Ford Mondeo et l'Opel Insignia, la Peugeot entame ses deux dernières années de production avec un léger restylage.

Par Christophe BONNAUD
Publié le

Peugeot 407

Peugeot 407 phase 2

  • Commercialisation en été
  • Restylage
  • Nouveau moteur 2.0 HDi de 140 ch.
  • Prix d'appel de la gamme : 22 000 euros (estimation).

 

Christian Streiff nous avait prévenus : les surprises seront nombreuses et les nouveaux modèles et concepts pléthoriques chez PSA. Ainsi, Peugeot dévoilera-t-il sa 308 CC et son 3008, un SUV compact concurrent du Nissan Qasqhai en octobre au Mondial de Paris. Et Citroën y présentera son petit monospace rival du Renault Modus. Mais le grand patron du groupe français avait également signalé qu'il y aurait très peu de modifications esthétiques sur les modèles existants. Sur ce plan, il n'a pas menti, et la Peugeot 407 est l'un des rares modèles, avec la prochaine Citroën C4 restylée en octobre, a bénéficié d'un petit coup de scalpel pour tenter de surnager dans un segment de marché qui ne cesse de s'éroder.

 

Les trois marques françaises tentent de s'octroyer une petite part de ce gâteau. En France, en 2007, la Peugeot était 10e, loin devant les Renault Laguna (18e) et Citroën C5 (37e). Mais cette dernière a été intégralement et bien renouvelée depuis, alors que la Renault semble avoir trouvé sa vitesse de croisière en repassant 12e au cours des quatre premiers mois de l'année, quand dans le même temps, la Peugeot chutait à la 19e place...

 

Peugeot 407, D.R.Modifications subtiles

Il était donc grand temps que Peugeot s'occupe de sa familiale bien aimée. Ce sera chose faite en juillet avec cette nouvelle génération dévoilée aujourd'hui. Soyons clairs : il ne sera très facile de reconnaître la nouvelle 407 par rapport à l'actuelle. Les modifications esthétiques sont, dixit Peugeot, « subtiles ». Ce qui, traduit en langue de consommateurs, signifie : « inexistantes ou presque ».

Après tout, le style de la Peugeot 407 a été encensé dès son apparition en 2004 et les seuls reproches qu' on pouvait faire à cette berline étaient structurels et impossibles à corriger lors d'un restylage. Parmi ceux-ci, citons son nez « à la Cyrano » (« Mais c'est un roc... ») et sa calandre située un peu bas dans le bouclier. Tout ceci sera remodelé lorsque la 407 cédera sa place tout naturellement à la 408 en 2010. Les proportions de la prochaine familiale de Peugeot seront en effet plus harmonieuses avec un porte-à-faux avant réduit de quelques centimètres, au contraire de l'arrière qui sera allongé.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours