« Plus de 2,5 t » : 53 % d'étrangers Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

« Plus de 2,5 t » : 53 % d'étrangers

Publié le

L'arrivée du nouveau Renault Master n'a pas suffi à inverser un rapport de forces favorable aux constructeurs étrangers depuis trois ans. Son score aurait d'ailleurs pu être plus élevé sans les problèmes de livraison. Cette réussite explique en partie la stagnation des Peugeot Boxer et Citroën Jumper, alors que l'ensemble du segment a grimpé de 14 %.

Observons la quatrième place de l'Iveco Daily, qui réalise un sprint pour sa dernière ligne droite. Une véritable performance, puisqu'il conserve même la tête dans les châssis cabines avec roues jumelées. Appartenant exclusivement à cette dernière catégorie, nous retrouvons le Renault B ou Messenger, le Nissan Eco 100, le Mitsubishi Canter et le Mercedes Vario.

L'autre italien, le Fiat Ducato, poursuit sur sa lancée des années précédentes en s'octroyant la deuxième plus forte hausse du segment, malgré des difficultés de livraison au dernier trimestre de 1998. Avec une progression de 34 %, dans des volumes il est vrai moins importants, le Volkswagen LT affiche la plus belle performance, valorisée encore par la qualité de cette croissance : le taux de pénétration du LT est deux fois plus important dans les châssis à carrosserie que dans les fourgons.

Enfin, l'analyse par groupes révèle un relatif équilibre entre les positions de Renault (Master, Trafic 1400 et Messenger = 24,8 %), PSA (Boxer et Jumper = 21,5 %) et Fiat (Daily et Ducato = 21,7 %).

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...