Pneus hiver : faut-il acheter chinois ?
habillage
banniere_haut

Pneus hiver : faut-il acheter chinois ?

Investir dans quatre pneus hiver n'est pas une dépense anodine. Se diriger vers des enveloppes asiatiques, nettement moins chères, est tentant mais le niveau de sécurité est loin d'être satisfaisant. Démonstration, chiffres à l'appui.

Publié le

Le pneu hiver chinois Infinity n'offre pas un bon niveau de sécurité.

Georges Cousseau

Lors de notre dernier test de pneus hiver (2014-2015), nous avons mesuré un pneu chinois de la marque Infinity, sur sol sec et sol mouillé, dans la dimension 205/55 R16 91H.

A LIRE – Test exclusif : quel est le meilleur pneu hiver 2014-2015 ?


Pas chers mais...

Infinity Inf-049
Infinity Inf-049
Lorsque le Goodyear UltraGrip 9 est vendu en moyenne 86 €, l’Infinity Inf-049 est proposé à 58 €. En s’équipant de quatre pneus, l'économie de 112 € (232 € contre 344 € pour le pneu américain) n'est pas négligeable. Mais la sécurité a un prix.

S’il ne faut pas s’attendre à des miracles et à des performances proches de ceux des leaders du marché, les résultats obtenus par l’Infinity sont pour le moins inquiétants




À LIRE - Le danger des pneus "low cost"



Freinage sur le mouillé de 80 à 0 km/h

Marque Distance (m)
Goodyear UltraGrip 9 33,89
Infinity Inf-049 48,48

La différence est de 14,59 m, un gouffre ! C’est presque la longueur de 4 Renault Clio. Le résultat parle de lui-même, sans commentaire.



Aquaplaning longitudinal

Marque Vitesse (km/h)
Goodyear UltraGrip 9 101,82
Infinity Inf-049 79,72

Les vitesses à laquelle le pneu « décroche » n’ont rien de comparable. Mais la façon dont le pneu perd le contact avec la route a aussi son importance. À l’inverse du Goodyear, progressif, l’Infinity perd brutalement l’adhérence. Dans les faits, cela se traduit par une perte brutale du contrôle du véhicule.


Comportement sur sol mouillé

Marque Temps au tour (min)
Goodyear UltraGrip 9 1,08,72
Infintiy Inf-049 1,11,96

Un test sur circuit est indispensable pour juger les différences entre deux pneus. Un écart d’une demi-seconde est déjà significatif.

Ici, la différence atteint plus de 3 secondes ! Cependant, le chronomètre ne dit pas tout. Au volant, l’Infinity manque cruellement de précision. Son comportement est flou et souffre d’un temps de réponse trop élevé. La motricité est mauvaise, tout comme son grip latéral.

Sur le sec, son comportement flou demeure et il manque de stabilité dans les changements de cap. Enfin, il résiste mal à l’échauffement.


Bilan

En achetant quatre pneus hiver Infinity Inf-049, le gain financier a de quoi se laisser séduire. Mais le jeu n’en vaut clairement pas la chandelle. Le niveau de sécurité de l’enveloppe chinoise est loin d’être satisfaisante.

Un pneu hiver performant nécessite des technologies que les manufacturiers chinois ne maîtrisent pas. Sur ce point, les grandes marques « premium » ont bien plus qu'une longueur d'avance, ce qui justifie aussi l'écart de prix.
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
nicolas.houziaux568 Le 07/01/2015 - 14:16
Même conclusion ici que dans les test fait par l'ADAC / TCS / OAMTC. Avec en +, suivant la taille, les pneus des marques ACHILLES, STAR PERFORMER, COOPER et MATADOR. Seule marque chinoise pas trop mauvaise : GT RADIAL. C'est compréhensible, car si je ne me trompe pas, c'est la seule marque chinoise à être homologué en première monte sur une marque de voiture européenne.
pierre.weenen389 Le 02/01/2015 - 08:29
Bon, moi je suis très satisfait des 4 pneus "Imperial Snow Dragon" que j'ai fait monter sur ma Clio.
marc.voisin38406 Le 27/12/2014 - 12:35
les chinois nous concurrencent grâce à Bruxelles autorisant la mauvaise qualité à être importée et de plus ... les copieurs sortent des produits inférieurs, c'est mathématique et vous avez oublié de faire ressortir que les carcasses GOOD YEAR sont les plus résistantes du monde avec celles de FIRESTONE .
Voir tous les commentaires (3)