Essai Porsche Taycan Cross Turismo : l'aventurier électrique

voir les photos
Porsche taycan cross turismo bleu
La Porsche Taycan Cross Turismo sera disponible à partir de juin 2021. Le tarif débute à 96 454 € et grimpe à 157 774 € pour notre version Turbo.

Le concept Mission E Cross Turismo en avait donné un parfait avant-goût dès 2018. Voici enfin en 2021 sa version de série, la Taycan Cross Turismo à l'essai ici en version Turbo, forte de 625 ch et naturellement 4 roues motrices pour aller crapahuter au volant de ce break baroudeur 100 % électrique.

Voiture à l'essai : Porsche Taycan Cross Turismo Turbo

À partir de
157 774 €
ni bonus
ni malus

Page 1Avis et essai Porsche Taycan Cross Turismo Turbo 2021 

Avec une silhouette digne d’un break de chasse et des qualités utilitaires un peu plus développées, les Porsche dénommées Turismo allient charme et aspects pratiques. La Panamera Sport Turismo a ouvert la voie, suivie cette année par la Taycan Cross Turismo, non seulement plus accueillante (garde au toit et coffre), mais également dotée de capacités techniques lui ouvrant l’accès aux chemins. Une incartade dont est bien incapable la version berline, très typée sportive routière.

Les ingénieurs de Zuffenhausen ont offert à leur nouvelle déclinaison une panoplie technique adéquate. Transmission intégrale, suspension pneumatique adaptative, mode de conduite faible adhérence spécifique « Gravel Mode » et grosse batterie Performance Plus de 93,4 kWh sont de série sur tous les Cross Turismo. Ce modèle est lancé d’emblée en quatre configurations mécaniques : la Taycan 4 Cross Turismo (380 ch), la 4S (490 ch), la Turbo (625 ch, notre version d’essai) et la Turbo S (625 ch mais avec un overboost porté de 680 ch pour la Turbo à 761 ch).

Porsche taycan cross turismo bleu
Avec près de 5 mètres de long, la Taycan Cross Turismo est un grand gabarit.

 

Prix Porsche Taycan Cross Turismo Turbo

Rouler en Porsche Taycan réclame un budget particulièrement important, et voyager en Cross Turismo demande un effort encore plus poussé en l’absence d’une version propulsion en entrée de gamme. L'écart de prix entre les deux carrosseries est de 10 200 € en version de base, mais il est relativisé par la présence en série sur la Cross Turismo des quatre roues motrices, de la suspension adaptative et de la grosse batterie. Toutefois, pour notre modèle Turbo par exemple, la version Cross Turismo est au final à peine plus chère que la berline équivalente, à 157 774 € au lieu de 156 334 €.

À cela il est possible d’ajouter 1 656 € pour le pack Offroad Design, qui améliore les capacités en 4 x 4 et joue sur l’esthétique de l’auto. Les rampes de pavillon (588 €) permettront de fixer un coffre de toit spécifique testé à 200 km/h, le pré-équipement (492 €) pour l’astucieux porte-vélos dédié donnera la possibilité de l’arrimer au bouclier arrière, tandis que le cinquième siège est facturé 480 €.

porte velo porsche taycan cross
Pour être installé, le porte-vélos spécifique implique d'avoir commandé son support dédié dans la configuration de départ de la voiture.

 

Autonomie et temps de recharge

Avec la batterie Performance Plus de 93,4 kWh, l'autonomie WLTP de la version Turbo est comprise entre 395 et 452 km selon la configuration. La consommation mixte officielle (WLTP) est donnée entre 22,6 et 25,9 kWh/100 km, ce qui est un peu en deçà de ce que nous avons pu relever avec une conduite entre routes rapides et autoroutes allemandes avec travaux, limitations à 120 km/h et quelques petites portions permettant des pointes de vitesse : 29,4 kWh/100 km en moyenne, ce qui correspond à 280 km d’autonomie réelle avec le pied un peu lourd.

Tout est question de style de conduite ici, sachant que chaque freinage contribuera sérieusement à regagner de l’énergie, la capacité de régénération ayant même été augmentée récemment sur les Turbo S à 290 kW (+ 20 kW). C'est plus de puissance que ce que ne peut encaisser l’auto à la recharge sur une borne ultrarapide avec 270 kW ! Une valeur énorme permise par la construction sous 800 V. Mais bien rares sont les bornes capable de délivrer une telle puissance, permettant de retrouver 100 km d’autonomie en juste 5,25 min et de passer de 5 à 80 % en 22,5 min. 
 

Au volant

cross turismo habitacle
Ce break électrique accélère de 0 à 100 km/h en 3,3 s !

Prendre le volant de la Porsche Taycan, c’est trouver un monde de sensations assez unique dans le paysage automobile électrique du moment. La position de conduite et l’ambiance sont proches de ce qu’on peut connaître à bord de l’icône maison, la 911. Mais une fois la petite manette de vitesses enclenchée sur la position D, le ressenti est tout autre. Les évolutions à basse vitesse se font dans un silence parfait et, dès que le pied droit se fait plus lourd, notre version Turbo est prompte à délivrer les accélérations démoniaques dont elle a le secret, forte de ses 625 ch (680 ch en mode Overboost pour la fonction Lanch Control qui lui permet de se propulser de 0 à 100 km/h en 3,3 s) et de sa boîte à deux vitesses.

Les accélérations sont accompagnées d’un sifflement des deux moteurs électriques assez présent, que la fonction Electric Sport Sound (504 €) amplifie largement dans une signature sonore sympathique, mais envahissante, qu’on déconnectera vite. Avec juste 25 kg de plus sur la balance (2 320 kg tout de même), cette version garde un juste équilibre. Les réglages de base de la suspension ne sont pas différents de ceux de la berline dans les modes routiers, nous ont assuré les ingénieurs de la marque. La capacité de traction phénoménale, la précision de la direction, le feeling général assurent des sensations vraiment très plaisantes. Il faut juste de souvenir de sa masse importante au moment du freinage hallucinant, aidé par sa capacité de régénération record.

turbo cross turismo
Malgré un niveau de performances époustouflant, la Cross Turismo ménage les vertèbres de ses occupants grâce à sa suspension pneumatique adaptative.

Capable de tous les rythmes, la Cross Turismo Turbo est également très agréable en ville ou en conduite très souple, bénéficiant d’un excellent niveau de confort qui, étonnamment, n’est pas vraiment mis à mal dans les modes les plus sportifs, jusqu’au Sport Plus. On peut remercier ici la suspension pneumatique adaptative de série. Mais le break Taycan ne brille pas seulement sur route, ses relances phénoménales à haute vitesse sont stupéfiantes sur autoroute allemande, où il est très facile de se rapprocher de la vitesse maxi de 250 km/h. Et cela ne l’empêche pas de se sentir aussi à l’aise sur des chaussées non pavées. Il suffit de passer en mode Gravel, actif jusqu’à 120 km/h, largement de quoi assurer des évolutions sur piste, rocaille et même des portions assez boueuses. Nous avons pu le vérifier avec un modèle 4S sur un parcours d’essai ménagé dans une ancienne carrière, où il s’est très bien débrouillé malgré ses pneus été de série.

Porsche taycan cross turismo off road
La capacité de traction est impressionnante, même avec une monte pneumatique routière normale.

C’est la gestion très fine de la traction et le couple ultra généreux et toujours immédiatement présent qui permettent cette efficacité, avec un blocage virtuel de différentiel central et des réglages spécifiques de la suspension pneumatique active, de l’ESP et du torque vectoring. Pas question de franchissement ou de conditions extrêmes bien sûr, mais la rehausse de la garde au sol de 20 mm en mode Normal autorise déjà plus de « prise de risque ». Elle peut monter de 10 mm supplémentaires en mode Gravel et de 20 mm encore une fois la position Lift actionnée (pour des évolutions à basse vitesse uniquement), permettant d’atteindre 179 mm maxi en version Turbo. La gestion de la garde au sol est soumise à un algorithme complexe qui la fait varier en fonction de très nombreux critères afin de garantir plus d’efficacité et de protection au châssis de l’auto. Les versions équipées du pack Offroad Design ont une gestion différente avec une position standard encore 10 mm plus élevée et elles se reconnaissent à leurs ailettes garnissant les bas de caisse (ce n’était pas le cas de notre version d’essai).

 

Dans l’habitacle

taycan cross turismo planche de bord
Si la planche de bord est identique à celle de la berline Taycan, on note juste quelques spécificités dans les affichages, comme l'ajout du mode Gravel. Un ensemble toujours élégant et technologique avec une ergonomie très bien pensée, mais qui demande un petit temps d'apprentissage.

 

taycan cross turismo coffre
Le coffre est assez accessible, et son volume gagne 39 litres pour atteindre 405 litres sous sa tablette rigide en deux parties. Celle-ci peut être rangée derrière les dossiers pour plus de hauteur de chargement.
cross turismo volume interieur
La banquette arrière se rabat par tiers et forme un plancher plat, avec un volume maximal de 1 212 litres (plus de 400 litres de gagnés face à la berline), de quoi prendre au sérieux son rôle de break sportif.
taycan cross place arriere
Les passagers arrière sont encore plus à l'aise que dans la berline grâce à une garde au toit en hausse de 47 millimètres. Ainsi un adulte de 1,90 m est-il parfaitement assis.
taycan turismo coffre avant
Sous le capot avant, le précieux petit coffre supplémentaire offre un volume de 84 litres. De quoi loger un sac de week-end souple ou des affaires de sport.


Concurrence

Si la berline Taycan est en manque de concurrents (mis à part la Tesla Model S naturellement) pour le moment, cette version un peu plus typée loisirs voit certains modèles arriver qui entreront peut-être dans la « shopping list » des acquéreurs potentiels de Taycan Cross Turismo, même s’ils ne sont pas premium. C'est le cas par exemple de la nouvelle Kia EV6, très portée sur les performances et bénéficiant d’un habillage de crossover sportif. Sa version haut de gamme GT de 585 ch (3,5 s de 0 à 100 km/h), elle aussi sous 800 V, est attendue pour 2022 mais déjà affichée à un tarif de 66 990 €, soit un tiers de moins. Dans un autre genre, le futur Cayenne pourrait bien devenir électrique, jouant plutôt le registre des vrais baroudeurs, sans aucun doute.

Retrouvez le bilan de l'essai, la fiche technique et les prix-équipements de la Taycan Cross Turismo en page suivante...

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (8)
StereoWayfarer

Ca sert a quoi? Le plaisir de conduire, avec un design unique et assez pratique, sans emissions... Effectivement peut etre dangeureux pour les points et les amendes en France, mais sans souci en Allemagne, aux Etats-Unis ou dans les Emirats, ou la plupart seront vendues.

BONNIN

Honnêtement ça sert à quoi ?

micheljosiane917

Ras le bol des voitures électriques à l'autonomie ridicule, au temps de recharge interminable, aux tarifs prohibitifs.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Porsche Taycan