Première sortie de route pour l’Alpine A110 Gendarmerie 
habillage
banniere_haut

Première sortie de route pour l’Alpine A110 Gendarmerie 

Oups ! L’une des 26 Alpine A110 de la Gendarmerie a déjà fini sa route dans le fossé. Les photos apparues sur une page de fans montrent la berlinette dans un champ sur le toit. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. L’équipage se serait-il fait surprendre par la vivacité du coupé ? 

Publié le Mis à jour le

Cette Alpine A110 Gendarmerie est en fâcheuse posture.

DR

La Subaru Impreza WRX STi et la Renault Mégane RS des équipes rapides d’intervention de la gendarmerie (ERI) ne se sont pas seulement illustrées par leurs interceptions de haute volée. Leurs nombreuses sorties de route ont aussi fait la une des journaux. La prophétie de certains concernant l'Alpine A110 Gendarmerie s'est finalement réalisée. Il n'aura pas fallu plus de quatre mois pour que la petite nouvelle finisse, elle aussi, dans la colonne des faits divers.

La Berlinette est dans le pré

La berlinette a été surprise en fâcheuse posture par un conducteur de camion. L’A110 des gendarmes, reconnaissable à sa teinte bleu nuit et à ses sérigraphies fluo, a été photographiée les quatre roues en l’air dans un champ. Sur le cliché, on remarque bien évidemment cette longue trace de freinage, ​​​​​​ainsi qu’un gendarme debout à côté du véhicule. Le second est visible sur ce 2e cliché toujours signé du même auteur. Preuve donc que l’équipage va bien et s'est extirpé sans mal de l'habitacle…

Media Image
Image

Le 2e gendarme est visible au niveau de la roue arrière.

Julien Betis via actu43.fr

Toutefois, à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, les circonstances de l’accident n’étaient pas encore portées à notre connaissance. S'agit-il d'une erreur de jugement, d'un malaise ou d'une avarie technique ? Le véhicule était-il en service ou effectuait-il juste un trajet de liaison ? L'argus ne manquera pas de faire la lumière sur les détails de cette sortie de route spectaculaire. Les seules informations actuellement en notre possession mentionnent qu'il s’agit d’une voiture de la brigade du peloton d’autoroute de Verdun (Meuse), dans le nord-est de la France, et que l'accident s'est produit sur l'A4 au niveau de la sortie Fresnes-en-Woëvre.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
monaco Le 31/07/2022 - 15:31
Re. Ah ! Les défenseurs du chauffard montent au créneau ! Les avocats du diable ? Cet "individu" n'est-il pas un dangereux conducteur voire un délinquant comme tant d'autres que vous arrêtez et verbalisez tous les jours ? Existerait-il une immunité gendarmeresque ? Le seigneur Bohorte aurait dit "heureusement l'incident n'a fait aucune victime" ! @+.
Yves Ferrer Le 31/07/2022 - 11:32
A tout moment, le conducteur doit rester maitre de son véhicule! Dixit le Code de la Route comme renforcé par nos Pandores nationaux! Or les traces de freinage indiquent que l'Alpine est partie à grande vitesse vers la doite (peut-être pour éviter de rentrer dans le chou du quidam devant?). Ce freinage d'urgence aurait pu bien se passer MAIS la présence d'une belle bordure de route de hauteur réglementaire en a décidé autrement... Si, si: regardez bien! Dommage, une Alpine cabossée, vraiment dommage! Bon, stage de conduite pour le gendarme au volant et 3 points sur son Permis?
monaco Le 31/07/2022 - 11:27
Seconde parution du sujet : ça fait du bien de se défouler... Seconde parution de l’article en effet, l’Argus aurait pu en profiter pour nous éclairer sur les circonstances de l’accident plutôt que de remettre un sou dans la machine à quolibets. RE. Donnez nous l'url de la première parution. @+.
Voir tous les commentaires (32)