Vous êtes ici :

Prime à la conversion : une super prime de 4 000 € en 2019

prime à la conversion
À partir du 1er janvier 2019, la prime à la conversion pourra atteindre 4 000 €.

Le Premier ministre Edouard Philippe l'a annoncé ce matin. Une prime à la conversion de 4 000 € sera accordée aux Français les plus modestes à partir de 2019.

[Mise à jour du 20/11/2018] Un amendement au projet de loi de finances 2019 a été adopté à l'Assemblée nationale. Il prévoit une hausse des crédits de paiement de 250 millions d'euros. En gonflant ainsi le budget destiné à la prime à la conversion, l'enveloppe globale atteint 820 millions d'euros.

***

En intervenant ce matin sur RTL, le Premier ministre tente d’apaiser les tensions des automobilistes. Edouard Philippe souhaite « développer massivement la prime à la conversion automobile. Notre objectif est de se diriger vers les personnes qui ne peuvent pas acheter de nouvelles voitures et de les accompagner dans cette acquisition. »

4 000 € de primes pour les 20 % de ménages les plus modestes

Ainsi, la prime à la conversion atteindrait 4 000 € pour les 20 % de ménages les plus modestes. C’est le double du dispositif actuel. Le but est d’inciter à acquérir un véhicule plus récent, moins gourmand et moins polluant.

Cette nouvelle mesure, qui sera financée par le budget de l’Etat, entrera en vigueur dès le 1er janvier 2019. Le Premier ministre a aussi confirmé la distribution d’un million de primes d’ici à 2022, c’est-à-dire le double de ce qui était prévu. Il a ajouté qu’il visait « les grands rouleurs, plus de 60 km par jour, en modifiant et en élargissant les indemnités kilométriques, notamment pour les petites cylindrées ». En revanche, il n’a précisé aucun montant.

Face à la hausse brutale du prix des carburants, certaines mesures apparaissent. Deux régions (PACA et Grand Est) s’apprêtent à mettre en place une prime de 250 € afin d’aider certains particuliers à convertir leur véhicule essence au bioéthanol. De leur côté, plusieurs enseignes (Leclerc, Carrefour, Intermarché…) ont décidé de vendre l’essence à prix coûtant.

 

Partager cet article
Commentaires
Voir tous les commentaires (10)
paxtab

Est ce vraiment la date d'achat pour entériner le dossier? Ou la date de la carte grise? Pour un véhicule acheté en décembre 2018 mais une carte grise en janvier 2019...dans quel cas est on? Ou se renseigner précisément? merci pour vos avis et réponses!

ydlb

Je viens d'avoir la réponse, c'est la date d'achat du véhicule récent qui est prise en compte pour entériner le dossier.

ydlb

Je viens de trouver une superbe TWINGO 2 "Dynamique", 75cv, 4cv fiscaux, Ess. de 2014, 31000km, comme neuve, parfait état ! Ma vieille AX de 89, 266500 km, fonctionnelle mais "au bout du rouleau" va partir à la casse gratuitement. N'étant pas imposable, je devrais toucher la Prime de 2000 ou 4000,-€. Donc, Prix neuf 2014 13500,-€, occasion revendue 7500,-€, PALC 2000 ou 4000,-€ => reste 5500, dans mon cas, puisque la date est 17.11.18 ou 3500,-€ à partir de 01.01.19 ! Car, il faut d'abord : - recevoir la carte grise du nouveau véhicule, - rdv pour l'enlèvement pour la casse, - avoir le certificat de destruction du vieux véhicule, - faire la demande sur le site dédié PALC, - attendre l'accord de la PALC. Ce qui peut prendre un peu de temps, mais nous ne sommes pas "au Casino".... Merci M. le Ministre et les "Gilets Jaunes" !!! ;-))) PS: C'est la date d'achat du véhicule récent qui permet d'entériner le dossier.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
140 584 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !