Prix carte grise 2021. Combien coûte-t-elle dans votre région ? Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Prix carte grise 2021. Combien coûte-t-elle dans votre région ?

La nouvelle année rime souvent avec hausse de tarifs. Si vous devez refaire votre carte grise, sachez que les frais de gestion ont augmenté, sans parler des malus écologiques. Heureusement, les taxes régionales sur les chevaux fiscaux sont, elles, plutôt stables et même parfois en baisse.

Par Johann Leblanc
Publié le Mis à jour le

Si les frais de gestion et les malus sont en hausse en 2021, la taxe régionale sur la puissance fiscale est, elle, plutôt stable ou en baisse.

Georges Cousseau

Même s’il tire la couverture médiatique à lui, le malus écologique n’est pas la seule chose que vous devrez régler au moment de payer votre carte grise. D’autres taxes vous attendent, et l’une d’entre elles a même quasiment triplé en ce début d’année, en toute discrétion : la taxe fixe (Y.4) qui sert à financer les frais de gestion et le coût de production du certificat d'immatriculation. Fixée à 4 € depuis son instauration en 2009, elle est en effet passée à 11 € depuis le 1er janvier 2021. Les coûts d’envoi à domicile restent, eux, à 2,76 €.
 

Une taxe régionale stable, voire en baisse

prix taxe carte grise par région
Seule la Nouvelle-Aquitaine enregistre une hausse, alors que l'unification des tarifs en Corse et dans les Hauts de France profite aux automobilistes.

La taxe régionale (Y.1), qui dépend de la puissance fiscale de votre véhicule et est établie par les Conseils Régionaux, est plutôt porteuse de bonnes nouvelles. Elle augmente seulement en Nouvelle-Aquitaine, en passant de 40 à 41 €. En Corse, qui disposait déjà du tarif le plus attractif de l’Hexagone, on note au contraire une forte baisse : le cheval fiscal y est désormais facturé 27 €, y compris en Corse du Sud où il s'élevait à 41 € auparavant. Dans les Hauts-de-France, par ailleurs, c’est la fin du prix différencié pour la Picardie, qui payait jusqu’ici plus cher que l’ancien Nord-Pas-De-Calais. Désormais, c’est le prix le plus bas qui s’applique partout, à savoir 33 €. Enfin, c’est la stabilité qui prime dans le reste de la métropole, entraînant au final une légère baisse de la moyenne nationale : elle s’établit cette année à 43,24 € au lieu de 43,92 € il y a un an. Quant aux  territoires d’outre-mer, c’est le parfait statu quo qui règne chez eux.
 

Prix de la taxe régionale sur la carte  grise en 2021

Régions Prix moyen par cheval fiscal Exonération voitures "propres" * 
Auvergne-Rhône-Alpes 43,00 € 100 %
Bourgogne-Franche-Comté 51,00 € 100 %
Bretagne 51,00 € 50 %
Centre-Val de Loire 49,80 € 50 %
Corse 27,00 € 100 %
Grand Est 42,00 € 100 %
Hauts-de-France 33,00 € 100 %
Ile-de-France 46,15 € 100 %
Normandie 35,00 € 100 %
Nouvelle-Aquitaine 41,00 € 100 %
Occitanie 44,00 € 100 %
Paca 51,20 € 100 %
Pays-de-la-Loire 48,00 € 100 %
Total moyen 43,24 € 92 %


Prix de la taxe régionale sur la carte grise dans les Dom-Tom

Dom-Tom Prix Exonération voitures "propres"*
Guadeloupe 41,00 € 0 %
Guyane 42,50 € 0 %
La Réunion 51,00 € 0 %
Martinique 30,00 € 0 %
Mayotte 30,00 € 0 %
Total moyen 38,90 € 0 %

*100 % pour les modèles électriques et à pile à combustible
 

Exonérations renforcées et fin du malus d’occasion

concession bmw voitures d'occasion
Jugé peu rentable, le malus sur les voitures d'occasion disparaît, tout comme celui sur les véhicules de plus de 36 CV.

Notez par ailleurs qu’une exonération totale de la taxe régionale demeure d’actualité pour les modèles électriques ou à pile à combustible sur tout le territoire. Les carburants “verts” (GPL, gaz naturel, ou encore E85…) et les hybrides, même légers, profitent aussi de ce dispositif dans la majorité des régions en 2021. Pour ces derniers types de motorisations, seules la Bretagne et le Centre-Val de Loire se contentent de 50 %, alors que l’outre-Mer ne prévoit aucune exception dans leur cas. La fin des malus pour toutes les occasions déjà immatriculées en France, qui pouvaient atteindre 8 000 € pour les (rares) modèles de plus de 48 CV, est également confirmée, alors que ceux qui ont plus de dix ans gardent une taxe régionale à moitié prix. De quoi renforcer un marché de la seconde main, notamment âgée, qui a déjà très bien résisté en 2020.

A LIRE. La carte grise devient (presque) gratuite pour les hybrides
 

Malus toujours plus élevé en neuf

ford mustang mach 1
Le malus toujours plus punitif grimpe désormais jusqu'à 30 000 € pour certains modèles, comme la nouvelle Ford Mustang Mach 1.

Pour les véhicules neufs, en revanche, la partie s’annonce plus compliquée. Ils sont frappés par un malus écologique qui démarre désormais dès 133 g/km de CO2, au lieu de 138 g/km en 2020, et dont le montant maximal est passé de 20 000 à 30 000 €. Une taxe que vous devrez aussi régler au moment de payer votre carte grise, si bien que le barème 2021 s’applique même si vous aviez passé commande l’année dernière, contrairement à ce qui est prévu pour les bonus et primes à la casse. Quant aux occasions importées de l’étranger, si leurs émissions de CO2 sont calculées en fonction du récent cycle d’homologation WLTP pour les modèles les plus récents, c’est bien la grille en vigueur lors de leur première mise en circulation qui reste d’actualité, avec un abattement de 10 % par année écoulée. Pour les modèles antérieurs à mars 2020, l’ancien cycle NEDC demeure ainsi d’actualité.

A LIRE. Malus des voitures d'occasion importées (2021). Nouveau mode de calcul
 

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...