Prix de l'assurance en auto : mieux vaut vivre à Nantes qu'à Marseille | L'Argus Aller au contenu principal
habillage
banniere_haut

Prix de l'assurance en auto : mieux vaut vivre à Nantes qu'à Marseille

Le comparateur LesFurets.com dresse chaque mois un baromètre des prix de l'assurance auto, les disparités entre les différentes régions et département restent grandes.

Par Samia J.
Publié le Mis à jour le

Le comparateur LesFurets.com dresse chaque mois un baromètre des prix de l’assurance auto. Si les prix au niveau national tendent à baisser, les disparités entre les différentes régions et département restent grandes. L’Ile-de-France et la région Paca demeurent, et de loin, les plus chères. 

 

 

 

 

Assurance auto : des prix en baisse

Depuis presqu’un an, la moyenne nationale des prix de l’assurance auto est en baisse. De 612 euros au mois d’août, la prime annuelle des Français passe à 601 euros ce mois de mai 2017.

Les femmes s’en sortent mieux que les hommes, cotisant 572,56 euros pour leur assurance auto quand les hommes déboursent en moyenne 615 euros par an.

 

 

 

Profils à risques : les jeunes conducteurs plus désavantagés que les malussés

Si les seniors sont souvent considérés comme des profils à risques, ils restent pourtant ceux qui payent le moins cher leur assurance auto avec une prime annuelle de 434 euros. C’est en Ile-de-France qu’ils déboursent le plus, cotisant 496 euros chaque année. Non loin derrière, la région Provence Alpes Côte d’Azur (Paca) arrive à la seconde place des régions les coûteuses pour les seniors puisqu’ils y payent leur assurance 465 euros.

Ainsi, pour faire des économies, il vaut mieux vivre dans les régions suivantes :
- Pays de Loire (381 euros)
- Centre Val de Loire (389 euros)
- Aquitaine (395 euros)

Côté profil à risque toujours : les jeunes conducteurs. Se voyant imputés une surprime pouvant atteindre les 100 % la première année de permis, ils sont de loin les automobilistes qui payent le plus cher leur assurance, toute région confondue. En moyenne, ils déboursent 1745 euros pour s’assurer. Pour donner un ordre de comparaison, les malussés payent en moyenne 400 euros de moins que les novices, avec une prime annuelle aux alentours de 1300 euros.

Comme les seniors, c’est également dans la région Paca qu’ils paient leur assurance au prix fort : 2113 euros en moyenne. Suivent ensuite l’Ile-de-France (1786 euros) et l’Auvergne (1779 euros).

Enfin, les malussés, certes moins désavantagés que les novices, sont également contraints par un budget assurance auto très élevé. C’est toujours dans la région Paca (1491 euros) et en Ile-de-France (1362 euros) qu’ils payent le plus cher.

Les régions Pays de Loire (1168 euros) et Aquitaine (1209) demeurent, en revanche, celles où il est le moins douloureux financièrement d’être malussé.


La Seine-Saint-Denis, le département où l’on paye le plus cher son assurance auto

Deux départements français se distinguent significativement des autres : la Seine Saint Denis et les Bouches du Rhône. Avec une prime annuelle grimpant à 800 euros pour le premier et 757 euros pour le second, ils sont de loin les départements où les assurés déboursent le plus pour assurer leur voiture.

En revanche, c’est en Vendée (473 euros) et en Lozère (459 euros) qu’ils font le plus d’économies.  

 

Et côté ville ?

Parmi les grandes agglomérations françaises, Marseille arrive en tête des primes annuelles les plus coûteuses avec une moyenne de 888 euros (918 euros pour les hommes et 859 pour les femmes).

Ce sont ensuite les Niçois (793 euros) et les Niçoises (740 euros) qui déboursent le plus avec une prime atteignant en moyenne 766 euros.

Troisième sur ce podium, Saint-Etienne (747 euros) où les Stéphanois cotisent 777 euros et les Stéphanoises 718 euros.

Enfin, c’est à Nantes que les automobilistes s’en sortent le mieux, avec une prime annuelle atteignant les 573 euros (596 euros pour les hommes, 551 euros pour les femmes).

Pour connaître les prix de votre ville, c’est ici.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
jmessina Le 26/06/2017 - 13:35
Très intéressant. Ces prix varient ils fréquemment d'une année sur l'autre?
Voir tous les commentaires (1)
Allez encore plus loin

Retrouvez l’ensemble des publications de L’argus, l’expert de l’automobile au service
des particuliers et des professionnels depuis 1927...