PSA et Valeo aident à la fabrication de 10 000 respirateurs
habillage
banniere_haut

PSA et Valeo aident à la fabrication de 10 000 respirateurs

En temps de guerre, les entreprises peuvent être amenées à produire du matériel hors du champ de leurs compétences. Pour lutter contre le Covid-19, PSA et Valeo, spécialistes de l'automobile, vont ainsi soutenir Air Liquide dans sa production de respirateurs permettant de soigner les malades.

Par Florian Chopin
Publié le

PSA Groupe s'est associé à Valeo, Scheider Electric et Air Liquid pour fabriquer, dans son usine de Poissy, les blocs mécaniques pour 10 000 respirateurs.

Dans la guerre menée contre le Covid-19, un consortium de quatre entreprises françaises s’est rassemblé pour fabriquer et fournir 10 000 respirateurs d’ici la mi-mai. Ainsi, afin d’épauler Air Liquide qui, malgré une capacité de production multipliée par trois après une commande, mi-mars, de 1 000 respirateurs, ne parvient pas à fournir assez de matériel, PSA Groupe, Schneider Electric et Valeo ont proposé leur soutien et surtout leur savoir-faire.
 

Poissy : de la DS3 Crossback à des respirateurs

usine psa poissy
C'est à Poissy que PSA a choisi d'assembler les blocs mécaniques des respirateurs.

Dans l’usine PSA de Poissy (Yvelines), un atelier d’environ 1 000 m² sera dédié, à partir du 6 avril, à la fabrication du bloc mécanique des respirateurs. Une cinquantaine de volontaires, salariés de l’usine, seront affectés à cette tâche. L’assemblage final se fera sur le site d’Air Liquide à Antony (Hauts-de-Seine), où une cinquantaine de volontaires de PSA sera, également, amenée à travailler.

respirateur psa coronavirus
Une cinquantaine de volontaires de l'usine PSA de Poissy travaillera sur site. Une autre cinquantaine travaillera chez Air Liquid

Selon Yann Vincent, directeur Industriel et Supply Chain PSA Groupe : « plutôt que de faire nous-même un respirateur, un domaine dans lequel nous ne connaissons rien, nous avons préféré aller voir un fabricant pour lui apporter notre aide et nos connaissances mécaniques ».

De son côté, Valeo assure l’approvisionnement des pièces nécessaires à la fabrication des respirateurs, mais également le support technique grâce à ses compétences en technologie du plastique, de la mécanique et de l’électronique, ainsi que la montée en cadence de la production accélérée de ces matériels.
 

Vendus à prix coûtant

respirateur air liquid psa coronavirus
Sur le site d'Antony, Air Liquid va mettre en place trois lignes de montage supplémentaire.

Grâce à trois lignes de production supplémentaires à Antony, réparties sur trois équipes travaillant 6 jours sur 7, la cadence sera multipliée par 70. Cela doit permettre au consortium de livrer 4 500 respirateurs d’ici la fin avril et les 5 500 restants avant la mi-mai. Air Liquide s’est, par ailleurs, engagé à fournir le matériel à prix coûtant : seul le coût des pièces et celui de la main-d’œuvre seront facturés.

Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Bobin71 Le 31/03/2020 - 17:22
Il faut donc lire Auto Plus pour connaître la contribution du Technocentre Renault ?.... "Michelin les as aidés sur les joints, ST Microelectronics les as aidés avec des cartes électroniques. Nous, on les aide pour l'industrialisation, les approvisionnements des pièces avec les acheteurs, avec nos logisticiens", explique Eric Marchiol, chargé de l'usine du futur chez Renault . 'Et les personnes de Renault Formule 1 ayant des compétences qui ont l'air intéressantes, vont aider dans le cadre de ce projet.", poursuit-il. La marque au losange espère ainsi pouvoir mettre en production entre 350 et 500 respirateurs dès la semaine prochaine dans son Technocentre de Guyancourt, dans les Yvelines (78), avant ensuite d'augmenter les cadences et de passer à la grande série. Le titre de vos confrères c'est : « PSA ET Renault vont fabriquer des respirateurs. » Vous faites dans la rétention d'informations ? Censure ?
Voir tous les commentaires (1)