PSA officialise sa nouvelle plateforme électrique pour 2023
habillage
banniere_haut

PSA officialise sa nouvelle plateforme électrique pour 2023

Le plan d'électrification de PSA prend forme. Ainsi avec la nouvelle plateforme eVMP, destinée aux SUV compacts et familiaux et inaugurée par le futur Peugeot 3008 (2023), le groupe français entend proposer, dès 2025, au moins une version 100 % électrique sur l'ensemble de ses modèles.

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Les modèles reposant sur la nouvelle plateforme électrique eVMP disposeront d'une batterie d'une capacité allant de 60 à 100 kWh, et la puissance des versions 4x4 pourra atteindre 250 kW (340 ch).

[Mis à jour le 05/11/2020] A l’occasion de l’annonce des résultats semestriels de PSA, Carlos Tavares, patron du groupe français, a dévoilé quelques éléments concernant la future plateforme 100 % électrique. Baptisée eVMP (pour electric Vehicle Modular Platform), elle servira aux modèles des segments C (compacts) et D (familiaux) des catalogues de Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Elle proposera des autonomies supérieures à celles affichées par les véhicules reposant aujourd’hui sur la base technique eCMP (Peugeot e-208, Citroën ë-C4…), et sa gamme de puissance sera également étendue.

A LIRE. Citroën ë-C4 (2020) : toutes les infos sur la nouvelle compacte
 

Une évolution de la plateforme EMP2

psa plateforme evmp
La plateforme eVMP sera réservée aux modèles compacts et familiaux.

A l’inverse de la base eCMP évoquée plus haut, la eVMP n’est pas une plateforme inédite. Appelée EMP2 V4, elle dérive de l’actuelle version utilisée sur les modèles compacts (Peugeot 308 II et 3008 II, Citroën C5 Aircross, Opel GrandLand) et familiaux (DS 7 Crossback, Peugeot 508 II) du groupe. En revanche, comme la base eCMP, la eVMP aura son pendant pour les versions thermiques et hybrides rechargeables (certainement la VMP). Ainsi, PSA étend son offre multi-énergie : les futurs modèles compacts et familiaux seront proposés en essence, diesel, hybrides (léger et rechargeable) mais également en 100 % électrique.

A LIRE. Diesel, hybride, électrique : la feuille de route de PSA jusqu'en 2025
 

Peugeot 3008 III : premier de cordée

peugeot 3008 chaine montage
Le futur Peugeot 3008 inaugurera cette nouvelle base technique et sera assemblé à Sochaux.

Cette plateforme sera inaugurée par un C-SUV lancé en 2023. Selon nos informations, il s’agira de la troisième génération du 3008. Ce SUV compact, fabriqué dans l’usine de Sochaux (Doubs), disposera d’un ou deux moteurs électriques (à l’avant ou sur les deux essieux pour les versions à transmission intégrale) pouvant fournir une puissance allant jusqu’à 250 kW (340 ch). Ces électromoteurs, fabriqués à Tremery (Moselle) par la coentreprise Nidec – PSA e-Motors, seront alimentés par des batteries affichant une capacité allant de 60 à 100 kWh permettant des autonomies comprises entre 400 et 650 km (cycle WLTP). Quant à la batterie, le groupe français se fournira auprès d’Automotive Cell Company, une société créée avec Saft, une filiale de Total ainsi que BYD en Chine.

A LIRE. Peugeot e-3008 (2023). Quelles batteries pour le 3008 électrique ?

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours